Matteo di Giovanni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un peintre italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Matteo di Giovanni
La vierge à l'enfant et deux anges, Matteo di Giovanni.jpg

La Vierge à l'Enfant et deux anges, Musée des beaux-arts d'Orléans

Naissance
Décès
Activité

Matteo di Giovanni ou Matteo da Siena ou encore Matteo di Giovanni di Bartolo (Borgo San Sepolcro, ~1430 - Sienne, 1495) est un peintre de l'école siennoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est présent à Sienne vers 1452 et il est probable que sa première formation a subi la grande influence de l'œuvre de Piero della Francesca, son contemporain, à Sienne également. Son parcours artistique se complète sous l'égide de Lorenzo di Pietro.

Il aurait terminé le tableau Le Baptême du Christ de Piero della Francesca en 1465, conservé aujourd'hui à la National Gallery de Londres.

Son chef-d'œuvre avéré est La Madonna della neve (1477), église Santa Maria delle Nevi de Sienne.

Il a été le maître de Guidoccio Cozzarelli.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • la Sibylle de Samian et Le Massacre des Innocents, panneaux du pavement intérieur du Duomo de Sienne.
  • Dôme de Pienza :
    • Retable de Sant' Antonio - Madonna col Bambino e i santi Bernardino, Sabina, Francesco e Antonio abate, Matteo, Bartolomeo e Lucia
    • Retable de San Matteo - Madonna col Bambino tra i santi Caterina d'Allessandria, Matteo, Bartolomeo e Lucia
    • Retable de San Girolamo - Madonna con Bambino e i santi Agostino, Girolamo, Martino e Nicola
  • Retable de San Pietro a Ovile :
  • Crucifixion (1490), Fine Arts Museum, San Francisco
  • Crucifiement de saint Pierre (Christian Museum, Esztergom)[1]
  • Les Mages devant Hérode (1490), Fine Arts Museum, San Francisco
  • Vierge à l'Enfant avec deux anges (Christian Museum, Esztergom)[2]
  • Vierge à l'Enfant avec anges et chérubins (vers 1460/1465), tempera sur panneau, National Gallery of Art, Washington
  • Vierge à l'Enfant avec saint Jérôme, sainte Catherine d'Alexandrie et anges, National Gallery of Art, Washington
  • Vierge à l'Enfant avec des anges, les saints Antoine de Padoue et Nicolas de Tolentino, Cincinnati Art Museum
  • Judith avec la tête d'Holopherne (vers 1490-1495), Indiana University Art Museum, Bloomington
  • Vierge à l'Enfant avec les anges et les saints jean Baptiste et Jérôme, détrempe sur bois, 64 × 48 cm, Galerie des Offices, Florence. Provient de l'oratoire Delle Selve à Sienne[3], inventaire 1890 no 3949.
  • National Gallery, Londres
    • Le Christ couronné d'épines
    • Saint Sébastien
    • Assomption de la Vierge
  • Panneaux illustrant la Légende de Romulus et Rémus, musée des beaux-arts de Libourne
    • Amulius dépose les jumeaux sur le Tibre,
    • L'Accouchement de Rhéa Sylvia,
    • Les Jumeaux recueillis par le berger Faustulus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Crucifiement de saint Pierre
  2. Vierge et enfant avec deux anges[
  3. Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti : La Peinture à Florence, Editions Place des Victoires, (ISBN 2-84459-006-3), p. 118

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :