Adrienne Corri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une actrice image illustrant britannique
Cet article est une ébauche concernant une actrice britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Adrienne Corri
Description de l'image Adrienne-corri-trailer.jpg.
Nom de naissance Adrienne Riccoboni
Naissance
Édimbourg, Écosse
Nationalité Grande-Bretagne Britannique
Décès
Profession Actrice
Films notables Fleuve
La Reine des Vikings
Orange mécanique
Le Cirque des vampires

Adrienne Corri est une actrice écossaise née le à Édimbourg et morte le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née et éduquée en Écosse par des parents italiens, elle fréquente l'Académie royale d'Arts dramatiques à Londres dans son adolescence et se produit sur des scènes de théâtre britanniques et américaines.

Avant ses 20 ans, elle tourne son premier film The Romantic Age en 1949. Elle est l'une des trois jeunes héroïnes du Fleuve en 1950 de Jean Renoir. Mais elle est surtout connue pour être l'épouse violentée et violée de l'écrivain Mr Alexander d'Orange mécanique de Stanley Kubrick en 1971.

En plus du cinéma, elle a beaucoup joué pour la télévision et le théâtre, plutôt dans des rôles à caractère marqué.

Son hobby est la peinture du XVIIIe siècle et elle a écrit sur Thomas Gainsborough.

Vie familiale[modifier | modifier le code]

Mariée et divorcée de Daniel Massey (1961 - 1967) et de Derek Fowlds.

Mère de deux enfants hors mariage dans les années 1950 avant son premier mariage.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Obituaries - Adrienne Corri, The Times, 26 mars 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]