Vagiz Khidyatulline

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un footballeur image illustrant russe
image illustrant un footballeur image illustrant soviétique
Cet article est une ébauche concernant un footballeur russe et un footballeur soviétique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Vagiz Khidyatulline
Match veteranov Spartaka (19).jpg
Biographie
Nationalité Drapeau : Russie Russe
Naissance (57 ans)
Lieu Goubakha (Perm)
Taille 1,78 m
Poste Défenseur
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1976-1980 Drapeau : URSS Spartak Moscou 118 (14)
1981-1983 Drapeau : URSS CSKA Moscou 35 (2)
1984-1985 Drapeau : URSS Karpaty Lviv 9 (0)
1986-1988 Drapeau : URSS Spartak Moscou 57 (8)
1988-1990 Drapeau : France Toulouse FC 62 (1)
1990-1993 Drapeau : France Montauban FC  ? (?)
1993-1994 Drapeau : France Labège FC  ? (?)
1994 Drapeau : Russie Dynamo Moscou 15 (1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1978-1990 Drapeau : URSS Union soviétique 58 (6)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 1er février 2013


Vagiz Nazirovitch Khidyatulline (ou Vagiz Khidiatullin voire parfois orthographié en France lors de sa carrière de joueur Vaghiz Khidiatouline[1]) né le 3 mars 1959 à Goubakha (région de Perm), est un joueur de football russe.

Son poste de prédilection était défenseur central.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il porte 58 fois le maillot de l'équipe d'URSS entre 1978 et 1990 pour laquelle il inscrit 6 buts. Il dispute aussi 6 matchs pour l'équipe olympique et y marque 2 buts.

Il est l'un des premiers joueurs soviétiques à jouer dans un club occidental, lorsqu'il est transféré du Spartak Moscou à Toulouse en 1988 après le Championnat d'Europe des Nations, où l'URSS atteint la finale contre les Pays-Bas. En France, son nom de famille est francisé pour s'écrire Khidiatouline. Malheureusement, les résultats en dents de scie du club toulousain ne lui permettent pas de se mettre en valeur. Il va passer les quatre années suivant son départ dans la région de Toulouse, mais dans des clubs de divisions inférieures, avant de revenir en Russie au Dynamo Moscou.

Depuis 1995, il préside le Syndicat des joueurs et entraîneurs de Russie.

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En Club[modifier | modifier le code]

En équipe d'URSS[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. http://www.oldschoolpanini.com/2011/01/vaghiz-khidiatouline.html
  2. Fiche de Vagiz Khidyatulline sur footballdatabase.eu