Fédération de la gauche démocratique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fédération de la gauche démocratique
(ar) فيدرالية اليسار الديمقراطي
Tafidiralit n Uẓelmaḍ Amagday (ber)
Image illustrative de l’article Fédération de la gauche démocratique
Logotype officiel.
Présentation
Fondation 2007
Siège Rabat
Symbole Enveloppe
Idéologie Socialisme
Couleurs jaune
Site web http://www.fgd.ma
Représentation
Représentants
2 / 395
Conseillers
0 / 270
Ministres[Lequel ?]
0 / 31

La Fédération de la gauche démocratique (FGD) (en arabe : فيدرالية اليسار الديمقراطي, en amazighe : Tafidiralit n Uẓelmaḍ Amagday) est une alliance de trois partis politiques marocains, le Parti socialiste unifié, le Parti de l'avant-garde démocratique et socialiste, le Congrès national Ittihadi et le mouvement Clarté ambition courage (CAC) créé en 2007 sous le nom de l'Alliance de la gauche démocratique.

Le Parti Annahj Addimocrati, parti d'extrême gauche, ne s'inscrit pas dans le cadre de cette alliance.

Composition[modifier | modifier le code]

  Parti politique Sigle Nom local Tendance politique Date de création Secrétaire général Notes
  Parti de l'avant-garde démocratique et socialiste PADS حزب الطليعة الديمقراطي الاشتراكي socialisme 1983 Ali Boutouala né d'une scission avec l'Union socialiste des forces populaires.
  Congrès national Ittihadi CNI المؤتمر الوطني الاتحادي socialisme 2001 Abdessalam Laâziz né d'une scission avec l'Union socialiste des forces populaires.
  Parti socialiste unifié PSU الحزب الإشتراكي الموحد socialisme 2005 Nabila Mounib Parti politique créé par la fusion de quatre groupuscules autour de l'Organisation de l'action démocratique populaire (OADP).

Historique[modifier | modifier le code]

Cette alliance mise en place pour les élections législatives de 2007 avec des listes communes sur 75 % des circonscriptions électorales a remporté six sièges et forme un groupe parlementaire commun.

De nouvelles listes communes ont été présentées aux élections communales en 2009, remportant 1,7 % des voix et 475 sièges. Un processus de fusion des trois partis a été initié après ces élections.

Le , un communiqué de l'Alliance a annoncé sa « ferme volonté de hisser à un niveau supérieur l'action commune entre ses composantes et de s'ouvrir sur tous les démocrates et acteurs de gauche », et que « Cette initiative vise la reconstruction d'un pôle de gauche démocratique militant et d'opposition, capable d'agir en faveur du choix démocratique et de répondre aux aspirations du peuple marocain en termes de démocratie, de liberté, de développement, de justice sociale et de bien-être »[1].

Fin juin 2011, l'Alliance a appelé au boycott du référendum sur la nouvelle constitution proposée par le roi Mohammed VI, considérant que celle-ci maintient la plupart des prérogatives royales[2].

En janvier 2014, les trois partis membres ont annoncé le changement de nom de la coalition, elle se nomme désormais « Fédération de la Gauche Démocratique »[3].

Le mouvement Clarté Ambition Courage (CAC), fondé par Omar Balafrej, a décidé de participer aux élections locales et régionales du 4 septembre 2015 sous la bannière de la Fédération de la Gauche démocratique (PSU, PADS, CNI)[4].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Année Résultat Rang[5] Sièges Gouvernement
Voix %
2007 148 011 3,2 11e
6 / 325
Opposition
2016 164 575 2,83 10e
2 / 395
Opposition

Élections régionales[modifier | modifier le code]

Année Résultat Rang[5] Conseillers Présidents
Voix %
2015 90 998 0,15 12e
1 / 678
0 / 12

Élections communales[modifier | modifier le code]

Année Résultat Rang[5] Conseillers
Voix %
2009 1,7 10e
475 / 27 795
2015 100 259 1,05 9e
332 / 31 482

Notes et références[modifier | modifier le code]