15e étape du Tour de France 2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tour de France 2009
15e étape
Image illustrative de l’article 15e étape du Tour de France 2009
Profil de l'étape
Pontarlier à Verbier (207,5 km)
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Espagne Alberto Contador h 3 min 58 s
2eDrapeau : Luxembourg Andy Schleck + 43 s
3eDrapeau : Italie Vincenzo Nibali + min 3 s
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Espagne Alberto Contador 63 h 17 min 56 s
2eDrapeau : États-Unis Lance Armstrong + min 37 s
3eDrapeau : Royaume-Uni Bradley Wiggins + min 46 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Norvège Thor Hushovd 218 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : Italie Franco Pellizotti 109 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Luxembourg Andy Schleck 63 h 20 min 22 s
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : Kazakhstan Astana 188 h 22 min 49 s
Chronologie

La 15e étape du Tour de France 2009 s'est déroulée le 19 juillet. Le parcours de 207,5 kilomètres reliait Pontarlier (France) à Verbier (Suisse). La victoire est revenue à l'Espagnol Alberto Contador, qui s'est également emparé du maillot jaune.

Parcours[modifier | modifier le code]

Il s'agit de la première étape du Tour dans les Alpes, le départ est donné de Pontarlier, dans le massif du Jura. Peu après le départ les coureurs se lancent dans l'ascension de la côte du Rafour, qui rejoint le village des Fourgs juste avant la frontière entre la France et la Suisse. Ensuite les coureurs descendent sur le Plateau suisse et passent par Yverdon au bord du lac de Neuchâtel. Après les côtes Carrières et de Prévonloup, la course s'engage dans la vallée de la Sarine en direction de Château-d'Œx.

Les coureurs empruntent ensuite le col des Mosses, col situé à 1 445 mètres d'altitude. Dans ce sens, cette ascension représente environ 14 kilomètres et 4 % de dénivelé, il avait déjà été escaladé lors de la 5e étape du Tour de Romandie 2008, Alexandre Moos y était passé en tête. Le col des Mosses a aussi été escaladé par son autre versant lors de la 17e étape du Tour de France 2000. Après le passage du col, la descente amène à Aigle — siège de l'UCI — où les coureurs poursuivent leur route dans la vallée du Rhône, jusqu'à Martigny qui est ville-départ de la 16e étape, deux jours plus tard.

Après cette ville, la montée finale vers Verbier clôture cette étape, avec une ascension de neuf kilomètres pour une déclivité moyenne de 7,1 %. La station de ski fut l'arrivée de la 6e étape du Tour de Suisse 2008, le Luxembourgeois Kim Kirchen s'y était imposé.

Récit[modifier | modifier le code]

Les coureurs du peloton à Curtilles, dans la montée vers Prévonloup.

Après le respect d'une minute de silence en mémoire de la spectatrice décédée lors de la 14e étape, les coureurs entament leur première étape alpestre depuis Pontarlier.

Huit coureurs parviennent à s'extirper du peloton au kilomètre 42 : David Arroyo, Jurgen Van den Broeck, Fabian Cancellara, Pierrick Fédrigo, José Iván Gutiérrez, Egoi Martínez, David Moncoutié et Franco Pellizotti. Ils seront rejoints par Ryder Hesjedal, Christophe Kern, Amaël Moinard et Simon Špilak au kilomètre 50, puis, 3 kilomètres plus loin, par Mikel Astarloza, Tony Martin et David Millar. Les quinze échappés comptent 40 secondes d'avance sur le peloton.

Au sommet de la côte de Prévonloup, un groupe de 9 coureurs composé de Mikel Astarloza, Jurgen Van den Broeck, Fabian Cancellara Pierrick Fédrigo, Aitor Hernández Gutiérrez, Ryder Hesjedal, Amaël Moinard, David Moncoutié et Simon Špilak est parvenu à rester en tête. Juan Antonio Flecha parti en contre arrive à rejoindre le groupe de tête cinq kilomètres plus tard. Les échappés parviennent à basculer en tête lors de la descente du col des Mosses en préservant plus de 3 minutes d'avance sur le peloton, mais l'écart se réduit peu à peu en plaine.

Špilak s'échappe et entame l'ascension vers Verbier avec 44 secondes d'avance sur Astarloza, 55 sur le reste du groupe de tête et plus d'une minute sur le peloton. Tous les échappés sont repris dans les premiers kilomètres de montée par un groupe composé des favoris au classement général : Alberto Contador, Lance Armstrong et Andreas Klöden (Astana), les frères Andy et Fränk Schleck (Team Saxo Bank), Bradley Wiggins et Christian Vande Velde (Garmin-Slipstream), Cadel Evans (Silence-Lotto), Vincenzo Nibali (Liquigas), Carlos Sastre (Cervélo TestTeam); le reste du peloton étant distance par l'effort des favoris.

Fränk Schleck attaque le premier, à 6 km de l'arrivée, et ne parvient pas à lâcher les autres membres du groupe de tête. Alberto Contador part à son tour; 300 m plus loin. Andy Schleck tente de le suivre mais ne parvient pas à le rejoindre. Contador parcours le reste de l'ascension seul en tête et remporte l'étape en mimant un coup de feu en passant la ligne d'arrivée. Andy Schleck est deuxième à 43 secondes, suivi de Nibali et du trio formé par Fränk Schleck, Wiggins et Sastre, à plus d'une minute. Armstrong, aidé par Klöden, arrive en neuvième place, à 1 minute et 36 secondes.

Le porteur du maillot jaune Rinaldo Nocentini est 19e, à 2 min 36 s. Contador prend par conséquent la tête du classement général, devant Armstrong et Wiggins.

Ce dernier est considéré comme la surprise de l'étape. Déjà bien placé à Arcalis, il parvient une nouvelle fois à suivre les meilleurs en montagne[1].

Performances de Contador dans la montée de Verbier[modifier | modifier le code]

Les sources ne s'accordent pas sur la longueur, l'altitude et la pente exacte de l'ascension vers Verbier. Il n'est par conséquent pas possible de calculer avec précision la vitesse d'ascension de Contador. Selon les valeurs retenues, la vitesse ascensionnelle obtenue varie entre 1 852 m/h[2] et 1 900 m/h. Cette fourchette est supérieure à la vitesse d'ascension atteinte par Bjarne Riis en 1996 et constitue ainsi un record dans l'histoire du Tour de France[3].

En considérant que l'ascension est longue de 8,5 km, pour une pente moyenne de 7,6 %, parcourue en 20 min 55 (soit 24,38 km/h), Antoine Vayer, ancien entraîneur de l'équipe Festina et spécialiste de la performance, évalue la VO2 max (consommation maximale d'oxygène) de Contador à 99,5 ml/min/kg[4]. Dans une tribune publiée dans le quotidien Le Monde, l'ancien vainqueur du Tour Greg LeMond s'appuie sur ces données pour exprimer ses doutes sur le fait qu'une telle performance puisse être obtenue sans dopage[5].

Ces chiffres sont cependant calculés, et non mesurés. Plusieurs éléments influençant les résultats, tel que le vent favorable, ne sont pas pris en compte, de sorte que l'évaluation de la VO2max peut être surestimée[6].

Sprints intermédiaires[modifier | modifier le code]

  • 1. Sprint intermédiaire de Thierrens (kilomètre 56,5)
Premier Drapeau : Espagne Egoi Martínez 6 pts
Deuxième Drapeau : Canada Ryder Hesjedal 4 pts
Troisième Drapeau : France Christophe Kern 2 pts
  • 2. Sprint intermédiaire de Martigny (kilomètre 181)
Premier Drapeau : France Amaël Moinard 6 pts
Deuxième Drapeau : Belgique Jurgen Van den Broeck 4 pts
Troisième Drapeau : France David Moncoutié 2 pts

Cols et côtes[modifier | modifier le code]

Premier Drapeau : Italie Franco Pellizotti 4 pts
Deuxième Drapeau : France Pierrick Fédrigo 3 pts
Troisième Drapeau : Espagne Egoi Martínez 2 pts
Quatrième Drapeau : Belgique Jurgen Van den Broeck 1 pts
Premier Drapeau : Italie Franco Pellizotti 4 pts
Deuxième Drapeau : France Sylvain Chavanel 3 pts
Troisième Drapeau : Espagne Egoi Martínez 2 pts
Quatrième Drapeau : Suisse David Loosli 1 pts

Premier Drapeau : France Christophe Kern 4 pts
Deuxième Drapeau : Italie Franco Pellizotti 3 pts
Troisième Drapeau : Espagne Egoi Martínez 2 pts
Quatrième Drapeau : Espagne José Iván Gutiérrez 1 pts
  • 4. Côte de Prévonloup, 3e catégorie (kilomètre 74)
Premier Drapeau : Canada Ryder Hesjedal 4 pts
Deuxième Drapeau : France Pierrick Fédrigo 3 pts
Troisième Drapeau : Espagne José Iván Gutiérrez 2 pts
Quatrième Drapeau : Espagne Mikel Astarloza 1 pts

Premier Drapeau : France Pierrick Fédrigo 10 pts
Deuxième Drapeau : Espagne Mikel Astarloza 9 pts
Troisième Drapeau : Belgique Jurgen Van den Broeck 8 pt
Quatrième Drapeau : France David Moncoutié 7 pt
Cinquième Drapeau : France Amaël Moinard 6 pt
Sixième Drapeau : Espagne José Iván Gutiérrez 5 pt
  • 6. Verbier, 1re catégorie (kilomètre 198,5)
Premier Drapeau : Espagne Alberto Contador 30 pts
Deuxième Drapeau : Luxembourg Andy Schleck 26 pts
Troisième Drapeau : Italie Vincenzo Nibali 22 pt
Quatrième Drapeau : Luxembourg Fränk Schleck 18 pt
Cinquième Drapeau : Royaume-Uni Bradley Wiggins 16 pt
Sixième Drapeau : Espagne Carlos Sastre 14 pt
Septième Drapeau : Australie Cadel Evans 12 pt
Huitième Drapeau : Allemagne Andreas Klöden 10 pt

