Arthaud de Belley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arthaud.
Arthaud de Belley
Fonction
Évêque
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Étape de canonisation

Saint Arthaud de Belley, né en 1101 et mort en 1206, est un moine chartreux fondateur de la chartreuse d'Arvières qui fut évêque de Belley de 1188 à 1190. Liturgiquement il est commémoré le 6 octobre[1].

Histoire et tradition[modifier | modifier le code]

Il naît au château de Sothonod dans les montagnes du Valromey en 1101, comme fils unique. Dès l'enfance, selon la légende, il est renommé pour son humilité et son goût de l'Évangile. Devenu page à l'âge de dix sept ans du comte de Savoie Amédée III, il reste à la cour de Chambéry pendant trois ans avant d'entrer à la chartreuse de Portes dans le Bugey rejoindre Bernard de Varins son prieur. En 1123, Arthaud est élevé à la prêtrise[2].

Humbert de Grammont, évêque de Genève, souhaitant avoir une chartreuse dans son diocèse, choisit Arthaud pour mener à bien son projet. Amédée III avait déjà fait construire les abbayes de Hautecombe et de Tamié. C'est donc en 1152, accompagné par six compagnons qu'Arthaud retourne sur la terre de ses ancêtres fonder la chartreuse d'Arvières[2].

En 1188 - il a 87 ans - il succède à Renaud sur le siège d'évêque de Belley qu'il quitte en 1190 pour retrouver sa solitude monastique. Après sa mort le 6 octobre 1206, il est inhumé dans un tombeau de pierre devant la porte de l'église de la chartreuse d'Arvières. En 1791, la Convention chassa les derniers moines de la Chartreuse, et à cette occasion les reliques d'Arthaud seront déposées dans une châsse, installée dans l’église de Lochieu[2].

Vénération[modifier | modifier le code]

Ses reliques sont conservées dans la châsse de l’église de Lochieu.

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Jean-Irénée Depéry, Histoire hagiologique de Belley ou recueil des vies des saints et des bienheureux nés dans ce diocèse, édition Bottier, 1834, p.  287 à 336 .Google livres

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. nominis.cef.fr Nominis : Arthaud.
  2. a, b et c Histoire hagiologique de Belley ou recueil des vies des saints