212

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 212 du calendrier julien. Pour l'année 212 av. J.-C., voir 212 av. J.-C.. Pour le nombre 212, voir 212 (nombre).
Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après

Caracalla, seul empereur romain à la mort de Geta (fin de règne en 217).

Années :
209 210 211  212  213 214 215
Décennies :
180 190 200  210  220 230 240
Siècles :
IIe siècle  IIIe siècle  IVe siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

  • Le jurisconsulte Papinien, préfet du prétoire, est mis à mort par Caracalla ainsi que de nombreux suspects pour avoir refusé de faire l’apologie du meurtre de Geta[1].
  • Constitution Antonine : Caracalla promulgue un édit accordant le droit de cité, c’est-à-dire la citoyenneté romaine à tout habitant libre de l'Empire[2]. Caracalla continue la politique de son père en s’appuyant sur les jurisconsultes. L'édit de 212, en augmentant le nombre de citoyens imposables, permet d'augmenter les recettes fiscales[3].
  • 11 juillet : Papyrus Giessen 40. Il comporte une copie de l'Édit de Caracalla et un décret accordant une amnistie à la suite de la mort de Géta[2].

Naissances en 212[modifier | modifier le code]

Décès en 212[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul-Alexis Mellet, Les traités monarchomaques : confusion des temps, résistance armée et monarchie parfaite, 1560-1600, Librairie Droz, (ISBN 9782600011396, présentation en ligne)
  2. a et b Christian Bonnet, Bertrand Lançon, L'Empire romain de 192 à 325 : du Haut-Empire à l'Antiquité tardive, Éditions Ophrys, (ISBN 9782708008519, présentation en ligne)
  3. Jean-François Gerkens, Droit privé comparé, Larcier, (ISBN 9782804424725, présentation en ligne)
  4. Louis-Sébastien Le Nain de Tillemont, Histoire des empereurs et des autres princes qui ont régné durant les six premiers siècles de l’Église, vol. 3, Paris, Charles Robustel, (présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]