Charlotte Desmares

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Desmares.
Charlotte Desmares
Lépicié after Coypel - Charlotte Desmares.jpg
Charlotte Desmares. Gravure de Lépicié d'après Charles Antoine Coypel.
Fonction
Sociétaire de la Comédie-Française
à partir de
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Christine Antoinette Charlotte DesmaresVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonymes
La Desmares
LolotteVoir et modifier les données sur Wikidata
Domiciles
Activité
Père
Mère
Anne d'Ennebault (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Enfant

Christine Antoinette Charlotte Desmares, dite la Desmares, surnommée Lolotte, née à Copenhague en 1682 et morte à Saint-Germain-en-Laye le 12 septembre 1753, est une comédienne française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille des comédiens Nicolas Desmares et Anne d'Ennebault, elle a été formée par sa tante la Champmeslé. Elle débute à seize ans à la Comédie-Française le 30 janvier 1699 dans Oreste et Pylade de Lagrange-Chancel. Au bout de trois mois, son succès lui vaut d’être reçue comme sociétaire où elle va remplacer sa tante décédée l’année précédente. Comme elle, elle jouait aussi bien dans les rôles tragiques tels qu’Hermione dans Andromaque ou Émilie dans Cinna que les rôles de soubrette dans les comédies telles que la Lisette du Légataire universel de Regnard ou la Néréine du Curieux impertinent de Destouches. Elle s’est retirée en 1721.

Antoine Watteau, Acteurs de la Comédie-Française (entre 1710 et 1712), musée de l'Ermitage ; Mlle Desmares figure à l'extrême-gauche.

Elle a été la maîtresse du Grand Dauphin, puis du futur Régent avec qui elle a eu vers 1702 une fille à laquelle il donne le nom d’Angélique de Froissy et qu’il marie au comte Henri François de Ségur. Elle a fini sa vie avec le banquier suisse Antoine Hogguer.

Sa jeune sœur, la Dangeville, était également actrice et sociétaire de la Comédie-Française.

Elle s'est fait construire à Châtillon une somptueuse demeure conservée encore aujourd'hui : la « Folie Desmares »

En 1724 est achevé à Paris l'hôtel de Villeroy, que lui a fait construire Hogguer.

Liens externes[modifier | modifier le code]