Oleksandr Zavarov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Aleksandr Zavarov)
Aller à : navigation, rechercher
Aleksandr Zavarov
image illustrative de l’article Oleksandr Zavarov
Oleksandr Zavarov en 2009
Biographie
Nationalité Soviétique et Ukrainien
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (57 ans)
Lieu Louhansk
Poste Milieu de terrain
Parcours senior1
Saisons Clubs M (B.)
- Flag of Ukraine.svg Zorya Louhansk 23 (7)
- Flag of Russia.svg SKA Rostov 64 (13)
Flag of Ukraine.svg Zorya Louhansk 30 (10)
- Flag of Ukraine.svg Dynamo Kiev 136 (36)
- Flag of Italy.svg Juventus FC 60 (7)
- Flag of France.svg AS Nancy-Lorraine 133 (23)
- Flag of France.svg CO Saint-Dizier
Sélections en équipe nationale
Années Sélection M (B.)
- Flag of the Soviet Union (1955–1980).svg Union soviétique 41 (6)
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Oleksandr Zavarov, est un footballeur ukrainien, international soviétique, né le 20 avril 1961 à Lougansk (Drapeau de l'URSS Union soviétique actuellement en Ukraine).

Biographie[modifier | modifier le code]

Surnommé le Tsar ou encore Sasha[1], il fait partie de la dernière équipe d'URSS, avec qui il joue les coupes du monde 1986 et 1990 ainsi que l'Euro 88, perdu seulement en finale face aux Pays-Bas.

Avec le Dynamo Kiev, il remporte la Coupe des Coupes 1986 à Lyon. Cette année-la, bien qu'il soit élu meilleur joueur d'URSS, les journalistes européens lui préfèrent alors Igor Belanov pour l'attribution du Ballon d'Or.

Un an plus tard, toujours avec le Dynamo, il atteint les demi-finales de la Coupe d'Europe des Clubs Champions, éliminé par le futur vainqueur de l'épreuve, le FC Porto (1-2, 1-2). Il est transféré à la Juventus après l'Euro 1988, où il y joue deux saisons, avant de finir sa carrière professionnelle en France à Nancy.

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En Équipe d'URSS[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) I SOPRANNOMI DEI GIOCATORI — Juworld.net

Liens externes[modifier | modifier le code]