Années 1110

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

XIe siècle | XIIe siècle | XIIIe siècle

Années 1090 | Années 1100 | Années 1110 | Années 1120 | Années 1130

1110 | 1111 | 1112 | 1113 | 1114 | 1115 | 1116 | 1117 | 1118 | 1119


Événements[modifier | modifier le code]


Personnages significatifs[modifier | modifier le code]


Éducation, religion et philosophie[modifier | modifier le code]

  • Vers 1116 : le philosophe Abélard (1079-1142), maître d’Héloïse, la séduit et l’épouse en secret. Héloïse, qui a d’abord refusé le mariage, part en Bretagne pour accoucher d’un enfant d’Abélard baptisé Astralabe (1116 ou début 1117). Abélard persuade Héloïse de prononcer ses vœux à l’abbaye d’Argenteuil. Fulbert, chanoine de la cathédrale Notre-Dame de Paris, l’oncle d’Héloïse, est quelque peu apaisé par leur mariage, mais finit par juger qu’Abélard avait abandonné Héloïse à l’abbaye d’Argenteuil et le fait castrer. Le couple se sépare alors : Héloïse devient abbesse du Paraclet (1129), tandis qu’Abélard se retire à l’abbaye de Saint-Denis-en-France, à Paris.
  • Le philosophe Avempace, exilé à Fès après la prise de Saragosse par Alphonse Ier d'Aragon en , entre dans la vie politique. Il est par deux fois vizir à Fès, chez les Almoravides. Il sera incarcéré par deux fois, d’abord pour trahison, puis pour hérésie.
  • Université d'Oxford : des écoles sont établies à l’époque normande et des conférences ont lieu dès 1117. Les étudiants se groupent, selon leurs origines géographiques, en deux nations, la première représentant le Nord (l’Écosse y comprise) et la seconde le Sud (l’Irlande et le pays de Galles).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charles Guillaume, Histoire et doctrine de la secte des cathares ou albigeois, vol. 1, Paris, J. Cherbuliez, (présentation en ligne)
  2. Eric Bournazel, Louis VI le Gros, Fayard, , 530 p. (ISBN 978-2-213-64822-4, présentation en ligne)