Arrondissement d'Issoudun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arrondissement d'Issoudun
Arrondissement d'Issoudun
Situation de l'arrondissement d'Issoudun dans le département Indre.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département et
collectivité territoriale
Indre
Chef-lieu Issoudun
Code arrondissement 36 4
Démographie
Population 34 573 hab. (2015)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 57′ nord, 1° 59′ est
Superficie 1 182,31 km2
Subdivisions
Cantons 5
Communes 49

L'arrondissement d'Issoudun est une division administrative française, située dans le département de l'Indre, en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cet arrondissement est organisé autour de la commune d'Issoudun.

Il s'étend dans les parties est et nord-est du département.

Son altitude minimum est de 72 m à Chabris. Son altitude maximum est de 221 m à Ménétréols-sous-Vatan.

Sa superficie est de 1 182,31 km2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le a été créé l'arrondissement d'Issoudun. Le , l'arrondissement est supprimé avant d’être recréé le .

Avant , l'arrondissement d'Issoudun était composées des cantons d'Issoudun-Nord, Issoudun-Sud, Saint-Christophe-en-Bazelle et Vatan.

Depuis , à la suite du redécoupage cantonal de 2014[1], certaines communes ont changé de cantons.

Le , les communes de Parpeçay, Sainte-Cécile et Varennes-sur-Fouzon fusionnent et donne la commune nouvelle de Val-Fouzon[2].

Composition[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. L'arrondissement était composées des cantons d'Issoudun-Nord, Issoudun-Sud, Saint-Christophe-en-Bazelle et Vatan. Le nombre de communes en 2015 est ainsi de 51[3].

Découpage communal depuis 2016[modifier | modifier le code]

L'arrondissement est composée des cantons d'Ardentes (3/12 communes), La Châtre (8/34 communes), Issoudun, Levroux (22/36 communes) et Valençay (10/29 communes).

Le nombre de communes depuis 2016 est de 49[Note 1],[4],[5],[6],[7].


