Anne-Marie Revol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anne-Marie Revol
Image dans Infobox.
Anne-Marie Revol en 2016.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (48 ans)
Tokyo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Luc Balleroy (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Michel Rodde (grand-père paternel)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Distinction
Œuvres principales
Nos étoiles ont filé (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Anne-Marie Revol, née en [1], est une journaliste-chroniqueuse et femme de lettres française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Journaliste[modifier | modifier le code]

Après des études d’histoire à l'université Paris-Nanterre et au Queens Collège de l'université de la ville de New York (CUNY), ainsi qu'au British Council de Paris , elle se perfectionne au Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ).[réf. souhaitée]

Anne-Marie Revol commence sa carrière de journaliste en 1995 comme pigiste à New York pour France Inter et France Info[2]. En parallèle, elle travaille pour l’hebdomadaire France-Amérique.[réf. souhaitée]

De retour en France en 1996, elle intègre la rédaction du quotidien Le Figaro où elle travaillera successivement pour les services Étranger, Radio-Télé et Société.[réf. souhaitée]

Puis en 2000, elle rejoint RMC, où elle créé avec Sylvain Attal l’émission RMC-Controverse avant de rejoindre en tant que chef d'édition Jean-Jacques Bourdin aux commandes des matinales de la chaîne info.[réf. souhaitée]

En 2002-2003, elle est embauchée par la productrice Catherine Barma comme journaliste-reporter dans sa société de production Tout sur l'écran pour les émissions Tribu, Tout le monde en parle et On a tout essayé.[réf. souhaitée]

Depuis 2003, elle est journaliste-chroniqueuse spécialiste des faits de société pour l’émission C'est au programme, présentée par Sophie Davant et diffusée quotidiennement sur France 2[2].

Anne-Marie Revol collabore également depuis 2008 à l'émission Télématin[3],[4],[5].

Écrivaine[modifier | modifier le code]

En , elle rédige son premier ouvrage, Nos étoiles ont filé. Cet essai publié chez Stock est une somme de lettres adressées à ses filles Pénélope et Paloma décédées dans un incendie le [6],[7]. Elle reçoit en 2011, pour ce livre le Grand prix des lectrices de Elle[8] et le Prix des Rotary Clubs de Langue Française[9].

En mai, 2016, elle publie son deuxième ouvrage, Gaspard ne répond plus, aux éditions Jean-Claude Lattès. Ce roman raconte les péripéties de Gaspard de Ronsard, candidat malheureux d’un jeu de téléréalité perdu aux confins du Vietnam[10].

Le sort chez Jean-Claude Lattès L’étoile russe. Ce roman choral raconte le destin à la fois merveilleux, magique et tragique du premier cosmonaute de l’humanité : Youri Gagarine[11].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Mariée, elle est mère de quatre enfants[12].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Date de naissance et biographie de Anne-Marie Revol (naissance, décès, infos) Chronobio », sur www.chronobio.com
  2. a et b Anne-Marie Revol, « Nos étoiles ont filé », sur Google Books, Stock,
  3. Le Nouvel Obs, le plus,Un décolleté flouté à Télématin, le retour de la pudibonderie, 10-08-2012
  4. « Anne Marie Revol - Les Belles de la Télé », sur animatricestv.canalblog.com, (consulté le 2 février 2019)
  5. « 1 août 2008 : Tous les messages - Les Belles de la Télé », sur animatricestv.canalblog.com (consulté le 2 février 2019)
  6. Marie Boëton, « Conjurer la mort en donnant la vie », sur La Croix, (consulté le 3 décembre 2018)
  7. Patrick Grainville, « Mes enfants, mes amours », sur Le Figaro,
  8. « Grand Prix des Lectrices 2011 : prix du document ex-aequo - Elle », sur elle.fr,
  9. Rotary club de Deauville [PDF]
  10. Anne-Marie Revol, « Gaspard ne répond plus », sur Google Books, JC Lattès,
  11. « Anne-Marie Revol », France Inter,‎ (lire en ligne, consulté le 3 décembre 2018)
  12. France Lebreton, « Anne-Marie Revol : «La communication est essentielle entre mon mari et moi» », sur La Croix, (consulté le 3 décembre 2018)
  13. « "Nos étoiles ont filé", d'Anne-Marie Revol : un deuil interminable », sur Le Monde,
  14. Paris Jean-Louis Fournier, « La thérapie littéraire d’Anne-Marie Revol », sur Parismatch.com,
  15. (it), présentation sur Google books
  16. Anne-Frédérique Hébert-Dolbec, « «L’étoile russe»: le pantin du régime », sur Le Devoir,

Liens externes[modifier | modifier le code]