Tigréens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ተጋሩ
Tigréens
[[Fichier:AbunaPaulos.jpg Ras Mangasha 1.jpg
Yohannesson.jpg Meles Zenawi.jpg Isaias Afwerki in 2002.jpg
Eriamercol.jpg |frameless |lang=fr |upright=1.2 |alt=Description de cette image, également commentée ci-après | |]]

Ras Alula · Paulos Gebre Yohannes · Mengesha Yohannes
Yohannes IV · Meles Zenawi · Issayas Afewerki
Thomas Kelati · Ella Thomas · Abdul Rahman al-Amoudi · Meb Keflezighi

Populations significatives par région
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie 4 483 892 (2007)[1]
Drapeau de l'Érythrée Érythrée 5 540 000
Autres
Langues Tigrigna
Religions Christianisme éthiopien orthodoxe

Les Tigréens (tigrigna : ተጋሩ), également transcrit Tegréens, sont des habitants de la Corne de l'Afrique, vivant dans le nord Éthiopie et le centre-ouest de l'Érythrée. Il existe également une importante diaspora, notamment aux États-Unis et en Italie. Ils parlent le tigrinya et sont chrétiens orthodoxes éthiopiens, érythréens, ou musulmans.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on observe différentes formes : Tegreñña, Tigrai, Tigray, Tigre, Tigrigna, Tigriña, Tigrinya, Tigrinyas[2].

Langues[modifier | modifier le code]

Ils parlent le tigrinya, une langue sémitique qui est l'une des langues officielles de l'Érythrée et, en Éthiopie, celle de la région du Tigray.

4 320 000 locuteurs du tigrinya ont été dénombrés en Éthiopie lors du recensement de 2007, 2 540 000 en Érythrée en 2006, et quelque 6 915 000 tous pays confondus. L'amharique est également utilisé[3].

Culture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement officiel 2007, p. 84
  2. BnF [1]
  3. (en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Alemseged Abbay, Identity jilted, or, Re-imagining identity? : the divergent paths of the Eritrean and Tigrayan nationalist struggles, Red Sea Press, Lawrenceville, N. J., 1998, 250 p. (ISBN 1-56902-072-8)
  • (en) Jenny Hammond, Sweeter than honey : Ethiopian women and revolution : testimonies of Tigrayan women, Red Sea Press, Trenton, N.J., 1990, 174 p. (ISBN 0-932415-56-3)
  • Fabienne Le Houérou, Éthiopie-Érythrée : frères ennemis de la Corne de l'Afrique, L'Harmattan, 2000, 159 p. (ISBN 978-2-7384-9319-4)
  • (en) John Young, Peasant revolution in Ethiopia : the Tigray People's Liberation Front, 1975-1991, Cambridge University Press, Cambridge, New York, 1997, 270 p. (ISBN 0-521-59198-8)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :