Alexandre Mazzia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alexandre Mazzia
Description de l'image Defaut.svg.
Naissance (46 ans)
Pointe-Noire, République du Congo
Nationalité Drapeau de la France Français
Pays de résidence France
Profession
Activité principale
Autres activités
Joueur de Basket-ball
Formation
Formation hôtelière CAP-BEP
Distinctions

MichelinStar.svgMichelinStar.svgMichelinStar.svg au Guide Michelin (2021)

5 toques chez Gault&Millau
Famille
Jean-Laurent Mazzia (Frère)

Alexandre Mazzia, né le [1] à Pointe-Noire[2] (République du Congo), est un chef cuisinier français. Il est le chef de son restaurant AM par Alexandre Mazzia, trois étoiles Michelin[3], situé à Marseille.

En décembre 2018, il est nommé « cuisinier de l'année 2019 » par le guide Gault & Millau[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un négociant en bois et d'une expert-comptable[5], Alexandre Mazzia naît à la clinique des Manguiers[6], à Pointe-Noire en République du Congo[7]. Il vit dans cette ville pendant quinze ans, juste en face de la côte Sauvage africaine, sur l'océan Atlantique. Pendant son adolescence, sa mère l'emmène chaque jour s'asseoir sur le même tronc de bois flotté contempler le coucher du soleil avec son frère et sa sœur. « C'était notre mantra, épicé des odeurs de crustacés et de poissons du petit port voisin »[8]. La saveur brûlée dans sa cuisine, venant de ces odeurs de poissons grillés sur le bord de mer, est enfouie en lui depuis cette époque[9]. Enfant ou adolescent, il est également marqué par un repas avec ses parents dans un restaurant de Joël Robuchon, à Paris[10].

Lorsqu'il revient en France, c'est le choc culturel et Alexandre Mazzia se réfugie dans le basket-ball[6],[8] : il est coéquipier de Michael Brooks au SMUC Marseille Basketball (2001-02), il joue à l'US Avignon-Le Pontet (2002-07)[2] et en équipe de France espoirs[6] . Alexandre Mazzia mesure 1,95 m et joue alors comme arrière shooteur[11].

Après un baccalauréat scientifique (d'après Libération, Alexandre Mazzia aurait fréquenté le lycée d’horticulture de Palaiseau « chez les jésuites »[12]), il débute une école de médecine militaire[13] puis décide finalement de s'orienter vers la cuisine et suit une formation hôtelière CAP-BEP au lycée des Métiers Santos Dumont de Saint-Cloud. Il travaille ensuite dans des lieux au gré des clubs de basket-ball où l'emmène sa vie sportive[8] : il débute en 1995 chez Frédéric Dormeval, au Vénitien Prestige[14], puis chez Fauchon auprès de Pierre Hermé[15]. Il travaille en Espagne au laboratoire expérimental de Martín Berasategui[16], chez Michel Bras[12] et Alain Passard[17].

En 2004, il travaille au restaurant espagnol trois étoiles ABaC avec Santi Santamaria.

Alexandre Mazzia s'occupe des repas protocolaires d'un particulier en 2007 et 2008, ce qui lui permet de beaucoup voyager[6] pendant dix-sept mois[8] puis ouvre Hom Art dans une zone d'activité d'Avignon[14],[18], au départ uniquement pour le déjeuner, avant que la demande ne le pousse à ouvrir le soir[19].

En 2010, il s'installe à Marseille au restaurant « le Ventre de l'Architecte » de la Cité radieuse de Le Corbusier[14]. Dans ce restaurant, il sert une cuisine très créative, qui rompt avec les codes, avec des menus composés de nombreux services en petites portions, l'emploi de très nombreuses épices[4].

En 2011, Alexandre Mazzia est distingué « Jeune talent » par le Gault & Millau et reçoit une dotation qu'il utilise pour son projet de restaurant.

Il ouvre son propre restaurant, AM par Alexandre Mazzia, rue Rocca à Marseille le 17 juin 2014. Le restaurant affiche complet dès les premiers services[6]. La reconnaissance arrive très rapidement. En novembre 2014 il est nommé « Grand de Demain » par le Gault&Millau et en janvier 2015 il reçoit une première étoile au guide Michelin. En 2015, il reçoit le prix du «créateur de l'année» Omnivore. Il reçoit le « Gault & Millau d'Or » en mai 2016.

En janvier 2017, il ouvre avec son frère Jean-Laurent Mazzia, le restaurant bistronomique Pointe Noire (bar à mets) à Aix-en-Provence[15] puis pendant l'été 2017 il ouvre à l'Estaque le Mess, un restaurant flottant situé sur le bateau-phare le Razzle [20].

Le 12 novembre 2018, Alexandre Mazzia est nommé « cuisinier de l'année » par le guide Gault&Millau[10]. En janvier 2019, il décroche une deuxième étoile au Guide Michelin. Il participe au tournage de la saison 11 de Top Chef, diffusée sur M6 en 2020[21].

En janvier 2021, Alexandre Mazzia est distingué de trois étoiles Michelin pour son restaurant AM à Marseille[22].

Il participe à la saison 12 de Top Chef en 2021[23] et à la saison 13 en 2022[24].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Alexandre MAZZIA - Dirigeant de la société Am Entreprises - BFMBusiness.com », sur dirigeants.bfmtv.com (consulté le )
  2. a et b « Gastronomie : l'inclassable Alexandre Mazzia parmi les meilleurs du monde », sur LaProvence.com, (consulté le )
  3. « AM par Alexandre Mazzia - Marseille 08 | MICHELIN Restaurants », sur restaurant.michelin.fr (consulté le )
  4. a et b « Alexandre Mazzia, le « cuisinier de l'année » du Gault & Millau », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « Alexandre Mazzia, un chef hors des sentiers battus », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  6. a b c d et e « PressReader.com - Journaux du Monde Entier », sur www.pressreader.com (consulté le )
  7. « Histoire », sur Pointe Noire (consulté le )
  8. a b c et d « Alexandre Mazzia, du basket aux fourneaux », sur Les Echos, (consulté le )
  9. « Rencontre avec Alexandre Mazzia, chef étoilé » (consulté le )
  10. a et b « Alexandre Mazzia - " Aime ton métier, un jour il te le rendra " - découvrez la lettre qu'il a écrite aux chefs - Cuisinier de l'Année 2018 pour Gault&MLillau », sur Food & Sens, (consulté le )
  11. « Alexandre Mazzia, l'ex-basketteur professionnel devenu chef étoilé - Basket », sur L'Équipe (consulté le )
  12. a et b « Heureux fada, Alexandre Mazzia élu «cuisinier de l'année» par le «Gault&Millau» », sur Libération.fr, (consulté le )
  13. Mylène Sacksick, « Alexandre Mazzia, un voyage culinaire à Marseille », sur www.lhotellerie-restauration.fr, (consulté le )
  14. a b et c « Le cuisinier de l’instant », sur Le Chef, (consulté le )
  15. a et b « Alexandre Mazzia : "L'humain est le poumon du restaurant !" », sur Fine Dining Lovers (consulté le )
  16. Nathalie Funes, « Alexandre Mazzia, l'étoile marseillaise sacrée "cuisinier de l'année" », O - Nouvel Obs,‎ (lire en ligne)
  17. Madame Figaro, « A M par Alexandre Mazzia, une assiette aux saveurs multiples », sur Madame Figaro, (consulté le )
  18. « A Marseille avec Alexandre Mazzia », sur France Culture (consulté le )
  19. Ezechiel Zerah, « Identité, création en cuisine, image, projets en France et à l'étranger : grand entretien avec Alexandre Mazzia (AM - Marseille) », sur ATABULA - Edition générale, (consulté le )
  20. Grandpastis, « Le Mess, le nouvel avant poste d'Alexandre Mazzia », sur LE GRAND PASTIS, (consulté le )
  21. « Alexandre Mazzia sur Instagram : Réaliser Une belle épreuve pour une belle expérience !!! ...merci @chef.etchebest @uvbypp @topchefm6 », sur Instagram (consulté le )
  22. Darroze, Mazzia, Deckert... Qui sont les chefs distingués par le Guide Michelin 2021?, Challenges, 18 janvier 2021
  23. Hiba Semali, « Top Chef 2021 : Bruno éliminé, Sarah "met littéralement le feu", Philippe Etchebest s'incline ! », sur www.purepeople.com (consulté le )
  24. Kim Hullot-Guiot, « Dessert vivant et chefs multiétoilés: ce que réserve «Top Chef» saison 13 », sur Libération (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]