Ararat (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ararat.
Ararat
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations générales
Titre original
(en) AraratVoir et modifier les données sur Wikidata
Dates de sortie
Durée
126 minutesVoir et modifier les données sur Wikidata
Langues
Genres
Pays
Site web
Équipe du film
Scénario
Production
Réalisation
Photographie
Distribution
Musique
Montage
Susan Shipton (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ararat est un film franco-canadien réalisé par Atom Egoyan et sorti en 2002.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Mettant en perspective pointilliste l'histoire collective de haine recuite entre peuples, plus particulièrement le génocide arménien en 1915 et l'exil qui a suivi, mais aussi la situation actuelle qui forme des fantômes même pour les destins individuels des générations contemporaines et vivant ailleurs par le truchement d'une famille spécialiste de l'image. Cette histoire est à plusieurs tiroirs et vignettes, notamment pour montrer la difficulté de reconstituer une mémoire que l'on n'a pas pu imposer et d'intégrer la complexité d'une situation par différents points de vue.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source: Doublage Québec[1]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le personnage interprété par Charles Aznavour se nomme Edward Saroyan, référence explicite au film Tirez sur le pianiste (1960), puisque c'est quasiment le nom de scène du personnage (Édouard Saroyan) joué également 42 ans plus tôt par Charles Aznavour dans le film de François Truffaut.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]