Alexandre Diego Gary

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alexandre Diego Gary
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Père
Mère

Alexandre Diego Gary, né à Barcelone le , est un écrivain français, fils de l'écrivain Romain Gary et de l'actrice Jean Seberg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parce que Diego Gary nait en dehors du mariage de ses parents, les premières années de son existence sont cachées aux proches du couple. Son père utilise ses contacts diplomatiques pour faire établir un acte de naissance à Charquemont, en date du , date postérieure à celle du mariage de ses parents[1].

La jeunesse de Diego Gary est marquée par le double suicide de ses parents, sa mère en , son père en [2],[3]. Élève d'hypokhâgne, il interrompt ses études et ne les reprend qu'en 1986. Il travaille dans une société de production de séries télévisuelles, puis devient un professionnel des courses de chevaux. Il s'installe à Barcelone, où il tient un bar à cocktails, puis un café-librairie-galerie. En janvier 2009 il se marie et devient père d'une petite fille au mois d'août.

En 2009, il publie S. ou l’espérance de vie, un récit autobiographique[4], où il raconte sa vie sentimentale fragile et sa santé ébranlée par les toxiques et les comportements obsessionnels (l'initiale S vaut-elle pour suicide, solitude ou silence ?). Il dédie l'ouvrage à une troisième personne disparue pendant sa jeunesse fracassée, celui de la gouvernante qui s'était occupée de lui comme sa mère.

En 2015 et 2017, il publie deux romans, Monsieur (au Mercure de France) et Le Dompteur de mouches (chez Gallimard).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ralph W. Schoolcraft, Romain Gary : The Man Who Sold His Shadow, Philadelphie, University of Pennsylvania Press, , 214 p. (ISBN 0-8122-3646-7), p. 69, citant (en) David Richards, Played Out : The Jean Seberg Story, New York, Random House, , 386 p. (ISBN 0-394-51132-8), p. 123–126.
  2. Jean-Paul Enthoven, « Immortel Romain Gary », Le Point,‎ (lire en ligne).
  3. Mireille Sacotte commente la promesse de l'aube de Romain Gary, Gallimard, , 259 p. (ISBN 978-2-07-030225-3, lire en ligne), p. 223.
  4. Alain Abellard, « Sa vie à lui, enfin », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  5. « Le dompteur de mouches - Blanche - GALLIMARD - Site Gallimard », sur www.gallimard.fr (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]