1129

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1126 1127 1128  1129  1130 1131 1132

Décennies :
1090 1100 1110  1120  1130 1140 1150
Siècles :
XIe siècle  XIIe siècle  XIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies thématiques :
Croisades


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1129 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

2 juin : mariage de Foulque d’Anjou et de Mélisende[2].
  • Septembre : l’atabek de Damas Bouri fait mettre à mort le vizir al-Mazdaghani, protecteur des Assassins (batinis). Les partisans de la secte sont massacrés par la foule[5]. Leurs chefs sont crucifiés sur les créneaux des remparts. Selon le chroniqueur Ibn al-Athir, al-Mazdaghani et les Assassins auraient voulu livrer la ville aux Francs, en l’échangeant contre Tyr, et c’est en ayant connaissance de ce complot que Bouri aurait agi. Les rares batinis survivants vont s’installer en Palestine, sous la protection de Baudouin II de Jérusalem, après lui avoir livré la forteresse de Baniyas, au pied du mont Hermon, sur la route entre Jérusalem et Damas[6].
  • 5 décembre : bataille de Marj as-Suffar[7] ; une armée de 10 000 cavaliers et fantassins francs venus de Palestine, d’Antioche, d’Édesse et de Tripoli se présente devant Damas. Bouri recrute à la hâte quelques bandes de nomades turcs et quelques tribus arabes pour repousser l’attaque. Plusieurs milliers de Francs, qui sont allés fourrager dans la plaine de la Ghouta, sont surpris par une attaque. Baudouin abandonne la partie. Il rassemble ses troupes pour une nouvelle tentative, quand une pluie diluvienne s’abat sur la région, la transformant en un immense lac de boue. Ne pouvant plus avancer, Baudouin ordonne la retraite[6].
  • À la fin de l'année, Zanki, le maître d’Alep, invite Bouri de Damas à participer à une expédition contre les Francs. Sawinj, fils de Bouri, arrive à Alep avec 500 cavaliers. Zanki les prend en otage et menace de les tuer si Bouri lui tient tête. Sawinj ne sera relâché que deux ans plus tard[8].


Naissances en 1129[modifier | modifier le code]

Décès en 1129[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Demurger, Les Templiers : Une chevalerie chrétienne au Moyen Age, Seuil,‎ (ISBN 9782021008340, présentation en ligne)
  2. a et b Daniel Minard, Les Templiers: Gardiens de la Terre Sainte et de la tombe du Christ, Editions Publibook,‎ (ISBN 978-2-7483-2061-9, présentation en ligne)
  3. Jean Favier, Les Plantagenêts : Origines et destin d'un empire (XIe-XIVe siècles), Fayard,‎ (ISBN 9782213639741, présentation en ligne)
  4. Bernard Plongeron, Luce Pietri, Le Diocèse de Paris, Volume 1, Éditions Beauchesne,‎ (ISBN 2701011329, présentation en ligne)
  5. Steven, A History of the Crusades : The kingdom of Jerusalem and the Frankish East, 1100-1187, vol. 2, CUP Archive,‎ (ISBN 9780521347716, présentation en ligne)
  6. a et b Amin Maalouf, Les croisades vues par les arabes, JC Lattès,‎ (ISBN 9782709634656, présentation en ligne)
  7. Jean Richard, Histoire des croisades, Fayard,‎ (ISBN 9782213640617, présentation en ligne)
  8. H. A. R. Gibb, The Damascus Chronicle of the Crusades: Extracted and Translated from the Chronicle of Ibn Al-Qalanisi, Courier Dover Publications,‎ (ISBN 978-0-486-42519-1, présentation en ligne)
  9. Frederick W. Mote, Imperial China 900-1800, Harvard University Press,‎ (ISBN 9780674012127, présentation en ligne)
  10. Mats Roslund, Guests in the House : Cultural Transmission Between Slavs and Scandinavians 900 to 1300 A.D., BRILL,‎ (ISBN 9789004161894, présentation en ligne)
  11. Antoni Jordà Fernández, Història de la ciutat de Tarragona, Cossetània Edicions,‎ (ISBN 9788497912273, présentation en ligne)