Bernard Gérard (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernard Gérard.
Bernard Gérard
Bernard Gérard, le 23 juin 2015
Bernard Gérard, le 23 juin 2015
Fonctions
Député de la 9e circonscription du Nord
En fonction depuis le
(9 ans 11 mois et 3 jours)
Élection 10 juin 2007
Réélection 17 juin 2012
Prédécesseur Patrick Delnatte
Maire de Marcq-en-Barœul
En fonction depuis le
(15 ans 6 mois et 13 jours)
Élection
Prédécesseur Jean-René Lecerf
Biographie
Date de naissance (63 ans)
Lieu de naissance Valenciennes (Nord)
Parti politique UMP
Les Républicains
Profession Avocat

Bernard Gérard, né le 29 août 1953 à Valenciennes (Nord), est un homme politique français, membre du parti Les Républicains.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines, études et débuts en politique[modifier | modifier le code]

Après des études de droit, il exerce comme avocat. Marié, il est père de trois enfants.

En 1983, Bernard Gérard débute en politique en tant que conseiller municipal de Marcq-en-Barœul. Il devient adjoint au Personnel et à la Famille en 1988, puis est réélu en 1989 comme adjoint au Personnel et au Cadre de vie. En 1995, il est nommé premier adjoint chargé des Finances et de l'Urbanisme.

Depuis 2001, il est maire de Marcq-en-Barœul.

Fonctions politiques[modifier | modifier le code]

Fonctions locales[modifier | modifier le code]

Bernard Gérard est élu maire de Marcq-en-Barœul le 10 novembre 2001. Il est réélu en mars 2008 (62,8 %) puis en mars 2014 (69,4 %).

Conseiller métropolitain depuis 1995, il est particulièrement actif au sein de la Métropole Européenne de Lille. Entre 2003 et 2008, il occupe le siège de vice-président à l’Assainissement. De mai 2010 à janvier 2015, il dirige le Métropole Communes Unies (MCU), groupe d’opposition à l’exécutif de Lille Métropole Communauté Urbaine présidé, à l'époque, par Martine Aubry.

Depuis le 12 mai 2014, Bernard Gérard est vice-président de la Métropole Européenne de Lille, chargé de la Métropole Citoyenne. Cette délégation comprend notamment : Concertation et Relations aux citoyens - Conseil des Maires - Conseil de Développement - Conseil des entrepreneurs (dont il est l'instigateur) - Contrats de communes - Coordination des Politiques Publiques. Il est membre de la commission de gouvernance, d'administration et du développement économique. Il représente la Métropole Européenne de Lille au sein de l'association des Communautés Urbaines de France (ACUF).

Bernard Gérard est également Vice-Président du SIGAL (Syndicat Intercommunal de gestion de l'Aérodrome de Lille-Marcq-Bondues) qui assure la gestion de l'aérodrome destiné aux loisirs aéronautiques.

De 2008 à 2012, Bernard Gérard préside l'Établissement Public National d'Aménagement et de Restructuration des Espaces Commerciaux et Artisanaux (Epareca) installé à Lille (12, place Saint-Hubert). Créé en 1998, l’Epareca accompagne les collectivités locales dans la reconquête de leurs zones commerciales et artisanales de proximité dans les zones sensibles. Son action vise à améliorer le confort de vie des quartiers en difficulté et de créer du lien social.

Il est par ailleurs secrétaire départemental du parti Les Républicains dans le Nord depuis 2010. Au sein de sa formation politique, il est également membre de la Commission Exécutive Nationale et Vice-Président du Conseil National des Maires.

Fonctions parlementaires[modifier | modifier le code]

Le 10 juin 2007, Bernard Gérard est élu député de la 9e circonscription du Nord succédant à Patrick Delnatte dont il était le suppléant de 1997 à 2007. Il est réélu le 17 juin 2012 avec 61.1% des voix. Sa suppléante est Brigitte Lherbier, adjointe au Maire de Tourcoing et Conseillère métropolitaine.

À l'Assemblée nationale[1], Bernard Gérard est membre de la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République, ainsi que de la Mission d'information commune sur l'application de la loi du 6 août 2015 pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques.

Il est Président du groupe d'études Textile et industries de main d'œuvre de l'Assemblée nationale et Vice-Président de deux groupes d'études : Cheval d'une part, Filière brassicole d'autre part. Il est également membre des groupes d'études suivants : Automobile - Chrétiens d'Orient - Famille et adoption - Industries mécaniques - Internet et société numérique - Œnologie et territoires - Produire en France - République et religions - Route et sécurité routière.

Enfin, depuis 2012 il préside le groupe d'amitié France-Madagascar et occupe la fonction de secrétaire au sein du groupe d'amitié France-Japon.

Par ailleurs, il est membre titulaire du Conseil National des Villes.

En 2016, il soutient Nicolas Sarkozy durant la campagne de la primaire française de la droite et du centre de 2016[2].

