Leïla Chellabi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Leïla Chellabi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (82 ans)
Pseudonyme
DyotanâVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint
Romain Gary (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata

Leïla Chellabi est une écrivaine, artiste numérique, danseuse, mannequin, animatrice de radio, cheffe d'entreprise et parolière française née le au Maroc[1],[2],[3]. Elle est connue pour avoir publié plus de 100 livres[1], ainsi que pour être la dernière compagne du romancier français Romain Gary[4],[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Leïla Chellabi naît au Maroc d'un père musulman français d'origine turquealgérien et d'une mère chrétienne[3],[6].

Dernière compagne de Romain Gary, qu'elle fréquente à partir de 1978[7], elle trouve la dépouille de ce dernier le soir du 2 décembre 1980 après son suicide, dans leur appartement de la rue du Bac, à Paris[4]. Elle disperse ses cendres le , en mer Méditerranée au large de Menton, selon son vœu[8].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, cette bibliographie est établie à partir de la base de données de la Bibliothèque nationale de France[9].

Œuvres textuelles[modifier | modifier le code]

Œuvres mixtes[modifier | modifier le code]

Œuvres audiovisuelles[modifier | modifier le code]

  • La voix citoyenne, Cledam, 1996

Œuvres musicales (comme parolière)[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « La Voix des Jeunes t'inspire! Leïla Chellabi, une femme, plusieurs vies... — Voices of Youth », sur web.archive.org, (consulté le )
  2. « Chellabi, Leïla », sur BnF Catalogue général (consulté le )
  3. a et b « Leïla Chellabi (auteur de Ouergane) », sur Babelio (consulté le )
  4. a et b Au silence de la voix du coeur : Leïla Chellabi raconte Romain Gary - Leïla Chellabi - Librairie Mollat Bordeaux (lire en ligne)
  5. Ralph Schoolcraft, Romain Gary, University of Pennsylvania Press, 2002-03-00 (ISBN 978-0-8122-3646-0, lire en ligne)
  6. Leïla Chellabi, Autoscan : autobiographie d'une intériorité, (ISBN 978-2-909539-75-1), p. 237 : « Mon père, né Algérien d'origine turque, a quitté l'Algérie pour le Maroc où il a fait sa vie après être devenu, par choix, français. Mais à chaque démarche on le croit d'abord marocain puis on sait qu'il est d'origine algérienne et turque, cela se complique. »
  7. Christian Arthaud et Eric L. Paul, La Côte d'Azur des écrivains, Édisud, , 250 p. (ISBN 9782744900808), p. 79
  8. Jean-François Hangouët, Romain Gary. À la traversée des frontières, Gallimard, , p. 86-87.
  9. « Leïla Chellabi », sur data.bnf.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]