Timandra comae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Timandra comae, la Timandre aimée ou la phalène anguleuse[1], est un lépidoptère de la famille des Geometridae.

Distribution[modifier | modifier le code]

Eurasiatique dont France, Angleterre, Allemagne, Italie, Benelux, sud de la Scandinavie et jusqu'au Japon.

Espèce proche ou synonyme selon les classifications[2][modifier | modifier le code]

  • Timandra griseata Petersen, 1902 - semble limitée à l'Europe du Nord : Pays baltes, Scandinavie[3]

Habitat[modifier | modifier le code]

Endroits humides : friches, haies, bords des fossés, des étangs, prairies,...

Imago[modifier | modifier le code]

Antennes du mâle bipectinées ; papillon souvent actif pendant le jour, butine les fleurs ; de nuit, il est attiré par la lumière. Vol de mai à septembre en deux générations.

Chenille[modifier | modifier le code]

Se nourrit sur Polygonum, Rumex et autres plantes basses ; la deuxième génération hiverne.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Voir forme des ailes inférieures
  2. http://www.lepinet.fr/especes/nation/lep/index.php?id=32310
  3. Référence EOL : Timandra griseata (en) (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif d'entomologistes amateurs, Guide des papillons nocturnes de France, Paris, Delachaux et Niestlé, 2007, 288 p. (ISBN 978-2-603-01429-5), p. 44, n° 233
  • D.J. Carter et B. Hargreaves, Guide des chenilles d'Europe, Delachaux & Niestlé, Paris 2001, (ISBN 978-2-603-00639-9), p. 82 où cette espèce est mentionnée sous le nom Timandra griseata.
  • Michael Chinery, Insectes de France et d'Europe occidentale, Paris, Flammarion, , 320 p. (ISBN 978-2-0812-8823-2), p. 170-171 où cette espèce était mentionnée dans les éditions antérieures sous le nom Timandra griseata, mais T. comae, la timandre des oseilles, dans l'édition 2012.