Les propositions de lois dont Bernard Gérard est l’auteur[modifier | modifier le code]

  • Proposition no 461, déposée le 5 décembre 2007, visant à assouplir les dispositions du code de travail pour le paiement du salaire en cas de détaxation des heures supplémentaires ou complémentaires au moyen d’un « chèque heures supplémentaires »
  • Proposition de loi no 1194, déposée le 15 octobre 2008 avec Jean-Pierre Decool, Député du Nord, visant à promouvoir le télétravail en France
  • Proposition de loi no 1610, déposée le 8 avril 2009 avec plusieurs de ses collègues, adoptée en juin 2009, pour faciliter le maintien et la création d’emplois
  • Proposition no 3050, déposée le 20 décembre 2010, relative à l’élargissement des prérogatives du juge sur les auditions des enfants
  • Proposition no 3051, déposée le 20 décembre 2010, visant à améliorer le dispositif de déclaration judiciaire d’abandon
  • Proposition no 3102, déposée le 13 janvier 2011, visant à lutter contre la récidive
  • Proposition de loi no 3350, déposée le 13 avril 2011 avec Richard Mallie, Député des Bouches-du-Rhône, visant à encourager l’activité « utile » des détenus
  • Proposition de loi no 144, déposée le 23 août 2012, visant à former aux cinq gestes qui sauvent face à un accident de la route lors de la préparation des permis de conduire[3]
  • Proposition de loi no 1261, déposée le 16 juillet 2013, relative aux résidences avec services pour personnes âgées[4]
  • Proposition de loi no 2749, déposée le 6 mai 2015, relative à la création d'un chèque-emploi collectivités territoriales[5]
  • Proposition de loi no 2843, déposée le 3 juin 2015 avec Jean-Pierre Decool, Député du Nord, visant à développer l'entrepreneuriat étudiant[6]
  • Proposition de loi no 2898, déposée le 25 juin 2015, visant à lutter contre le cyber-harcèlement et à protéger les mineurs disposant d’un abonnement à un téléphone mobile connecté à Internet[7]
  • Proposition de loi no 4092, déposée le 7 octobre 2016, visant à renforcer la protection des personnes placées sous tutelle ou sous curatelle[8]
  • Proposition de loi no 4093, déposée le 7 octobre 2016, visant à appliquer les peines de l’homicide volontaire aux conducteurs irrespectueux du code de la route ayant provoqué un accident mortel[9]

Travaux parlementaires[modifier | modifier le code]

Entre février et juillet 2015, il rédige avec son collègue député Marc Goua un rapport parlementaire intitulé « POUR UN NOUVEAU MODE DE RELATIONS URSSAF/ENTREPRISES »[10],  qui est remis au ministre des Finances et des Comptes publics, à la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes et au Secrétaire d’état chargé de la Réforme de l’État et de la Simplification le . Ce rapport contient 44 propositions issues de l'audition d'une trentaine de personnes (avocats, experts-comptables, membres de l'ACOSS, de l'IGAS, des URSSAF, du MEDEF, de la CGPME, de l'APCMA, des CCI, de la CGT, de la CFDT, etc)[10].

Mandats politiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Assemblée Nationale, « M. Bernard Gérard - Nord (9e circonscription) - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 27 janvier 2017)
  2. « Serge Dassault et Patrick Balkany parmi les parlementaires qui soutiennent Nicolas Sarkozy », lemonde.fr, 9 septembre 2016.
  3. « N° 144 - Proposition de loi de M. Bernard Gérard visant à former aux cinq gestes qui sauvent face à un accident de la route lors de la préparation des permis de conduire », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 27 janvier 2017)
  4. « N° 1261 - Proposition de loi de M. Bernard Gérard relative aux résidences avec services pour personnes âgées », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 27 janvier 2017)
  5. « N° 2749 - Proposition de loi de M. Bernard Gérard relative à la création d'un chèque-emploi collectivités territoriales », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 27 janvier 2017)
  6. « N° 2843 - Proposition de loi de M. Jean-Pierre Decool visant à développer l'entreprenariat étudiant », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 27 janvier 2017)
  7. « N° 2898 - Proposition de loi de M. Bernard Gérard visant à lutter contre le cyber-harcèlement et à protéger les mineurs disposant d'un abonnement à un téléphone mobile connecté à Internet », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 27 janvier 2017)
  8. « N° 4092 - Proposition de loi de M. Bernard Gérard visant à renforcer la protection des personnes placées sous tutelle ou sous curatelle », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 27 janvier 2017)
  9. « N° 4093 - Proposition de loi de M. Bernard Gérard visant à appliquer les peines de l'homicide volontaire aux conducteurs irrespectueux du code de la route ayant provoqué un accident mortel », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 27 janvier 2017)
  10. a et b La Documentation française, « Pour un nouveau mode de relations URSSAF / Entreprises », sur www.ladocumentationfrancaise.fr (consulté le 27 janvier 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :