Ghislenghien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ghislenghien
(nl) Gellingen
Ghislenghien
Une rue de Ghislenghien.
Blason de Ghislenghien
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Ath
Commune Ath
Code postal 7822
Zone téléphonique 068
Démographie
Gentilé Ghislenghie(n)nois(e)[1]
Géographie
Coordonnées 50° 39′ nord, 3° 52′ est
Superficie 618 ha = 6,18 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Ghislenghien
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Ghislenghien
Géolocalisation sur la carte : Région wallonne
Voir sur la carte administrative de Région wallonne
City locator 14.svg
Ghislenghien
Géolocalisation sur la carte : Hainaut
Voir sur la carte administrative du Hainaut
City locator 14.svg
Ghislenghien

Ghislenghien ([gilɑ̃gjɛ̃][2], en picard Guilinguin, en wallon Guilinguî, en néerlandais Gellingen) est une section de la ville belge d'Ath, située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

  • Sille
  • Buissenal
  • Rieu du Boulky

Histoire[modifier | modifier le code]

Ghilenghien a été dans la passé le siège d'une seigneurie. Louis de Blondel, écuyer, seigneur de Ghilenghien et de Werquigneul, bénéficie le de lettres de chevalerie données à Bruxelles. Il est également haut justicier de Lille et bailli de Wavrin. Un de ses ancêtres Jacques de Blondel a été sous Charles Quint gouverneur de Tournai et du Tournaisis[3].

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Ghislenghien, l'église St-Jean l'Évangéliste (1906).
  • Église : Saint-Jean-l’Évangéliste
  • Murs de l'ancienne abbaye bénédictine de Ghislenghien, détruite à la Révolution française.
  • Ancienne ferme de l'Abbaye.
  • Ancien relais de poste au croisement de la N7 et de la N57.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

  • Au Nord: commune de Lessines (section d'Ollignies)
  • Au Sud: commune d'Ath (section de Gibecq)
  • À l'Est: commune de Silly (section d'Hellebecq)
  • À l'Ouest: commune d'Ath (section de Meslin-l'Evêque)

Économie[modifier | modifier le code]

  • Zoning industriel IDETA de Ghislenghien (Zoning 1 et 2; 3 en construction), partiellement installé sur le territoire de Meslin-l'Evêque.

Catastrophe de Ghislenghien[modifier | modifier le code]

Le vendredi a lieu une violente explosion sur un gazoduc géré par le transporteur Fluxys. La canalisation reliait le port belge de Zeebruges à la France. Une usine Diamant Boart en construction était à proximité. La responsabilité de ces deux sociétés a été reconnue par la justice belge[4].

Un monument a été élevé sur le site même de la catastrophe, en hommage aux 24 victimes décédées.

Communications[modifier | modifier le code]

  • N7 (Hal-Tournai-Hertain) traverse la commune d'Est en Ouest.
  • N57 (Lessines-Ghislenghien-Soignies-La Louvière-Binche) traverse la commune du Nord au Sud.
  • Autoroute A8 - E429 (Hal-Tournai) borde le territoire du village au Nord (sortie 29 Lessines).
  • Ligne ferroviaire réservée aux marchandises Ath-Ghislenghien (sur l'ancienne assiette SNCB L94 désaffectée)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Germain, Guide des gentilés : les noms des habitants en Communauté française de Belgique, Bruxelles, Ministère de la Communauté française, (lire en ligne), p. 28.
  2. Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, Louvain-la-Neuve, Peeters, (lire en ligne), p. 105
  3. Amédée le Boucq de Ternas, Recueil de la noblesse des Pays-Bas, de Flandre et d'Artois, Douai, 1884, p. 213, lire en ligne.
  4. lesoir.be Ghislenghien : Diamant Boart et Fluxys coupables.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]