Citronnelle rouillée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Opisthograptis luteolata

Chenille de la Citronnelle rouillée.

La Citronnelle rouillée (Opisthograptis luteolata) ou Phalène de l'alisier, est une espèce de lépidoptères (papillons) de la famille des Geometridae, de la sous-famille des Ennominae.

Description[modifier | modifier le code]

Comme son nom vernaculaire le suggère, le papillon est de couleur jaune citron, le bord des ailes antérieures est garni de petites taches couleur rouille ; la tache médiane est prolongée d'un ocelle irrégulier en direction du corps.

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

On retrouve ce papillon dans la région paléarctique et au Proche-Orient. Partout en France.

Écologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce bivoltine occupe des milieux variés : bois, haies, broussailles, jardins, prairies. On peut observer les papillons d'avril à septembre même pendant le jour.

Chenille

De couleur variable, brun-gris ou brun-roux, parfois verte avec des plages brunes, la chenille présente une excroissance dorsale bifide sur le 3e segment abdominal. Polyphage, elle se nourrit de divers arbres ou arbustes : poiriers, pommiers, sorbiers, saule marsault, prunellier, aubépines, etc. La chenille de deuxième génération hiverne, parfois sous forme de chrysalide.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michael Chinery, Insectes de France et d'Europe occidentale, Paris, Flammarion, , 320 p. (ISBN 978-2-0812-8823-2), p. 178-179.
  • Collectif d'entomologistes amateurs, Guide des papillons nocturnes de France, Paris, Delachaux et Niestlé, , 288 p. (ISBN 978-2-603-01429-5), p. 74, n° 579.
  • D.J. Carter et B. Hargreaves, Guide des chenilles d'Europe, Paris, Delachaux et Niestlé, , 311 p. (ISBN 978-2-603-01444-8), p. 66 (DL février 2005).