Classement de l'étape[modifier | modifier le code]

Classement de la 15e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Alberto Contador ESP Astana en h 3 min 58 s
2e Andy Schleck LUX Team Saxo Bank + 43 s
3e Vincenzo Nibali ITA Liquigas + min 3 s
4e Fränk Schleck LUX Team Saxo Bank + min 6 s
5e Bradley Wiggins GBR Garmin-Slipstream + min 6 s
6e Carlos Sastre ESP Cervélo TestTeam + min 6 s
7e Cadel Evans AUS Silence-Lotto + min 26 s
8e Andreas Klöden GER Astana + min 29 s
9e Lance Armstrong USA Astana + min 35 s
10e Kim Kirchen LUX Team Columbia-HTC + min 55 s

Classement général[modifier | modifier le code]

Classement général à la 15e journée
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Alberto Contador Jersey yellow.svg ESP Astana Jersey yellow number.svg en 63 h 17 min 59 s
2e Lance Armstrong USA Astana Jersey yellow number.svg + min 37 s
3e Bradley Wiggins GBR Garmin-Slipstream + min 46 s
4e Andreas Klöden GER Astana Jersey yellow number.svg + min 17 s
5e Andy Schleck Jersey white.svg LUX Team Saxo Bank + min 26 s
6e Rinaldo Nocentini ITA AG2R La Mondiale + min 30 s
7e Vincenzo Nibali ITA Liquigas + min 51 s
8e Tony Martin GER Team Columbia-HTC + min 7 s
9e Christophe Le Mével FRA La Française des jeux + min 9 s
10e Fränk Schleck LUX Team Saxo Bank + min 25 s

Classements annexes[modifier | modifier le code]

Classement par points[modifier | modifier le code]

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Thor Hushovd Jersey green.svg NOR Cervélo TestTeam 218 points
2e Mark Cavendish GBR Team Columbia-HTC 200 pts
3e José Joaquín Rojas ESP Caisse d'Épargne 126 pts

Classement de la montagne[modifier | modifier le code]

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Franco Pellizotti Jersey polkadot.svg ITA Liquigas 109 points
2e Egoi Martínez ESP Euskaltel-Euskadi 101 pts
3e Pierrick Fédrigo FRA BBox Bouygues Telecom 65 pts

Classement du meilleur jeune[modifier | modifier le code]

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Andy Schleck Jersey white.svg LUX Team Saxo Bank en 63 h 20 min 25 s
2e Vincenzo Nibali ITA Liquigas + 25 s
3e Tony Martin GER Team Columbia-HTC + 41 s

Classement par équipes[modifier | modifier le code]

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Astana Jersey yellow number.svg Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan en 188 h 22 min 49 s
2e AG2R La Mondiale Drapeau de la France France + min 17 s
3e Team Saxo Bank Drapeau du Danemark Danemark + min 14 s

Combativité[modifier | modifier le code]

Drapeau : Slovénie Simon Špilak

Abandons[modifier | modifier le code]

Tom Boonen est non partant. Vladimir Efimkin, qui souffre du visage, d'une épaule et du thorax depuis une chute, a abandonné[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes

En mars 2011, le Tribunal du Sport annule tous les résultats obtenus par Pellizotti sur ce Tour, en raison de données anormales constatées sur son passeport biologique[8].

Références
  1. (en) « Contador king of Verbier », sur cyclingnews.com, (consulté le 20 juillet 2009)
  2. (en) « Performances at the Tour 2009 », sur 53x12.com, (consulté le 24 juillet 2009)
  3. (en) « The anatomy of a climb: Contador on the Verbier - its place in Tour climbing "history" », sur sportsscientists.com, (consulté le 24 juillet 2009)
  4. « Des robots distancés par des extraterrestres », sur liberation.fr, (consulté le 24 juillet 2009)
  5. « Alberto, prouve-moi qu'on peut croire en toi, par Greg LeMond », sur lemonde.fr, (consulté le 24 juillet 2009)
  6. (en) « Alberto Contador - can he have a VO2max of 99.5 ml/kg/min? », sur sportsscientists.com, (consulté le 24 juillet 2009)
  7. (en) « Live Coverage of Tour de France - Stage 15 », sur cyclingnews.com, (consulté le 19 juillet 2009)
  8. Pellizotti : « J’arrête tout » sur velochrono.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :