Archiearis notha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Archiearis notha, l'Illégitime ou Bréphode du tremble[1], est une espèce de papillons de la famille des Geometridae, de la sous-famille des Archiearinae et du genre Archiearis.

Synonymie
  • Archiearias notha
  • Boudinotiana notha (Hubner, 1803)
  • Brephos notha
  • Brephos nothum

Cette espèce fréquente les bois humides, les bords des cours d'eau où poussent les trembles (Populus tremula), les bouleaux, les saules.

Dénomination[modifier | modifier le code]

L'Illégitime a été nommée Archiearis notha par Jakob Hübner en 1803.

Description[modifier | modifier le code]

Archiearis notha

Plus petit que Archiearis parthenias, l'imago d'une envergure d'environ 35 mm, montre des ailes antérieures brunes plus uniformes que celles de l'espèce proche Archiearis parthenias. Les ailes postérieures étalées, (de couleur orange avec un peu de brun vers le corps et une frange terminale brune) contrastent avec les antérieures, mais ne sont pas visibles quand le papillon est au repos (mimétisme oblige).

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille se nourrit sur le tremble, parfois aussi sur les bouleaux et le saule marsault[2].

Chrysalide[modifier | modifier le code]

Hiverne dans un cocon sous les écorces ou dans du bois en décomposition.

Distribution[modifier | modifier le code]

Espèce paléarctique, répandue dans toute l'Europe, de l'Espagne centrale à l'Asie jusqu'au Japon.
En France métropolitaine, elle réside dans la partie nord, le Centre, les Alpes, une partie des Pyrénées, l'Ouest (Vendée, Aquitaine) [3].

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol[modifier | modifier le code]

Papillon univoltin, l'Illégitime vole autour des chatons des trembles, des saules, de mars à mai en fonction de l'emplacement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Chinery, Insectes de France et d'Europe occidentale, Paris, Flammarion, , 320 p. (ISBN 978-2-0812-8823-2), p. 172
  2. Lepidoptera of Belgium
  3. Collectif d'entomologistes amateurs, Guide des papillons nocturnes de France, Paris, Delachaux et Niestlé, , 288 p. (ISBN 978-2-603-01429-5), p. 35, n°106

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :