Confédération des travailleurs du Venezuela

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Confédération des travailleurs du Venezuela
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Siège
Pays
Organisation
Idéologie
Site web

La Confederación de Trabajadores de Venezuela (CTV - Confédération des travailleurs du Venezuela) est une centrale syndicale vénézuélienne fondée en 1936. Elle est proche de l'Action démocratique. Elle est affiliée à la Confédération syndicale internationale et à l'Organisation régionale interaméricaine des travailleurs. Elle est parfois considérée comme un « syndicat jaune » en raison de ses positions souvent proches de celles du patronat vénézuélien[1].

En novembre 2001, elle intègre une junte d'urgence nationale composée de l'organisation patronale Fedecamaras, de la chambre de commerce, des partis Action démocratique, Copei, Primero Justicia et Projet Venezuela, appelant à renverser « les tyrans qui [nous] gouvernent. » Elle est impliquée dans le coup d'État de 2002 au Venezuela[1].

Entre 2002 et 2003, la Confédération a reçu des fonds de la National Endowment for Democracy.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Maurice Lemoine, « Dans les laboratoires du mensonge au Venezuela », sur Le Monde diplomatique,

Liens externes[modifier | modifier le code]