AGRIVAP Les trains de la découverte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
AGRIVAP Les trains de la découverte
Ligne touristique du Livradois-Forez
Ligne de Courpière à Sembadel
via Ambert
image illustrative de l’article AGRIVAP Les trains de la découverte
Autorail Panoramique X 4200
Pays Drapeau de la France France
Villes desservies Courpière, Sauviat, Giroux, Saint-Gervais-sous-Meymont, Olliergues, Pont-de-David, Vertolaye, Job, Ambert, Marsac-en-Livradois, Arlanc, Dore-l'Église, Le-Procureur, Mayres, Saint-Sauveur-la-Sagne, Tunnel de Besse, Sainte-Elidie, Saint-Alyre-d'Arlanc, La Chaise-Dieu, Sembadel
Historique
Mise en service 1883 – 1902
Concessionnaires PLM (1883 – 1936)
SNCF (1936 – 1987)
Agrivap (depuis 1987)
Caractéristiques techniques
Longueur 85 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Pente maximale 30 
Nombre de voies Voie unique
Trafic
Propriétaire Syndicat mixte de la ligne ferroviaire Peschadoire-Sembadel
Exploitant(s) Agrivap
Trafic touristique, marchandises

AGRIVAP Les trains de la découverte, aussi appelée Train touristique du Livradois-Forez, est une offre de différents types de promenades et voyages touristiques ferroviaires sur la « plus longue ligne touristique de France gérée par une association loi de 1901 »[1]. La ligne touristique du Livradois-Forez, est située au cœur de l'Auvergne, dans la vallée de la Dore et l'environnement préservé du Parc naturel régional Livradois-Forez, sur les 85 kilomètres de voies sauvegardées et exploitées par l'association[2].

Offre touristique[modifier | modifier le code]

Plusieurs trains touristiques, formés avec le matériel roulant d'époque, sont proposés : formule groupe à la carte ou en voyages à thème[2], et notamment en saison. formules trafic régulier en juillet et août en aller-retour au départ de : gare d'Ambert pour La Chaise-Dieu (Sembadel) ; gare de Courpière pour Ambert, ou La Chaise-Dieu via Ambert ; gare de La Chaise-Dieu pour Arlanc ; gare d'Ambert pour Courpière ; et gare d'Ambert pour Olliergues voyage Locomotive à vapeur[2].

Depuis la saison 2016, seule la partie sud de la ligne d'Ambert à La Chaise-Dieu est empruntée par les trains réguliers estivaux[3].

Depuis la saison 2017, l'association propose des balades en vélorail au départ de la gare d'Ambert avec deux parcours en direction de la halte du perrier sur la commune de Bertignat[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ligne de Courpière à Sembadel[modifier | modifier le code]

Gare de Sembadel vers 1910

La ligne de chemin de fer qui remonte la vallée de la Dore, de Courpière à Sembadel, est un tronçon de l'ancienne ligne Saint-Germain-des-Fossés - Darsac de la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM). Commencée en 1864, la ligne n'a été achevée qu'en 1902, l'ouverture à la circulation ayant été progressive au fur et à mesure de l'achèvement des travaux. Le Plan Freycinet permettant la réalisation des sections concernant la vallée de la Dore : de Pont-de-Dore à Giroux en 1883, de Giroux à Ambert en 1885, d'Ambert à Arlanc en 1893 et enfin d'Arlanc à Darsac en 1902. Le profil difficile de la voie a imposé la construction d'ouvrages d'art, néanmoins la ligne a des passages à forte rampe pouvant atteindre 30 mm/m[5], nécessaires pour lui permettre d'atteindre l'altitude de 1 089 m à Sembadel. Le trafic a accompagné les ouvertures de voies avec une moyenne de trois trains de voyageurs aller et retour, et un trafic de marchandises notamment du bois. En 1938, lors de la nationalisation des chemins de fer, la SNCF prend la suite du PLM. Les fermetures vont débuter au début des années 1970[2].

Association AGRIVAP[modifier | modifier le code]

En 1979 création de l'association AGRIVAP, dont la première action est la préservation de matériel agricole à vapeur, avec l'ouverture, en 1981, d'un Musée de la machine agricole et à vapeur installé dans les locaux de la scierie Schroth embranchée sur la voie de la gare d'Ambert. Du patrimoine agricole à celui des chemins de fer il n'y a qu'un pas rapidement franchi par AGRIVAP, soutenue par le Parc naturel régional Livradois-Forez, elle propose la création d'un train touristique. Lorsqu'en 1986 la SNCF ferme totalement le tronçon Arlanc-Courpière, l'association est déjà sur les rails, elle achète un autorail panoramique X 4200, le révise, le repeint et l'inaugure le 9 mai 1986, elle négocie avec la Chambre de commerce, et obtient l'exploitation du service marchandise en 1987[2].

Matériel roulant ferroviaire[modifier | modifier le code]

Autorails diesel[modifier | modifier le code]

Type Nom Constructeur Origine État
X 4208 « panoramique » Renault 1959 SNCF 1985 En service depuis 1986.
X 4206 « panoramique » Renault 1959 SNCF 1985 En attente de restauration[6].
X 4203 « panoramique » Renault 1959 SNCF 1985 Utilisé comme réserve de pièces[7].
X 3934 « picasso » Renault SNCF 1988 Détruit suite collision poids lourd en 1998, toutes pièces récupérables récupérées
X 3867 « picasso » Renault Ex Train Touristique Alençon-Prés en Pail 2000 En service depuis 2001, restauré avec certaines pièces de l' X3934. Comporte un compartiment 1er classe et un circuit 380V.
X 2856 « Bleu d'Auvergne » SNCF 2006 En service, mis à disposition par la SNCF depuis 2006.
X 5621 « FNC » 1947-1953 SNCF 1996 En service (privé) ou pour voyageurs exceptionnellement (30 ans Agrivap)
X 915 (de) « A 75 D » CFD Montmirail 1952 CFD Autun – Avallon En attente de restauration.
X 3824 "Picasso" Renault SNCF 1985 puis garage à Miramas et au Train Touristique des Alpilles. Dernier Picasso en service régulier sur Bordeaux. Propriété d'un particulier. En Restauration (Autorail en très bon état, manque quelques pièces au niveau motorisation).

Locomotive à vapeur[modifier | modifier le code]

Locomotive Corpet-Louvet no 1933 « Léonie »
Type Nom Constructeur Origine État
030 T « Léonie » Corpet-Louvet no 1933 de 1948 AJECTA[8] 1994 En service de 1994 à 2014, en attente de restauration, propriété d'un particulier
030 T 8157 "Ilène" SACM n° 8157 de 1953 Ouillières des Cévennes Avant dernière locomotive à vapeur construite en France. En attente de restauration, propriété d'un particulier.

Locomotive diesel[modifier | modifier le code]

  • Type : CC 65000 Alsthom/CAFL/SACM 1957-1958
    • CC 65005, déclassée SNCF en 1988, repeinte en vert foncé et bandes bordeaux. À l’arrêt, assurait les navettes marchandises alimentant une cartonnerie sur la ligne de Courpière à Sembadel.
  • Type : BB 66400 1968-1971
    • Prêt BB 66467
  • Type : A1AA1A 68500
    • Prêt A1A-A1A 68537 (ex 68023)[9]. Locomotive restituée à la SNCF le [10].

Draisine[modifier | modifier le code]

  • DU 65
  • De travaux

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le site de AGRIVAP est la principale source de cette page, référence, lien du 23/06/2009
  2. a, b, c, d et e Site AGRIVAP, source principale de cette page, lien du 2 juin 2009
  3. http://www.agrivap.fr/train/plan_de_la_ligne_058.htm
  4. Site AGRIVAP, section consacrée au vélorail, http://www.agrivap.fr/train/velorail_d_ambert_331.htm (consulté le 20 mai 2017).
  5. Carnet de profils Sud-Est 1959, pages 85/86
  6. X 4206 : radié SNCF le 15 juin 1985, arrivé en 2005, il doit être remis en état avec les pièces du X4203
  7. X 4203 : radié SNCF le 15 juin 1985. Pprévu à l'origine pour le Musée de Mulhouse, il est arrivé en 2001, il sert de réserve de pièces détachées, notamment pour la restauration du 4206.
  8. Corpet-Louvet no 1933 : livrée le 11 décembre 1948 Compagnie des Mines de la Grand'Combe no 8. → 1945 Houillères des Cévennes no 8, La Grand'Combe, → Houillères des Cévennes no 8, Le Bousquet d'Orb. → AJECTA Provence. → 1994 AGRIVAP, Ambert. Construite d'après des plans de 1875.
  9. http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/puy-de-dome/ambert/2013/04/02/la-sncf-vient-de-confier-une-locomotive-de-type-68-500-a-lassociation-agrivap-1499428.html
  10. Bye bye YAYA ! (A1A A1A 68537 Agrivap), sur youtube.com. Consulté le 8 juin 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]