17e étape du Tour de France 2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2009.
Tour de France 2009
17e étape
Cycling (road) pictogram.svg
La ville de Bourg-Saint-Maurice vue depuis les Deux Têtes aux Arcs 1600
La ville de Bourg-Saint-Maurice vue depuis les Deux Têtes aux Arcs 1600

Bourg-Saint-Maurice à Le Grand-Bornand
Résultats de l’étape
1er Drapeau : Luxembourg Fränk Schleck h 53 min 54 s
2e Drapeau : Espagne Alberto Contador m.t
3e Drapeau : Luxembourg Andy Schleck m.t
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jaune Drapeau : Espagne Alberto Contador 72 h 27 min 9 s
2e Drapeau : Luxembourg Andy Schleck + min 26 s
3e Drapeau : Luxembourg Fränk Schleck + min 25 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vert Drapeau : Norvège Thor Hushovd 230 pts
Jersey polkadot.svg M. à pois Drapeau : Italie Franco Pellizotti 196 pts
Jersey white.svg M. blanc Drapeau : Luxembourg Andy Schleck 72 h 29 min 35 s
Jersey yellow number.svg D. jaune Drapeau : Kazakhstan Astana 215 h 55 min 13 s
Chronologie
16e étape 17e étape 18e étape

La 17e étape du Tour de France 2009, s'est déroulée le 22 juillet. Le parcours de 169,5 kilomètres reliait Bourg-Saint-Maurice au Grand-Bornand. La victoire est revenue au Luxembourgeois Fränk Schleck.

Parcours[modifier | modifier le code]

Cette 17e étape démarre fort, avec 2 ascensions de 1re catégorie : le Cormet de Roselend (18,1 km de montée à 5,7 %) et le Col des Saisies (15,1 km de montée à 6 %). Après la descente du Col des Saisies, suivent une dizaine de km en faux plat montant, un sprint intermédiaire au km 75,5, une dizaine de km de descente et un peu moins de 15 km de plat, avant la Côte d'Arâches (6,3 km de montée à 7 %), classée en 2e catégorie. Après la descente de la Côte d'Arâche, un sprint intermédiaire au km 126 et 5 km de plat, les coureurs devront enchaîner les ascensions du Col de Romme (8,8 km de montée à 8,9 %) et du Col de la Colombière (7,5 km de montée à 8,5 %), classées 1re catégorie. L'arrivée sera jugée au Grand-Bornand, après 169,5 km de course depuis Bourg-Saint-Maurice à travers la Savoie et la Haute-Savoie.

Récit[modifier | modifier le code]

Linus Gerdemann (Team Milram) et David Arroyo (Caisse d'Épargne) tentent de s'échapper, mais en vain. Sylvain Chavanel (Quick Step) attaque au km 5. Après plusieurs vagues d'attaques, il est rejoint par Jurgen Van den Broeck (Silence-Lotto), Denis Menchov (Rabobank), David Zabriskie (Garmin-Slipstream), Rubén Pérez Moreno, Gorka Verdugo (Euskaltel-Euskadi), Maxime Monfort (Team Columbia-HTC), José-Luis Arrieta (AG2R La Mondiale), Franco Pellizotti (Liquigas), Sandy Casar (La Française des jeux), Rigoberto Urán (Caisse d'Épargne), Christophe Kern, Rémi Pauriol (Cofidis), Marzio Bruseghin (Lampre-NGC), Thomas Voeckler, Pierre Rolland (BBox Bouygues Telecom) et Geoffroy Lequatre (Agritubel). Cadel Evans (Silence-Lotto) est en difficulté dans l'ascension. En revanche, Thor Hushovd (Cervélo TestTeam) se fait violence pour faire la jonction, en compagnie de Egoi Martínez et Amets Txurruka (Euskaltel-Euskadi).

Le sprinteur norvégien nous sort le grand numéro dans l'ascension du Col des Saisies, qu'il termine avec 45" d'avance sur ses poursuivants et 5'05" sur le peloton. Il en profite pour prendre 12 points très importants dans l'optique du maillot vert et devancer Mark Cavendish (Team Columbia-HTC) de 30 pts.

