Arturia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arturia
logo de Arturia

Création 16/06/1999 : immatriculation RCS
Fondateurs Frédéric Brun, Gilles Pommereuil
Forme juridique Société par actions simplifiée
Slogan Your Experience - Your Sound
Siège social Meylan 38240
Drapeau de France France
Direction Frédéric Brun (depuis le 17/08/2004)
Activité Edition de logiciels applicatifs

Ape : 5829C

Produits Logiciel et matériel pour production et performance musicale. Synthétiseurs virtuels, Synthétiseurs analogiques, Claviers midi, Contrôleurs, Interfaces audio
Effectif 55 au 30/06/2018
SIREN 423 302 421
Site web http://www.arturia.com

Fonds propres 5 026 800 € au 30/06/2018
Chiffre d'affaires 19 164 100 € au 30/06/2018
Résultat net 2 493 500 € au 30/06/2018
Arturia Analog Factory Experience

Arturia est une société d’informatique musicale basée à Grenoble qui développe des reproductions logicielles d'anciens synthétiseurs (analogiques et numériques), des claviers Midi, des contrôleurs, des synthétiseurs analogiques et des interfaces audio.

Histoire[modifier | modifier le code]

Arturia a été fondée à Grenoble en 1999 par deux ingénieurs de l'INPG, Frédéric Brun et Gilles Pommereuil[1]. Tous deux faisaient partie de l'Orchestre Symphonique Universitaire, respectivement en tant que violoniste et chef d'orchestre.

À partir de 2003, Arturia commence à travailler à la reproduction de synthétiseurs analogiques réputés[2] au format virtuel. Pour cela, un algorithme propriétaire est développé, Le TAE (pour True Analog Emulation). Celui-ci, utilisé et amélioré depuis, permet la reproduction du comportement des circuits analogiques[3].

Le premier synthétiseur virtuel de la marque est le Modular V, conçu en partenariat avec le concepteur du synthétiseur analogique dont il s'inspirait, Robert Moog. Celui-ci ouvrit ainsi la voie à d'autres reproductions virtuelles[4].

Produits[modifier | modifier le code]

Arturia a développé et commercialisé plusieurs logiciels d’informatique musicale[5], annoncé son premier produit matériel, le synthétiseur Origin, au NAMM en 2007 et a présenté son premier synthétiseur analogique matériel, le MiniBrute et sa première boîte à rythmes, nommée Spark, au Winter NAMM en 2012.

Leurs émulations logicielles de synthétiseurs sont utilisables de manière autonome ou dans un séquenceur tel que Cubase, Pro Tools, Digital Performer, ou Logic, en tant que greffon (DXi, VSTi, Audio Units et RTAS). Arturia a en particulier développé le CS-80V qui est la reproduction logicielle du synthétiseur Yamaha CS-80 en vogue à la fin des années 1970 et au cours des années 1980, rendu célèbre en particulier par Vangelis.

Logiciels[modifier | modifier le code]

Arturia est connue pour sa V Collection[6], logiciel composé de d'instruments recréés virtuellement, ayant été utilisés dans des tubes comme Strawberry Fields Forever[7] (The Beatles) Thriller[8] (Michael Jackson) On the run[9] (Pink floyd).

Parmi eux, on retrouve le Mellotron, le Minimoog ou le Music Easel de Buchla.

En décembre 2018[10], Arturia créé Pigments, son premier VST qui n'est pas une recréation d'un instrument réel, concurrent de produits comme Massive (NI) ou Serum (Xfer Records).

Synthétiseurs logiciels[modifier | modifier le code]

  • ARP2600 V[11]
  • CS-80 V[12]
  • Minimoog V[13],[14]
  • Modular V
  • SEM V[15]
  • Prophet V[16],[17]
  • Vox Continental V[18]
  • Farfisa V
  • Wurlitzer V[19]
  • Jupiter-8 V[20]
  • Solina V
  • Matrix-12 V
  • Stage-73 V
  • Synclavier V
  • B-3 V
  • Piano V
  • DX7 V
  • Buchla Easel V
  • Clavinet V
  • CMI V
  • Mellotron V
  • Synthi V
  • CZ V

Effets logiciels[modifier | modifier le code]

  • Comp VCA-65
  • Comp FET-76
  • Comp TUBE-STA
  • Mini-Filter
  • M12-Filter
  • SEM-Filter
  • 1973-Pre
  • TridA-Pre
  • V76-Pre

Interfaces audio[modifier | modifier le code]

  • AudioFuse
  • AudioFuse Studio[21]
  • AudioFuse 8PRE

Contrôleurs Midi[modifier | modifier le code]

  • KeyStep
  • BeatStep[22]
  • BeatStep Pro
  • MiniLab MK II
  • KeyLab Essential 49
  • KeyLab Essential 61
  • KeyLab 49 MK II
  • KeyLab 61 MK II
  • KeyLab 88
  • KeyLab 88 MK II[23]

Matériel[modifier | modifier le code]

Arturia se lance dans la commercialisation de son premier produit matériel en 2009[24] avec le produit Origin.

