Abbaye Saint-Paul de Wisques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abbaye Saint-Paul.
Abbaye Saint-Paul de Wisques
Image illustrative de l'article Abbaye Saint-Paul de Wisques
Porche d'entrée de l'abbaye
Présentation
Culte Catholique
Type abbaye
Rattachement Congrégation de Solesmes (bénédictins)
Style dominant Gothique
Protection Logo monument historique Classé MH (2014)
Site web abbaye-saint-paul-wisques.com
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Ville Wisques
Coordonnées 50° 43′ 41″ nord, 2° 11′ 10″ est[1]

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

(Voir situation sur carte : Pas-de-Calais)
Abbaye Saint-Paul de Wisques

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbaye Saint-Paul de Wisques

L'abbaye Saint-Paul est une abbaye bénédictine sise à Wisques, dans le département du Pas-de-Calais (France). Fondée en 1889 elle est affiliée à la branche masculine de la congrégation de Solesmes au sein de la confédération bénédictine.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'abbaye a été fondée en 1889, lorsque des bénédictins de Solesmes suivent l'abbaye Notre-Dame de Wisques qui venait d'être ouverte par les moniales de Sainte-Cécile de Solesmes, pour les servir comme chapelains. Le petit château en face du cimetière leur sert d'abord de logement: il est érigé en prieuré en 1894. Ils s'installent plus tard au grand château, qu'ils aménagèrent en monastère.

Aile est de l'abbaye.

Les moines furent chassés par les lois anti-catholiques de 1901 et se replièrent aux Pays-Bas, où ils fondèrent l'abbaye Saint-Paul d'Oosterhout. Ils obtinrent la permission de rentrer en France en 1920 après la Première Guerre mondiale, au cours de laquelle leur communauté paya un lourd tribut. Les bâtiments actuels de brique furent alors construits, puis agrandis sous la direction de Dom Bellot[2], assisté de Joseph Philippe qui sera son disciple et successeur.

Durant la Seconde Guerre mondiale, certains moines furent faits prisonniers en 1940 ; tous retrouvèrent l'abbaye en 1945.

L'abbaye fut ensuite agrandie, la chapelle des moines construite en 1957 et une nouvelle hôtellerie en 1968.

Les moines reçoivent pour des retraites spirituelles et sont fidèles à la règle de Saint-Benoît qui leur enjoint: ora et labora.

En avril 2009, à la suite de la mort brutale du père-abbé de Saint-Paul de Wisques, Dom Jacques Lubrez, Dom Armand Sauvaget a été nommé à l'abbaye pour remplir les fonctions de prieur-administrateur, par le père-abbé de l'abbaye fondatrice, l'abbé de l'abbaye Saint-Pierre de Solesmes. Il était jusqu'à présent le cellérier de l'abbaye de Keur Moussa au Sénégal[3].

L'abbaye était menacée de disparaître, puisqu'elle n'avait plus de novices depuis vingt-cinq ans[4] et ne comptait plus que quatorze moines âgés (moyenne d'âge 72 ans en 2010[3], le plus âgé ayant 91 ans). Voir mourir cette abbaye ne « pouvait laisser indifférents les moines de Fontgaumbault » et elle voit donc ses effectifs s'enrichir en octobre 2013 avec l'arrivée de treize moines de l'abbaye Notre-Dame de Fontgombault[5],[6]. Le 10 octobre était un jour distingué dans l'histoire de ce monastère. Autour de Mgr Jean-Paul Jaeger, évêque d'Arras, une messe fut concélébrée et assistée par tous les anciens moines, restants et partants, ainsi que les refondateurs arrivés la veille. À compter du 11 octobre l'abbaye adopte les rite et coutumes de Fontgombault, y compris la célébration de la forme extraordinaire du rite romain[7].

L'abbaye a été inscrite monument historique par arrêté du 7 octobre 2013[8] puis classée par arrêté du 28 février 2014[9],[10].

Liste des Pères abbés[modifier | modifier le code]

  • 1910-1928, Dom Jean de Puniet, élu Abbé lors de l'exil à Oosterhout, n'a pas résidé à Wisques, décédé à Oosterhout en 1941
  • 1928-1960, Dom Augustin Savaton, premier Abbé élu à Wisques, décédé en 1965, enterré sous le campanile de l'abbaye
  • 1960-1985, Dom Jean Gaillard,
  • 1985-2005, Dom Gérard Lafond (décédé en octobre 2010[11]), originaire de l'Abbaye de Saint Wandrille[12],
  • 2005-2009, Dom Jacques Lubrez (décédé en avril 2009[13]),
    • 2009-2013, Dom Armand Sauvaget, moine de l'abbaye de Keur Moussa au Sénégal, nommé prieur administrateur par Dom Philippe Dupont, abbé de Saint-Pierre de Solesmes
    • 2013-2016, Dom Jean Pateau, abbé de l'abbaye Notre-Dame de Fontgombault, nommé administrateur par Dom Philippe Dupont, abbé de Saint-Pierre de Solesmes à l'occasion de l'arrivée des moines de Fontgombault ;
  • 2016, Dom Philippe de Montauzan, a reçu la bénédiction abbatiale en la Cathédrale Notre-Dame de Saint-Omer le samedi par Mgr Jean-Paul Jaeger ordinaire du lieu[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Open Street Map
  2. Bénédictines de sainte Bathilde, « Dom Bellot, moine-architecte », sur benedictines-ste-bathilde.fr, (consulté le 1er juin 2016)
  3. a et b http://arras.catholique.fr/page-19055.html
  4. Famille chrétienne, article du 11 octobre 2013
  5. « Arrivée des frères de l’Abbaye Notre-Dame de Fontgombault », sur abbaye-saint-paul-wisques.com, (consulté le 1er mars 2014)
  6. Jean-Marc Szuba, « L'abbaye Saint-Paul de Wisques renforcée par douze moines de l'Indre », sur lavoixdunord.fr, (consulté le 1er mars 2014)
  7. Ceux qui étaient annoncés furent confirmés par Fons Amoris de l'abbaye de Fontgombault, le 12 octobre 2013 : « † PAX. Chers amis, vous trouverez en pièces jointes deux homélies du Père Abbé prononcées hier et aujourd'hui à Wisques. Le vendredi 11 le Père Abbé, nommé la veille Administrateur du monastère St Paul par le Père Abbé de Solesmes, célébrait la Messe pour les moines, avec la communauté agrandie des 13 " fontgombaliens " arrivés le soir du 9, après un passage à Solesmes et à Lisieux, et accueillis très fraternellement le 10 par Mgr Jaeger, évêque d'Arras, venu exprès pour eux. Ce matin 12 octobre, le Père Abbé célébrait la Messe chez les moniales de Notre-Dame de Wisques qui fêtent en ce jour l'anniversaire de la Dédicace de leur église. En vous remerciant pour vos prières à l'occasion de ces grands événements qui touchent nos communautés, nous vous assurons des nôtres à toutes vos intentions, et en union avec le Saint Père qui consacrera demain le monde au Cœur Immaculé de Marie. Frère secrétaire du Père Abbé. »
  8. Liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques en 2013 (JORF no 0107 du 8 mai 2014 page 7804) sur Légifrance, consulté le 18 juillet 2014.
  9. JORF n°0146 du 26 juin 2015 page 10778 texte n° 45 Liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques en 2014
  10. Notice no PA62000145, base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. http://www.abbaye-saint-paul-wisques.com/abbaye/oblature/lettre-semestrielle-aux-oblats/
  12. http://www.abbaye-stpaul-wisques.com/index.php?option=com_content&task=view&id=16&Itemid=30
  13. http://arras.catholique.fr/page-17034.html
  14. F. W., « La bénédiction abbatiale du sixième abbé du monastère de Wisques », sur lavoixdunord.fr, (consulté le 4 juin 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]