Phalène du sureau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ourapteryx sambucaria

La Phalène du sureau, Ourapteryx sambucaria, aussi appelée Phalène soufrée, est un insecte de l'ordre des lépidoptères, de la famille des Geometridae. C'est un papillon nocturne des régions tempérées.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Le nom de Ourapteryx sambucaria a été donné par Linnaeus en 1758.

Synonymes
  • Phalène soufrée ;
  • Géomètre du sureau ;
  • Papillon à queue d'hirondelle (traduction du nom anglais)

Description[modifier | modifier le code]

Ses ailes, étroites et longues, ont le dos jaune soufre clair orné de lignes sombres.

Répartition[modifier | modifier le code]

Présente dans toute l'Europe jusqu'en Sibérie, avec de nombreuses espèces très proches en Asie. En France, elle est fréquente en plaine comme en montagne, jusque vers 1 600 m d'altitude. On l'observe dans de nombreux milieux : bois clairs, haies, jardins...

Biologie[modifier | modifier le code]

Une chenille de la Phalène du sureau

Les chenilles, de couleurs variables, longues au maximum de 50 mm, se nourrissent de nombreuses plantes telles que Sambucus nigra, Clematis vitalba, Rosa, Syringa, Hedera helix, Lonicera, Prunus spinosa... Très mimétiques, ces chenilles restent immobiles pendant le jour, le corps tendu, disposé en oblique par rapport au rameau qui les supporte et sont très difficiles à voir.

L'espèce hiverne au stade de chenille ; la nymphose a lieu en juin dans des cocons fixés sous les branches.

Période de vol : juin-juillet et septembre.

Espèce univoltine, avec ponctuellement une seconde génération partielle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif d'entomologistes amateurs, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par R. Robineau, Paris, Delachaux et Niestlé, , 288 p. (ISBN 978-2-603-01429-5), p. 76
  • D.J. Carter et B. Hargreaves, Guide des chenilles d'Europe, Paris, Delachaux & Niestlé, 2001, 311 p. (ISBN 978-2-603-00639-9), p. 71