Avarie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Avarie: Irving Johnston 2005

Une avarie est un terme aujourd'hui utilisé par les marins pour désigner un problème d'origine technique : casse d'une pièce, déchirure d'une voile

Autrefois, le mot désignait à la fois un dommage au navire et le processus de dégradation d'une marchandise contenue par ce navire (devenue avariée, par exemple du blé transporté en bateau et mouillé par les pompes ou de l'eau de mer lors d'une tempête).

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot provient de l'arabe عوار `awār, avarie; défaut; imperfection.

Définitions[modifier | modifier le code]

Le Dictionnaire de l'Académie française[1] définit le mot avarie comme suit : « Dommage arrivé à un vaisseau, ou aux marchandises dont il est chargé depuis le départ jusqu'au retour » (plusieurs définitions juridiques en ont été faites pour les contrats d'assurance et le droit maritime)[2]. et ajoute ; « Il se dit aussi d'Un droit qu'on paye dans un Port ».

Jean-François Féraud dans son Dictionaire critique de la langue française précise qu'il peut aussi s'agir d'une « dépense imprévue qu'on est obligé de faire pendant le cours du voyage ».

Notes[modifier | modifier le code]

  1. dans sa 4ème édition de 1762
  2. Traité des avaries communes et particulières d'Ernest Frignet, Publié par Franck, 1859 (exemplaire de l'Université de Harvard numérisée le 24 oct 2007 par google)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :