Abdallah Liegeon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. Testez votre navigateur afin de vérifier qu'ils s'affichent correctement. En cas de problème, consultez la page d'aide à l'affichage des caractères Unicode.

Abdallah Liégeon
Image illustrative de l’article Abdallah Liegeon
Biographie
Nom Abdallah Medjadi-Liégeon
Nationalité Drapeau : Algérie Algérien
Naissance (62 ans)
Lieu Oran (Algérie)
Taille 1,75 m (5 9)
Poste défenseur
Parcours junior
Saisons Club
1972-1975 Drapeau : France RC Lons-le-Saunier
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1975-1981 Drapeau : France Besançon RC 134 (10)
1981-1987 Drapeau : France AS Monaco 136 0(4)
1987-1989 Drapeau : France RC Strasbourg 043 0(3)
Total 313 (17)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1982-1986 Drapeau : Algérie Algérie 005 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2010-2014 Drapeau : France CS Passenans
2014- Drapeau : France FC Macornay
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Abdallah Medjadi-Liégeon plus connu sous le nom de Abdallah Liégeon (arabe : عبد الله مجادي) est un footballeur international algérien, né le à Oran (Algérie). Il joue au poste de défenseur du milieu des années 1970 à la fin des années 1980.

Formé au Besançon RC, il évolue ensuite pendant six ans sous les couleurs de l'AS Monaco avec qui il est champion de France de Division 1 en 1982 et remporte la Coupe de France en 1985. Il termine sa carrière professionnelle au RC Strasbourg.

Il compte cinq sélections en équipe d'Algérie et participe avec cette équipe à la Coupe du monde en 1986.

Biographie[modifier | modifier le code]

Abdallah Medjadi-Liégeon naît à Oran le . Après le divorce de ses parents, sa mère se remarie avec un Français, Maurice Liégeon, qui devient son tuteur et il déménage en France avec son frère[1], il ne découvre le nom de son père, Medjadi, qu'à l'âge de seize ans et dès lors il porte les deux noms[2]. Il commence le football au RC Lons-le-Saunier, puis après un stage non concluant à l'AS Saint-Étienne[3] signe à Besançon RC, club de Division 2 en 1975. Il dispute six rencontres pour sa première saison au club[4]. Le club joue les premiers rôles du championnat mais rate de peu la montée en 1979, en finissant cinquième du groupe A, puis en 1980, en terminant quatrième du groupe A.

Abdallah Liégeon est recruté en 1981 par l'AS Monaco où l'entraîneur, Gérard Banide, apprécie ses qualités de contre-attaquant et en fait son titulaire sur l'axe droit de la défense[5]. En fin de saison, le club remporte le championnat avec un point d'avance sur l'AS Saint-Étienne, la défense monégasque n'encaisse que vingt-neuf buts. La même année, il dispute, en avril, son premier match sous les couleurs de l'équipe d'Algérie. Il reprend en équipe nationale le patronyme de son père, Medjadi[4]. Dans un match disputé à Alger face à l'Irlande, les Algériens s'imposent sur le score de deux buts à zéro[6]. Sélectionné pour la Coupe du monde 1982, il dispute deux rencontres de préparation en mai face au SC Bastia et à l'Olympique lyonnais[6] puis, est exclu du groupe, par l'entraîneur Mahieddine Khalef, à la suite d'une sortie en boite de nuit[3].

La saison suivante, Abdallah Liégeon et ses coéquipiers terminent sixième du championnat. À l'intersaison, il se marie et lors de son retour de voyage de noces, il est blessé à la jambe à la suite d'un accident de la route[4]. Il perd sa place de titulaire au profil de Claude Puel et ne dispute que quatre rencontres de championnat en 1983-1984, saison où le club termine vice-champion de France et atteint la finale de la Coupe de France. En 1984-1985, il dispute vingt-quatre rencontres de championnat et remporte en fin de saison la Coupe de France face au Paris Saint-Germain. Les Monégasques s'imposent sur le score d'un but à zéro grâce à un but de Bernard Genghini[7]. En début de saison suivante, les Monégasques remportent le Challenge des champions face aux Girondins de Bordeaux. Neuvième du championnat avec ses coéquipiers, Abdallah Liégeon retrouve l'équipe d'Algérie en juillet 1985 lors d'un match de qualification pour la Coupe du monde 1986 face à la Zambie remporté deux buts à zéro[6]. Sélectionné pour la phase finale de la Coupe du monde, il joue contre l'Irlande du Nord et le Brésil. Une erreur de sa part et une incompréhension avec Nacer Drid permet à Careca de marquer[3].

Avec le recrutement de Luc Sonor par l'AS Monaco, lors de la saison 1986-1987, son temps de jeu s'amenuise et, la saison suivante, il signe au Racing Club de Strasbourg, club de Division 2. Le club termine premier du groupe B avec la meilleure meilleure défense puis s'impose dans la match des champions de groupe face au FC Sochaux sur le score de trois buts à un sur les deux rencontres. Peu utilisé l'année suivante, il arrête sa carrière à la fin de la saison 1988-1989 à l'âge de 32 ans.

Quelques années plus tard, il est victime d'une attaque cérébrale ce qui l'empêche de s'exprimer normalement, il lui faut deux ans et demi de rééducation avant de retrouver une bonne diction. Vivant à Lons-le-Saunier, il possède un commerce à Menton[3].

En 2010, il revient dans le milieu du football comme entraîneur du CS Passenans, club de district du Jura[8]. Il devient, en , entraineur d'un autre club jurassien, le FC Macornay qui évolue en deuxième division de district[9].

Palmarè[modifier | modifier le code]

Il compte cinq sélections en équipe d'Algérie de 1982 à 1986 et participe à la Coupe du monde 1986.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous résume les statistiques en match officiel d'Abdallah Liégeon durant sa carrière de joueur professionnel[4],[10],[11],[6].

Statistiques d'Abdallah Liégeon
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Autres compétitions Drapeau : Algérie Algérie Total
Division M B M B C M B M B M B M B
1975-1976 Drapeau de la France RC Besançon Division 2 6 0 - - - - - - - - - 6 0
1976-1977 Drapeau de la France RC Besançon Division 2 30 1 3 0 - - - - - - - 33 1
1977-1978 Drapeau de la France RC Besançon Division 2 - - - - - - - - - - - 0 0
1978-1979 Drapeau de la France RC Besançon Division 2 26 3 4 0 - - - - - - - 30 3
1979-1980 Drapeau de la France RC Besançon Division 2 25 4 6 0 - - - - - - - 31 4
1980-1981 Drapeau de la France RC Besançon Division 2 31 2 3 0 - - - - - - - 34 2
1981-1982 Drapeau de la France AS Monaco Division 1 27 0 3 0 C3 2 0 - - 1 0 33 0
1982-1983 Drapeau de la France AS Monaco Division 1 25 1 3 0 C1 2 0 - - - - 30 1
1983-1984 Drapeau de la France AS Monaco Division 1 4 0 2 0 - - - - - - - 6 0
1984-1985 Drapeau de la France AS Monaco Division 1 24 3 7 0 - - - - - - - 31 3
1985-1986 Drapeau de la France AS Monaco Division 1 26 0 - - C2 2 0 1 0 4 0 33 0
1986-1987 Drapeau de la France AS Monaco Division 1 8 0 - - - - - - - - - 8 0
1987-1988 Drapeau de la France RC Strasbourg Division 2 23 1 3 1 - - - 2 0 - - 28 2
1988-1989 Drapeau de la France RC Strasbourg Division 1 13 1 - - - - - 2 0 - - 15 1
Total sur la carrière 268 16 34 1 - 6 0 5 0 5 0 318 17

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nacym Djender, « Madame Liegeon Aouda (maman de Medjadi) : « Abdallah a toujours été algérien à 100 % » », sur lebuteur.com, (consulté le 7 décembre 2012)
  2. Nacym Djender, « Exclusif : Les révélations de Medjadi (2e partie) », sur lebuteur.com, (consulté le 7 décembre 2012)
  3. a b c et d Nacym Djender, « Exclusif : 23 ans après, Medjadi-Liegeon parle enfin ! (1re partie) », sur lebuteur.com, (consulté le 7 décembre 2012)
  4. a b c et d (en) « Abdallah Liégeon complete profile on Playerhistory », sur soccerdatabase.eu (consulté le 7 décembre 2012)
  5. « ASMFoot.fr - Fiche de Joueur », sur asmfoot.fr, (consulté le 7 décembre 2012)
  6. a b c et d « Abdellah Medjadi », sur dzfootball.free.fr (consulté le 8 décembre 2012)
  7. « Saison 1984-1985 Monaco vainqueur », sur om4ever.com (consulté le 9 décembre 2012)
  8. « district. Passenans : un guide nommé Liégeon », sur leprogres.fr, Le Progrès, (consulté le 9 décembre 2012)
  9. « Abdallah Medjadi Liégeon devient l’entraîneur du club de football », sur leprogres.fr, Le Progrès, (consulté le 31 octobre 2014)
  10. « Abdallah Liégeon - Fiche de stats du joueur de football », sur pari-et-gagne.com (consulté le 8 décembre 2012)
  11. « Football : Abdallah Liegeon », sur footballdatabase.eu (consulté le 8 décembre 2012)