Œdipe (Voltaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Œdipe (homonymie).
Oedipe super livre
Image illustrative de l'article Œdipe (Voltaire)
2ème édition, 1719

Auteur François Marie Arouet dit Voltaire
Genre Tragédie
Pays d'origine Drapeau de la France France
Lieu de parution Paris
Éditeur P. Ribou, P. Huet, J. Mazuel et Ant. Urb. Coustelier
Date de parution 1719
Nombre de pages 4 ff. non chiff. et 131 pp.
Date de la 1re représentation

Œdipe est la première pièce de théâtre de Voltaire.

La pièce est écrite en alexandrin et fut représentée pour la première fois le à la Comédie-Française, sans grande portée puisqu'elle se contente de reprendre le mythe d'Œdipe, sans y ajouter de véritables nouveautés, et qui tente de retrouver la simplicité grecque. Elle porte principalement sur l'amour de Philoctète pour Jocaste. Toutefois chez Voltaire le sujet prend un tour nouveau car Œdipe ne se sent pas coupable et accuse au contraire la barbarie des dieux[1].

Œdipe est le premier écrit où Arouet prend le nom de Voltaire. Il corrigea cette tragédie lors de son embastillement en 1717, elle parut lors de son premier exil à Châtenay-Malabry et fut accueillie avec une extrême faveur. Elle marque le commencement du succès de l'auteur dans la carrière théâtrale.

La pièce eut, dans sa nouveauté, 45 représentations. Quinault-Dufresne jouait Œdipe, et Mlle Desmares, Jocaste. Elle fut reprise le , avec Mlle Le Couvreur et Quinault-Dufresne et restera au répertoire de la Comédie-Française jusqu'en 1852.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. René Pomeau et Jean Ehrard, Littérature française: De Fénelon à Voltaire, Atthaud 1989, p. 162

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :