Anonimo Gaddiano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anonimo Gaddiano
Biographie
Activités
Période d'activité
Œuvres principales
Anonimo Gaddiano (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

L'Anonimo Gaddiano ou Magliabechiano (Anonyme Gaddiano en français) est un manuscrit aujourd'hui conservé à la Bibliothèque nationale centrale de Florence (Cod. Magliab. XVII, 17), d'une œuvre rédigée en italien par un écrivain inconnu, et qui contient notamment de précieuses biographies, datables de 1540 environ, sur les artistes modernes italiens.

Historique[modifier | modifier le code]

Le manuscrit rédigé par un écrivain anonyme (« anonimo ») appartenait à la famille Gaddi (d'où son nom « Anonimo  Gaddiano »), avant d'être ensuite conservé dans la collection d'Antonio Magliabechi qui constitue le noyau de la Bibliothèque nationale centrale de Florence.

Description[modifier | modifier le code]

La première partie, consacrée aux artistes de la Grèce antique[1], reprend essentiellement l'histoire de l'art que constituent les livres XXXIII à XXXVII de l'Histoire naturelle de Pline l'Ancien.

La seconde partie, la plus importante, est consacrée aux artistes modernes du XIIIe à la première moitié du XVIe siècle[2], principalement florentins, et constitue une source particulièrement importante pour l'histoire de l'art car il s'agit du document le plus complet sur ce sujet avant l'édition des Vite (1550) de Giorgio Vasari (qui lui-même a dû y trouver de nombreuses informations).

Cette seconde partie est suivi d'un épilogue de l'auteur sur l'"Apologie" de Cristoforo Landino (qui introduit son commentaire de la Divine Comédie de Dante)[3] suivi d'une citation du Libro di Antonio Billi.

Le manuscrit se termine enfin par cinq addenda de l'auteur[4], dont :

  • (I) un mémoire sur les plus fameux monuments d'art à Rome, écrit dans les années 1544-46[5].
  • (II) un chapitre sur quelques peintures de la Chartreuse de Florence[6]
  • (V) un autre mémoire sur les curiosités religieuses et artistique des villes de Pérouse, d'Assise et de Rome écrit par un autre [sic] anonyme florentin en 1544 [7]

Auteur[modifier | modifier le code]

L'identité du rédacteur du manuscrit n'est pas connue ; celui-ci fait preuve d'une bonne culture générale et d'une importante connaissance sur les sujets traités. Certains historiens de l'art ont fait l'hypothèse qu'il puisse s'agir de Bernardo Vecchietti, un influent homme politique de la cour de Cosme Ier de Toscane.

Artistes cités dans la seconde partie[modifier | modifier le code]

(par ordre d'apparition dans le manuscrit)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Parte Prima. L’autore sopra l’arte e gli artifici antichi"
  2. "Parte seconda L’autore sopra l’arte e gli artefioi moderni"
  3. "Sopra l’origine e lo sviluppo della pittura e scultura presso gli antichi e gli italiani moderne. Epilogo dell’Autore secondo l’Apologia, che fa precedere Cristoforo Landino al suo commento della Divina Commedia di Dante"
  4. "Aggiunte dell'autore"
  5. "Ricordo di alcuine più famosi monumenti d’arte in Roma, scritto negli anni 1544-1546"
  6. "Sopra alcune pitture nella Certosa di firenze"
  7. "Memorial di più curiosita religiose ed artistiche che esistono nelle città di Perugia, di Assis e di Roma, scritto da un (altro) Anonima Fiorentino nell’ 1544"

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]