Dans la montée du Col de Romme, Van Den Broeck se retrouve seul en tête.

Dans le groupe maillot jaune, Carlos Sastre (Cervélo TestTeam) lance les hostilités. Son accélération ne lui permet pas de partir, mais réduit le groupe à une dizaine de coureurs. Andy Schleck place une attaque à 5 km du sommet, qui permet la formation de 2 groupes : le 1er avec les frères Schleck (Team Saxo Bank), Alberto Contador et Andreas Klöden (Astana) ; le 2e avec Lance Armstrong (Astana), Bradley Wiggins, Christian Vande Velde (Garmin-Slipstream) et Vincenzo Nibali (Liquigas). Van Den Broeck ne résiste pas à cette explication. Au sommet, l'écart entre les 2 groupes est de 1'05".

Dans le Col de la Colombière, Vande Velde lâche. Klöden craque également, à la suite d'une accélération de Contador à 2 km du sommet. Dans le dernier km de l'ascension, Armstrong attaque, mais seul Nibali peut le suivre. Le duo rejoint Klöden, avant de le distancer. Fränk Schleck remporte l'étape et prend la 3e place, Contador conforte son maillot jaune, Andy Schleck son maillot blanc et prend la 2e place.

Sprints intermédiaires[modifier | modifier le code]

Premier Drapeau : Norvège Thor Hushovd 6 pts
Deuxième Drapeau : France Sylvain Chavanel 4 pts
Troisième Drapeau : France Christophe Kern 2 pts
  • 2. Sprint intermédiaire de Cluses (kilomètre 126)
Premier Drapeau : Norvège Thor Hushovd 6 pts
Deuxième Drapeau : France Christophe Kern 4 pts
Troisième Drapeau : France Thomas Voeckler 2 pts

Col et côtes[modifier | modifier le code]

Premier Drapeau : Italie Franco Pellizotti 15 pts
Deuxième Drapeau : France Sandy Casar 13 pts
Troisième Drapeau : France Sylvain Chavanel 11 pts
Quatrième Drapeau : Espagne José Luis Arrieta 9 pts
Cinquième Drapeau : France Christophe Kern 8 pts
Sixième Drapeau : Belgique Jurgen Van den Broeck 7 pts
Septième Drapeau : États-Unis David Zabriskie 6 pts
Huitième Drapeau : Russie Denis Menchov 5 pts
Premier Drapeau : Norvège Thor Hushovd 15 pts
Deuxième Drapeau : Italie Franco Pellizotti 13 pts
Troisième Drapeau : France Christophe Kern 11 pts
Quatrième Drapeau : Espagne Egoi Martínez 9 pts
Cinquième Drapeau : Espagne Amets Txurruka 8 pts
Sixième Drapeau : Russie Denis Menchov 7 pts
Septième Drapeau : Belgique Jurgen Van den Broeck 6 pts
- Drapeau : Espagne Carlos Barredo[n 1] -
Premier Drapeau : Norvège Thor Hushovd 10 pts
Deuxième Drapeau : Italie Franco Pellizotti 9 pts
Troisième Drapeau : Espagne Egoi Martínez 8 pts
Quatrième Drapeau : France Christophe Kern 7 pts
Cinquième Drapeau : Belgique Jurgen Van den Broeck 6 pts
Sixième Drapeau : États-Unis David Zabriskie 5 pts
Premier Drapeau : Luxembourg Fränk Schleck 15 pts
Deuxième Drapeau : Luxembourg Andy Schleck 13 pts
Troisième Drapeau : Espagne Alberto Contador 11 pts
Quatrième Drapeau : Allemagne Andreas Klöden 9 pts
Cinquième Drapeau : Italie Vincenzo Nibali 8 pts
Sixième Drapeau : États-Unis Christian Vande Velde 7 pts
Septième Drapeau : Royaume-Uni Bradley Wiggins 6 pts
Huitième Drapeau : États-Unis Lance Armstrong 5 pts
Premier Drapeau : Luxembourg Fränk Schleck 30 pts
Deuxième Drapeau : Luxembourg Andy Schleck 26 pts
Troisième Drapeau : Espagne Alberto Contador 22 pts
Quatrième Drapeau : Allemagne Andreas Klöden 18 pts
Cinquième Drapeau : États-Unis Lance Armstrong 16 pts
Sixième Drapeau : Italie Vincenzo Nibali 14 pts
Septième Drapeau : Royaume-Uni Bradley Wiggins 12 pts
Huitième Drapeau : France Christophe Moreau 10 pts

Classement de l'étape[modifier | modifier le code]

Classement de la 17e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Fränk Schleck LUX Team Saxo Bank en h 53 min 54 s
2e Alberto Contador Jersey yellow.svg ESP Astana Jersey yellow number.svg m.t.
3e Andy Schleck LUX Team Saxo Bank m.t.
4e Vincenzo Nibali ITA Liquigas + min 18 s
5e Lance Armstrong USA Astana Jersey yellow number.svg + min 18 s
6e Andreas Klöden GER Astana Jersey yellow number.svg + min 27 s
7e Bradley Wiggins GBR Garmin-Slipstream + min 7 s
8e Christophe Moreau FRA Agritubel + min 9 s
9e Christian Vande Velde USA Garmin-Slipstream + min 9 s
10e Rémi Pauriol FRA Cofidis + min 10 s

Classement général[modifier | modifier le code]

Classement général à la 17e journée
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Alberto Contador Jersey yellow.svg ESP Astana Jersey yellow number.svg en 72 h 27 min 9 s
2e Andy Schleck Jersey white.svg LUX Team Saxo Bank + min 26 s
3e Fränk Schleck LUX Team Saxo Bank + min 25 s
4e Lance Armstrong USA Astana Jersey yellow number.svg + min 55 s
5e Andreas Klöden GER Astana Jersey yellow number.svg + min 44 s
6e Bradley Wiggins GBR Garmin-Slipstream + min 53 s
7e Vincenzo Nibali ITA Liquigas + min 9 s
8e Christian Vande Velde USA Garmin-Slipstream + min 8 s
9e Christophe Le Mével FRA La Française des jeux + min 19 s
10e Mikel Astarloza ESP Euskaltel-Euskadi + 10 min 50 s

Classements annexes[modifier | modifier le code]

Classement par points[modifier | modifier le code]

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Thor Hushovd Jersey green.svg NOR Cervélo TestTeam 230 points
2e Mark Cavendish GBR Team Columbia-HTC 200 pts
3e José Joaquín Rojas ESP Caisse d'Épargne 126 pts

Classement de la montagne[modifier | modifier le code]

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Franco Pellizotti Jersey polkadot.svg ITA Liquigas 196 points
2e Egoi Martínez ESP Euskaltel-Euskadi 118 pts
3e Pierrick Fédrigo FRA BBox Bouygues Telecom 97 pts

Classement du meilleur jeune[modifier | modifier le code]

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Andy Schleck Jersey white.svg LUX Team Saxo Bank en 72 h 29 min 35 s
2e Vincenzo Nibali ITA Liquigas + min 43 s
3e Roman Kreuziger CZE Liquigas + min 26 s

Classement par équipes[modifier | modifier le code]

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Astana Jersey yellow number.svg Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan en 215 h 55 min 13 s
2e Garmin-Slipstream Drapeau des États-Unis États-Unis + 16 min 12 s
3e AG2R La Mondiale Drapeau de la France France + 16 min 33 s

Combativité[modifier | modifier le code]

Abandons[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes

En mars 2011, le Tribunal du Sport annule tous les résultats obtenus par Pellizotti sur ce Tour, en raison de données anormales constatées sur son passeport biologique[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Carlos Barredo, initialement présent lors des différents classements de l'étape, a été déclassé en juillet 2014 par l'UCI[1] tandis que ses places restes vacantes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Menchov case an example of the UCI's "new way of communicating" on doping violations », sur cyclingnews.com, (consulté le 15 juillet 2014).
  2. Pellizotti : « J’arrête tout » sur velochrono.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :