Andechy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Andechy
Andechy
Monument aux morts.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Montdidier
Canton Roye
Intercommunalité Communauté de communes du Grand Roye
Maire
Mandat
Sébastien Carpentier
2014-2020
Code postal 80700
Code commune 80023
Démographie
Gentilé Andechois, Andechoises
Population
municipale
262 hab. (2016 en diminution de 1,13 % par rapport à 2011)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 42′ 56″ nord, 2° 42′ 36″ est
Altitude Min. 58 m
Max. 104 m
Superficie 7,77 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Andechy

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Andechy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Andechy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Andechy

Andechy est une commune française située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Village rural picard du Santerre, situé à 6 km au nord-ouest de Roye et 15 km de Montdidier, à proximité de la vallée de l'Avre.

La commune se trouve à proximité de l'ancienne route nationale 334 (actuelle RD 934). Elle est aisément accessible par l'autoroute A1.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Andechy
Erches Parvillers-le-Quesnoy/Le Quesnoy-en-Santerre et
Damery
Erches Andechy Villers-les-Roye
Guerbigny L'Echelle-Saint-Aurin et
Marquivillers

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Annechy en 1146[1], Andéchia en 1184[2].

Andchy en picard.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des traces d'habitat gallo-romain et mérovingien ont été retrouvées dans le village.

Le village fut incendié par les Espagnols en 1653 pendant la Fronde, à nouveau en 1764 et détruit lors de la Première Guerre mondiale. L'église, dont le clocher présentait la particularité de posséder une horloge excentrée, dut être remplacée.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2008 Jean Alluard   - style="vertical-align: top" mars 2008[3] 2014 Régis Alluard   retraité
2014[4] En cours
(au 6 mai 2014)
Sébastien Carpentier   éducateur spécialisé-menuisier

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6].

En 2016, la commune comptait 262 habitants[Note 1], en diminution de 1,13 % par rapport à 2011 (Somme : +0,27 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
480471532509547534515527493
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
487461446437389390365365364
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
350392364241252252233224225
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
199186151173211212229260257
2016 - - - - - - - -
262--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Vallée de l'Avre et point de vue.
  • Oratoire de 1968, renfermant une piéta de pierre. Il est situé sur l'emplacement d'un édifice plus ancien, détruit par la Première Guerre mondiale[9].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Abbé Godard, Description du canton de Montdidier : Notes historiques et archéologiques sur les communes du canton - Mémoire présenté à la Société des Antiquaires de Picardie, (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dans les archives de l'évêché d'Amiens.
  2. Dans une bulle du pape Luce IIIe.
  3. « Liste des maires de la Somme », sur http://www.somme.pref.gouv.fr, (consulté le 12 juillet 2008)
  4. « Liste des maires de la Somme » [PDF], Liste des élus du département de la Somme, Préfecture de la Somme, (consulté le 9 juin 2014)
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  9. André Guerville, Chapelles et oratoires en Pays de Somme, Abbeville, imp. Frédéric Paillart, coll. « Richesses en Somme », 4e trimestre 2003, 302 p., p. 217 (ASIN B000WR15W8).

Ouvrages[modifier | modifier le code]