Lanquesaint

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lanquesaint
Lanquesaint
Photo prise à Lanquesaint
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Ath
Commune Ath
Code postal 7800
Zone téléphonique 068
Démographie
Gentilé Lanquesaintois(e)
Géographie
Coordonnées 50° 39′ nord, 3° 48′ est
Superficie 306 ha = 3,06 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hainaut

Voir sur la carte administrative du Hainaut
City locator 14.svg
Lanquesaint

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Lanquesaint

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Lanquesaint

Lanquesaint (en picard Lèk'sin) est une ancienne commune de Belgique située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

C'est, depuis la fusion des communes de 1977, une section de la ville d'Ath.

Hameaux[modifier | modifier le code]

  • Renard
  • Vivier-à-dailles
  • Sauve-ta-bourse
  • Tanquin
  • Croquet
  • Croix Vasseau
  • Haut Marais

Hydrographie[modifier | modifier le code]

  • La Dendre canalisée (limite entre Lanquesaint et Rebaix)
  • Le Ruisseau des Crolites (prend sa source aux étangs du Bois du Renard)

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Dans son cimetière emmuré s’élève l'église Saint Martin : élaborée en 1791 par l'architecte Bataille, elle est composée d'une nef unique de trois travées. Le bénitier date du XVIe siècle, les fonts de la deuxième moitié du XVIe siècle. L'église possède un tableau de la nativité de la fin du XVIe siècle, volé en 2010 et restitué à l'église en 2013.

Le clocher renferme actuellement deux cloches de volée[1]. La première est une cloche historique de 1560 de Peter Van den Ghien de Malines, elle se nomme Maria et sonne les heures. La seconde, qui sonne l’angélus, a été placée à Lanquesaint en 1951, pour remplacer celle dérobée durant la Seconde Guerre mondiale par l'occupant. Cette cloche fut rendue fêlée et refondue aux frais de la paroisse. Elle se nomme Marie Clovis Aimée: parrain Clovis Bonnier Vanlierde , marraine Marie Delmée Deletenre. Elle fut fondue par Michiels de Tournai. Sous l'impulsion de l'abbé Lamotte, prêtre de la paroisse, les cloches ont été nettoyées et électrifiées par la commune en avril 2012. Le clocher a été entièrement nettoyé.

Connectées à l'antenne de Francfort les cloches de Lanquesaint donnent l’heure et la demi-heure avec grande exactitude.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Église Saint Martin de Lanquesaint.

Notes et références[modifier | modifier le code]