Amharas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un groupe ethnique image illustrant l’Éthiopie
Cet article est une ébauche concernant un groupe ethnique et l’Éthiopie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amhara.
Amharas
Populations significatives par région
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie 19 867 817 (2007)[1]
Autres
Langues Amharique
Religions Christianisme éthiopien orthodoxe, Islam

Les Amharas (amharique: አማራ ሕዝብ, amara hizb, en français : le peuple amhara, ge'ez: አምሐራ), constituent un peuple Sémite vivant majoritairement dans la région Amhara de l'Éthiopie. Avec près de 20 millions de personnes et 26,9 % de la population, il constituait le second groupe du pays lors du recensement de 2007[1].

Les Amharas sont principalement des cultivateurs et des artisans potiers et forgerons [réf. nécessaire].

La très grande majorité des Amharas sont chrétiens orthodoxes éthiopiens, cependant on trouve quelques musulmans dans la région du Wollo ; les deux convictions pratiquent les mariages et l'excision de tradition [réf. nécessaire].

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on observe plusieurs formes : Amanarinya, Amara, Amarinnya, Amarinya, Amharas, Amharinya, Kuchumba[2].

Langues[modifier | modifier le code]

Alphabet amharique

Ils parlent l'amharique, une langue sémitique dont le nombre total de locuteurs a été estimé à 17 528 500[3]. 17 400 000 ont été dénombrés en Éthiopie lors du recensement de 1994.

Cependant d'autres langues, telles que l'anglais, l'arabe, l'oromo et le tigrigna, sont également pratiquées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Summary and Statistical Report of the 2007 Population and Housing Census Results, p. 16 [1]
  2. Source RAMEAU, BnF
  3. (en) Fiche langue (code «amh») dans la base de données linguistique Ethnologue.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Ernst Friedrich Rohrer, Beiträge zur Kenntnis der materiellen Kultur der Amhara, W.P. Wälchli, Berne (Suisse), 1932, 174 p. (thèse)
  • (en) Harald Aspen, « What is culture? : Amhara creativity as a case in point », in Ethiopia in broader perspective (Actes de la 13e International Conference of Ethiopian Studies, Kyoto, 1997), vol. 3, Shokado Book Sellers, Kyoto (Japon), 1997, p. 149-162.
  • (en) Harald Aspen, Amhara traditions of knowledge : spirit mediums and their clients, Harrassowitz, Wiesbaden, 2001, 270 p. (ISBN 3-447-04410-1) (thèse de 3e cycle de l’Université de Trondheim, 1994)
  • (en) Allan Hoben, Land tenure among the Amhara of Ethiopia; the dynamics of cognatic descent, University of Chicago Press, Chicago, 1973, 273 p. (ISBN 0226345483)
  • (en) Heran Sereke-Brhan, « Ethiopia: a historical consideration of Amhara ethnicity », in Harold G. Marcus (dir.), New trends in Ethiopian studies (Actes de la 12e International Conference of Ethiopian Studies, Michigan State University, 5-10 septembre 1994), vol. 1, Red Sea Press, Lawrenceville, NJ, 1994, p. 742-774
  • (en) Kifle Wodajo, « Wedding customs among Amharas » in Edith Lord, Cultural patterns in Ethiopia, Agency for International Development, Washington, 1963, p. 55-56
  • Jules Borelli, Éthiopie Méridionale : journal de mon voyage aux pays amhara, oromo et sidama, septembre 1885 à novembre 1888, Imp. Réunies, 1890, 520 p.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :