Bicci di Lorenzo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un peintre italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Bicci di Lorenzo
Santa Trinita 20 Bicci di Lorenzo.jpg

Incoronazione della Vergine, basilique Santa Trinita, Florence

Naissance
Décès
Activité
Maître
Élèves
Père
Enfant
Œuvres réputées

Bicci di Lorenzo (Florence, 1373 - 1452) est un peintre de l'école florentine de la Renaissance, fils du peintre Lorenzo di Bicci et père du peintre Neri di Bicci.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bicci di Lorenzo a collaboré avec son père au tabernacle de la Madonnone à l'église San Salvi de Florence.

Il fut un représentant prolifique du gothique international et influencé par Lorenzo Monaco et Gentile da Fabriano.

Andrea di Giusto a été son élève et dans son atelier, situé près de la Piazza Tasso in Oltrarno, furent formés, entre autres, Masaccio et son frère Lo Scheggia.

Œuvres[modifier | modifier le code]

À Florence
  • Natività (1435), église San Giovannino dei Cavalieri
  • Incoronazione della Vergine, basilique Santa Trinita,
  • Saint Jude Thaddée, fragment d'une fresque en tempera enlevée de la nef du Dôme de Florence durant la restauration du XVIIe siècle menée par Baccani, conservée au Museo dell'Opera del Duomo
  • Noces mystiques de sainte Catherine d'Alexandrie, église Santa Felicita
  • Trityque et Tre storie di San Niccolò, Duomo de Fiesole,
  • Madonna in trono e santi, San Felice in Piazza
  • Fresque, église Santa Maria Vergine della Croce al Tempio
  • Annonciation,
  • Uomini Illustri, fresques du palais Medici (détruites mais attestées par Giorgio Vasari),
Dans le reste de l'Italie
  • San Niccolò da Tolentino protegge Empoli dalla peste, Collegiata di Sant'Andrea, Empoli,
  • Madonna in Trono (1433), Galleria Nazionale de Parme
  • Les Évangélistes, fresques sur la voûte de l'abside de la basilique San Francesco, travaux interrompus par sa mort en 1452 et dont la suite fut confiée à Piero della Francesca (Légende de la Vraie Croix),
Ailleurs en Europe

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-François Guillou, Les Grands Classiques de la peinture, éditions Solar, , 203 p. (ISBN 2-263-02329-1), p. 97

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :