Avenue du Président-Wilson (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avenue du Président-Wilson.

8e, 16e arrts
Avenue du Président-Wilson
image illustrative de l’article Avenue du Président-Wilson (Paris)
Avenue du Président-Wilson un soir de 14 juillet (2011).
Situation
Arrondissements 8e
16e
Quartiers Gaillon
Début Place du Trocadéro
Fin Place de l'Alma
Morphologie
Longueur 970 m
Largeur 40 m
Historique
Création
Dénomination
Ancien nom Avenue de l'Empereur
Avenue du Trocadéro
Géocodification
Ville de Paris 7780
DGI 7804

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Avenue du Président-Wilson
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

L'avenue du Président-Wilson est une avenue des 8e et 16e arrondissements de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Ce site est desservi par les stations de métro Trocadéro, Iéna et Alma - Marceau.

L'avenue du Président-Wilson fait la jonction entre la place du Trocadéro et la place de l'Alma. Elle traverse la place d'Iéna. On y trouve le palais de Tokyo et le Musée d'art moderne de la ville de Paris. Elle commence au 2, place du Trocadéro et finit au 1 bis, place de l'Alma.

Elle mesure 970 mètres pour 40 mètres de largeur.

Elle longe le musée Galliera.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Woodrow Wilson, président des États-Unis, en 1919.

Cette rue porte le nom du président des États-Unis Woodrow Wilson (1856-1924), acteur important de la Première Guerre mondiale, en tant qu'allié de la France.

Historique[modifier | modifier le code]

À l'origine, l'avenue du Président-Wilson fait partie de l'« avenue de l'Empereur », qui deviendra « avenue du Trocadéro » à partir de 1871, qui comprend aussi les actuelles avenue Henri-Martin et avenue Georges-Mandel.

Par délibération municipale du , approuvée par décret du , cette portion de l'avenue du Trocadéro devient l'avenue du Président-Wilson.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Jean-Philippe Smet, alias Johnny Hallyday, a également habité cette avenue.

Sources[modifier | modifier le code]