Années 210

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

IIe siècle | IIIe siècle | IVe siècle

Années 190 | Années 200 | Années 210 | Années 220 | Années 230

210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219


Événements[modifier | modifier le code]


  • Un érudit juif, Abba Arika (mort en 247), part de Palestine vers Babylone après de longues années passées à l’académie de Rabbi Judah le Prince. Le représentant des Juifs de Babylone le nomme inspecteur des marchés. Il voyage à travers la Babylonie où il est appelé Rav, « maître ». En 219, il crée une académie à Sura, qui est la première Beth Midrash (institution d’éducation supérieure) sur laquelle nous avons des informations sérieuses[6]. Le Rav y forme des milliers d’étudiants, institue une cour de justice, enseigne la Loi, fait des sermons, établit l’autorité de la Mishnah de Rabbi Judah le Prince et initie ses disciples aux discussions érudites, à l’origine du Talmud de Babylone.

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Jean-Pierre Martin, Alain Chauvot, Mireille Cébeillac-Gervasoni, Histoire romaine, Armand Colin, (ISBN 9782200626686, présentation en ligne)
  2. a et b Michel Kaplan, Le monde romain, Éditions Bréal, (ISBN 9782853948098, présentation en ligne)
  3. Mark Altaweel, Andrea Squitieri, Revolutionizing a World : From Small States to Universalism in the Pre-Islamic Near East, UCL Press, (ISBN 9781911576655, présentation en ligne)
  4. a et b Yann Le Bohec, L'armée romaine dans la tourmente. Une nouvelle approche de la crise du IIIe siècle, Éditions du Rocher, (ISBN 9782268095301, présentation en ligne)
  5. Robert Turcan, Héliogabale et le sacre du soleil, A. Michel, (présentation en ligne)
  6. Norman Solomon, The Talmud : A Selection, Penguin UK, (ISBN 9780141916064, présentation en ligne)