Années 1480 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

XVIIe siècle av. J.-C. | XVIe siècle av. J.-C. | XVe siècle av. J.-C. | XIVe siècle av. J.-C. | XIIIe siècle av. J.-C.

../.. | Années 1500 av. J.-C. | Années 1490 av. J.-C. | Années 1480 av. J.-C. | Années 1470 av. J.-C. | Années 1460 av. J.-C. | ../..

Évènements[modifier | modifier le code]

  • 1490 av. J.-C. : début de règne de Wo Jia, quatorzième roi de la dynastie Shang en Chine selon la tradition[1].
  • 1484-1473 av. J.-C.[2] : règne de Nûr-ili, roi d’Assyrie[3].
  • 1482 av. J.-C. : à la mort d’Hatchepsout, en l’an 21 ou 22 de son règne, Thoutmôsis III accède enfin au pouvoir[4]. Les provinces d’Asie sont alors sérieusement menacées par l’inaction militaire d’Hatchepsout et les manœuvres de Saustatar, roi du Mitanni, qui constitue une vaste coalition en Syrie, menée par le prince de Kadesh. Thoutmosis III mène 17 expéditions en Asie avec une grande habileté, dont il nous a laissé le récit dans les « Annales » inscrites sur les murs de la salle du sanctuaire de la barque sacrée d’Amon Rê, érigée au temple de Karnak. La première le conduit à la victoire de Megiddo (qui se rend après sept mois de siège, an 23) sur une coalition des villes syro-palestiniennes[5].
  • 1481 av. J.-C.[4] : victoire du roi d'Égypte Thoutmôsis III à la bataille de Megiddo en l’an 23 de son règne. Il repousse les frontières jusqu’à l’Euphrate, stoppant l’expansion du Mitanni.

Économie et société[modifier | modifier le code]

  • Thoutmôsis III commence la construction d’un grand port sur l’île de Pharos[8].
  • Les temples, notamment ceux d’Amon et de Ptah, reçoivent du roi de larges offrandes. Leurs domaines prennent une importance considérable. Ils deviennent, par délégation, le relais social de l’administration des terres, gérant directement une partie de leurs domaines, en attribuant une autre partie aux hauts fonctionnaires de l’État. Ce dernier garde un droit de regard sur la mise en culture des terres, se réservant de reprendre, pour les réattribuer, celles qui sont insuffisamment exploitées. Les fonctionnaires agissant pour les temples confient souvent l’exploitation des terres à des gérants et tenanciers disposant d’une main-d’œuvre servile, de plus en plus d’origine étrangère. Une certaine forme de privatisation du sol apparaît. Des champs relativement importants (autour d’un ha) sont attribués à des particuliers, surtout des militaires, pour services rendus. S’ils restent attachés à une fonction et donc inaliénable, ils peuvent être transmis aux héritiers. Ils peuvent être attribués personnellement et sont alors véritablement privatisés : ces lots prennent une grande importance à l’époque ramesside. D’autre part des terres peuvent être attribuées à des cultivateurs libres en échange de services divers qui peuvent être demandés par l’État suivant les besoins.

Art et culture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Neil Zimmerer, The Chronology of Genesis : A Complete History of the Nefilim, Adventures Unlimited Press, , 244 p. (ISBN 978-1-931882-22-4, présentation en ligne)
  2. Selon la chronologie moyenne qui place le règne d'Hammurabi entre 1792 et 1750
  3. (en) Jane McIntosh, Ancient Mesopotamia : New Perspectives, ABC-CLIO, , 395 p. (ISBN 978-1-57607-965-2, présentation en ligne)
  4. a et b Suzanne Ratié, La Reine Hatchepsout : sources et Problèmes, BRILL, , 372 p. (ISBN 978-90-04-06064-7, présentation en ligne)
  5. Jean-Claude Margueron, Le Proche-Orient et l'Égypte antiques, Hachette Éducation Technique, , 416 p. (ISBN 978-2-01-140096-3, présentation en ligne)
  6. Christian Jacq, Néfertiti et Akhenaton, Edi8, , 216 p. (ISBN 978-2-262-05102-0, présentation en ligne)
  7. Isabelle Régen et Frédéric Servajean, Verba manent. Recueil d’études dédiées à Dimitri Meeks par ses collègues et amis, CENiM 2, vol. 2, ENiM - Égypte nilotique (présentation en ligne)
  8. André Bernand, Alexandrie des Ptolémées, CNRS Éditions via OpenEdition, , 128 p. (ISBN 978-2-271-07841-4, présentation en ligne)
  9. Claire Lalouette, Mémoires de Thoutmosis III, Calmann-Lévy, , 240 p. (ISBN 978-2-7021-5101-3, présentation en ligne)
  10. Corinne Julien, Histoire de l'humanité : 3000 à 700 av. J.-C, UNESCO, (ISBN 9789232028112, présentation en ligne)
  11. Madeleine Della Monica, Thoutmosis III : Le plus grand des pharaons, son époque, sa vie, sa tombe, Le Léopard d'Or, (ISBN 9782863771044, présentation en ligne)