Liste des communes de l’arrondissement
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Aize 36002 CC Champagne Boischauts 17,07 116 (2015) 7
Ambrault 36003 CC Champagne Boischauts 25,59 903 (2015) 35
Anjouin 36004 CC Chabris - Pays de Bazelle 28,91 335 (2015) 12
Bagneux 36011 CC Chabris - Pays de Bazelle 25,30 175 (2015) 7
Bommiers 36019 CC Champagne Boischauts 28,38 303 (2015) 11
Les Bordes 36021 CC du Pays d’Issoudun 16,30 895 (2015) 55
Brives 36027 CC Champagne Boischauts 19,61 266 (2015) 14
Buxeuil 36029 CC Champagne Boischauts 19,75 222 (2015) 11
Chabris 36034 CC Chabris - Pays de Bazelle 41,22 2 737 (2015) 66
La Champenoise 36037 CC Champagne Boischauts 44,34 279 (2015) 6
La Chapelle-Saint-Laurian 36041 CC Champagne Boischauts 9,82 147 (2015) 15
Chouday 36052 CC Champagne Boischauts 30,00 148 (2015) 5
Condé 36059 CC Champagne Boischauts 23,82 251 (2015) 11
Diou 36065 CC du Pays d’Issoudun 16,39 245 (2015) 15
Dun-le-Poëlier 36068 CC Chabris - Pays de Bazelle 22,56 447 (2015) 20
Fontenay 36075 CC Champagne Boischauts 12,33 90 (2015) 7
Giroux 36083 CC Champagne Boischauts 23,48 118 (2015) 5
Guilly 36085 CC Champagne Boischauts 20,64 243 (2015) 12
Issoudun 36088 CC du Pays d’Issoudun 36,60 12 029 (2015) 329
Liniez 36097 CC Champagne Boischauts 26,94 330 (2015) 12
Lizeray 36098 CC Champagne Boischauts 35,41 86 (2015) 2
Luçay-le-Libre 36102 CC Champagne Boischauts 11,85 104 (2015) 9
Menetou-sur-Nahon 36115 CC Chabris - Pays de Bazelle 6,98 119 (2015) 17
Ménétréols-sous-Vatan 36116 CC Champagne Boischauts 27,83 122 (2015) 4
Meunet-Planches 36121 CC Champagne Boischauts 26,73 178 (2015) 7
Meunet-sur-Vatan 36122 CC Champagne Boischauts 12,47 189 (2015) 15
Migny 36125 CC du Pays d’Issoudun 13,35 126 (2015) 9
Neuvy-Pailloux 36140 CC Champagne Boischauts 41,81 1 223 (2015) 29
Orville 36147 CC Chabris - Pays de Bazelle 9,35 136 (2015) 15
Paudy 36152 CC du Pays d’Issoudun 30,28 476 (2015) 16
Poulaines 36162 CC Chabris - Pays de Bazelle 46,32 895 (2015) 19
Pruniers 36169 CC Champagne Boischauts 49,00 537 (2015) 11
Reboursin 36170 CC Champagne Boischauts 12,72 109 (2015) 9
Reuilly 36171 CC du Pays d’Issoudun 25,80 2 037 (2015) 79
Saint-Aoustrille 36179 CC Champagne Boischauts 19,47 213 (2015) 11
Saint-Aubin 36181 CC Champagne Boischauts 28,32 185 (2015) 7
Saint-Christophe-en-Bazelle 36185 CC Chabris - Pays de Bazelle 13,94 400 (2015) 29
Saint-Florentin 36191 CC Champagne Boischauts 15,95 545 (2015) 34
Saint-Georges-sur-Arnon 36195 CC du Pays d’Issoudun 23,87 566 (2015) 24
Saint-Pierre-de-Jards 36205 CC Champagne Boischauts 18,01 121 (2015) 7
Saint-Valentin 36209 CC Champagne Boischauts 24,90 283 (2015) 11
Sainte-Fauste 36190 CC Champagne Boischauts 23,07 276 (2015) 12
Sainte-Lizaigne 36199 CC du Pays d’Issoudun 26,36 1 205 (2015) 46
Ségry 36215 CC du Pays d’Issoudun 33,06 526 (2015) 16
Sembleçay 36217 CC Chabris - Pays de Bazelle 8,08 102 (2015) 13
Thizay 36222 CC Champagne Boischauts 16,65 238 (2015) 14
Val-Fouzon 36229 CC Chabris - Pays de Bazelle 46,90 1 011 (2015) 22
Vatan 36230 CC Champagne Boischauts 29,80 2 048 (2015) 69
Vouillon 36248 CC Champagne Boischauts 14,98 238 (2015) 16

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2015, l'arrondissement comptait 34 573 habitants[Note 2].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2012 2015
38 95437 90136 15135 08234 85236 16635 64334 573
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[8] puis population municipale à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Fusion de Parpeçay, Sainte-Cécile et Varennes-sur-Fouzon.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Décret no 2014-178 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Indre », sur le site de Legifrance.gouv.fr, consulté le 5 février 2018.
  2. « Arrêté de création » [PDF], sur le site de la Préfecture de l'Indre, consulté le 5 février 2018.
  3. « Populations légales en vigueur à compter du 1er janvier 2015 » [PDF], sur le site de l'Insee, p. 9/15, consulté le 5 février 2018.
  4. « Populations légales en vigueur à compter du 1er janvier 2016 » [PDF], sur le site de l'Insee, p. 8/16, consulté le 5 février 2018.
  5. « Populations légales en vigueur à compter du 1er janvier 2017 » [PDF], sur le site de l'Insee, p. 8/16, consulté le 5 février 2018.
  6. « Populations légales en vigueur à compter du 1er janvier 2018 » [PDF], sur le site de l'Insee, p. 8/16, consulté le 5 février 2018.
  7. « Arrondissement d’Issoudun (364) », sur le site de l'Insee, consulté le 5 février 2018.
  8. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  9. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années 1968, 1975, 1982, 1990, 1999, 2006, 2012 et 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]