Arturia propose également depuis 2013 des synthétiseurs hardware, le Microbrute et le Minibrute, totalement analogiques ainsi que le BeatStep, un séquenceur midi/CV pouvant faire office de périphérique d'entrée grâce aux pads dont il dispose.

Au NAMM 2015, Arturia a présenté l'Audiofuse, première incursion de la marque sur les interfaces audio-numériques.

Arturia produit également des boîtiers pour modules de synthétiseurs modulaires au format Eurorack, dans la gamme « RackBrute ».

Au NAMM 2019, Arturia a lancé le MicroFreak, son synthétiseur hybride doté d'un clavier sensitif[25].

Synthétiseurs[modifier | modifier le code]

Batteries et percussions[modifier | modifier le code]

Synthétiseurs iPad [31][modifier | modifier le code]

  • iMini
  • iSem
  • iProphet
  • iSpark

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.arturia.com/company/aboutus
  2. http://www.musicradar.com/fr/news/tech/the-10-greatest-synthesizers-of-all-time-224433
  3. http://www.arturia.com/matrix-12-v/tae%C2%AE
  4. http://www.arturia.com/company/press/pressreleases
  5. (en) « Products »
  6. « Arturia V Collection 7 », sur www.soundonsound.com (consulté le 9 août 2019)
  7. (en-GB) « The Beatles - Strawberry Fields Forever Mellotron », sur Reverb Machine (consulté le 9 août 2019)
  8. (en-US) Keyboard Magazine, « Michael Jackson Keyboard Sounds of His Signature Songs Then and Now », sur KeyboardMag (consulté le 9 août 2019)
  9. (en-US) synthhead, « The Iconic Sounds Of Synthesis – ‘On The Run’ From ‘Dark Side of the Moon’ », sur Synthtopia, (consulté le 9 août 2019)
  10. « Arturia Pigments », sur www.soundonsound.com (consulté le 9 août 2019)
  11. « Arturia 2600V » [archive du ], sur Sound On Sound,
  12. « Arturia CS80V » [archive du ], sur Sound On Sound,
  13. « Arturia Minimoog V » [archive du ], sur Sound On Sound,
  14. « Arturia Minimoog V » [archive du ], sur Sound On Sound,
  15. « Arturia Oberheim SEM V » [archive du ], sur Sound On Sound,
  16. « Prophet V by Arturia », Future Music, Future Publishing, no 175,‎ , p. 34 (ISSN 0967-0378, OCLC 1032779031)
  17. « Arturia Prophet V » [archive du ], sur Sound On Sound,
  18. « Arturia Vox Continental V » [archive du ], sur Sound On Sound,
  19. « Arturia Wurlitzer V » [archive du ], sur Sound On Sound,
  20. « Arturia Jupiter 8V » [archive du ], sur Sound On Sound,
  21. « Arturia AudioFuse Studio », sur Sound On Sound, (consulté le 2 février 2019)
  22. « Arturia Beatstep », sur Sound On Sound, (consulté le 26 juin 2018)
  23. « Le KeyLab MKII d'Arturia passe à 88 touches », sur www.laboitenoiredumusicien.com (consulté le 9 août 2019)
  24. « Arturia Origin », sur www.soundonsound.com (consulté le 9 août 2019)
  25. Banshee in Avalon, « Arturia au NAMM 2019 avec le synthé MicroFreak », sur audiofanzine.com, (consulté le 9 août 2019)
  26. « Arturia MicroBrute » [archive du ], sur Sound On Sound,
  27. « Arturia Origin » [archive du ], sur Sound On Sound,
  28. « Arturia DrumBrute », sur Sound On Sound, (consulté le 24 juin 2018)
  29. « Arturia Spark » [archive du ], sur Sound On Sound,
  30. « Arturia SparkLE » [archive du ], sur Sound On Sound,
  31. (en-GB) whisky, « Arturia - Products », sur www.arturia.com (consulté le 3 juin 2019)