Le Grand Vestiaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Grand Vestiaire est un roman de Romain Gary, paru en 1949.

Résumé[modifier | modifier le code]

À la Libération, le héros (et narrateur) Luc Martin, quatorze ans, dont le père instituteur est mort, se trouve mêlé à la confusion générale des années d’après-guerre. Il est accueilli par un certain Vanderputte avec qui il commet quantité de vols et cambriolages pour alimenter « le grand vestiaire », c’est-à-dire l’appartement du vieux Vanderputte. Alors que les autorités françaises s'intéressent à ceux qui ont trahi la France, Vanderputte se révèle pire qu’un collaborateur, un dénonciateur de Juifs. Luc Martin le suivra néanmoins jusqu’au bout dans sa fuite à travers la France.