Équipe d'Union soviétique de rugby à XV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Description de l'image Logo CCCP.gif.
maillot FF0000 maillot FF0000 maillot FF0000
short FFFFFF
bas FF0000
maillot FFFFFF maillot FFFFFF maillot FFFFFF
short FFFFFF
bas FFFFFF
Premier match officiel

Drapeau : République socialiste de Roumanie Roumanie 26 – 6 Union soviétique Drapeau : URSS

Plus large victoire

Drapeau : URSS Union soviétique 72 – 0 Suède Drapeau : Suède

Plus large défaite

Drapeau : Angleterre Angleterre 53 – 10 Union soviétique Drapeau : URSS

Coupe du monde  
· Phases finales Aucune
· Meilleur résultat Aucun

L'équipe d'Union soviétique de rugby à XV était l'équipe nationale de rugby à XV de l'Union soviétique. Elle disparut à la chute de cette dernière en 1991.

Histoire[modifier | modifier le code]

Premiers pas du rugby en URSS[modifier | modifier le code]

Bien que des tournois tels que la Coupe soviétique et un Championnat soviétique aient existé, le rugby n'est jamais devenu un sport majeur en URSS. Le rugby à XV était néanmoins plus populaire que le rugby à XIII qui a été importé plus tardivement, eut une certaine popularité, mais fut affecté par des difficultés financières à partir de la période de la Perestroïka[1].

Le rugby a fait son apparition dans l'Empire russe dès 1908 ; cependant, le premier match officiel, joué à Moscou, ne s'est tenu qu'en 1923. En raison de la révolution russe, un certain nombre de joueurs russes ont émigré et jouaient dans des clubs étrangers. Un exemple notable était celui du Prince Alexander Obolenskyqui a joué pour Oxford et l'Angleterre pendant les années 1930 (il marqua de 2 essais pour l'Angleterre lors de la victoire contre la Nouvelle-Zélande en janvier 1936). Son appartenance à la noblesse russe avait contraint sa famille à l'exil alors qu'il n'avait seulement qu'un an.

En 1934, le championnat de Moscou fut lancé, suivi du premier championnat soviétique en 1936.

En 1949, le rugby fut interdit dans l'ensemble de l'URSS lors de la "lutte contre le Cosmopolite sans racine". Les matchs reprirent en 1957, et le championnat soviétique en 1966.

Activité sur la scène internationale[modifier | modifier le code]

En 1974[2], l'équipe nationale soviétique joue sa première rencontre contre la Roumanie, un autre pays du bloc de l'Est.

Pendant les années 1970 et les années 1980, l'équipe soviétique a commencé à améliorer ses performances, en participant régulièrement au Tournoi européen FIRA en terminant deuxième ou troisième, derrière la France et la Roumanie. Malheureusement, l'équipe n'a jamais fait partie du Tier 1, ce qui lui aurait donné l'occasion de jouer plus de test matchs.

Les organisateurs de la coupe du monde 1987 de rugby avaient l'intention d'inviter l'URSS. Cependant, avant que l'invitation soit proposée, l'URSS a refusé, pour des raisons politiques[3], de participer à toute compétition de l'IRB tant que l'Afrique du Sud resterait membre[réf. nécessaire]. Le premier tournoi aurait été possible par invitation plutôt que par une qualification, même si des succès réguliers contre des équipes telles que l'Italie et la Roumanie auraient permis à l'URSS de ne pas être relégué à un statut de figurant.

L'équipe soviétique n'a pas participé aux qualifications pour la Coupe du monde de rugby à XV 1991. Ils ont joué leur dernier match contre l'Espagne dans le tournoi de FIRA en novembre 1991, peu avant la propre dissolution du pays. Le successeur de l'URSS fut brièvement l'Équipe de la CEI de rugby à XV, après quoi les anciens États constitutifs ont formé leurs propres équipes nationales.

Héritage de l'équipe soviétique[modifier | modifier le code]

L'URSS comprenait tout un ensemble de républiques qui ont par la suite donné de nombreux pays différents, ayant pour plusieurs des équipes actuellement sur la scène internationale. Si des équipes comme celle de la Géorgie ont au XXIe siècle repris le plus dignement le flambeau de l'équipe soviétique, au vu de la domination politique de la Russie dans l'URSS et de la domination des clubs russes dans le championnat (en) et la coupe soviétique (en) – les clubs géorgiens ne sont arrivé sur le devant de la scène qu'à la fin des années 80 – cette équipe de l'URSS peut se considérer en premier lieu comme une équipe de Russie.

Cela est d'autant plus vrai dans les dernières années de l'équipe d'URSS, la Géorgie faisant partie des premiers pays à quitter le navire soviétique. Ainsi dès septembre 1989, l'équipe de Géorgie joue ses matchs indépendamment, faisant de l'équipe soviétique puis de celle de la CEI une équipe majoritairement Russe à partir de 1989-1990.

Le championnat soviétique (en) n'est de fait dominé par la Géorgie qu'entre 1986 et 1989, avec l'avènement du RC Aia. Domination qui est d'ailleurs aussi accompagnée d'une percée du rugby kazak (en), le club d'Alma-Ata finissant notamment 2e du championnat en 1991 et finaliste de la coupe en 1990, coupe qu'il a déjà gagnée en 1988.

A noter que dans les années 70 et 80, des clubs ukrainiens avaient aussi une place de choix dans le rugby soviétique, figurant à 9 reprises dans le Top 3 du championnat de l'URSS, le gagnant une fois en 1978, et remportant la coupe soviétique 3 années différentes.

Parcours en Trophée européen[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

  • Boris Gavrilov
  • Alexander Grigoryants
  • Irakli Kiziriya

Équipes héritières[modifier | modifier le code]

Depuis la dislocation de l'Union Soviétique, les sélections suivantes ont vu le jour :

Initialement, l'équipe fut reformée en 1992 en tant qu'Équipe de la Communauté des États indépendants de rugby à XV qui n'a joué que quatre matchs.

L'équipe qui succéda le mieux à celle de l'URSS est la Géorgie qui depuis la Coupe du monde de 2003 se qualifie pour les phases finales. La Fédération géorgienne fut fondée en 1964, mais le premier match de la Géorgie (alors République socialiste soviétique de Géorgie) eut lieu en 1989.

La Russie se qualifia pour la Coupe du monde de 2011 se déroulant en Nouvelle-Zélande et participa pour la première fois à une phase finale.

Championnat européen des nations[modifier | modifier le code]

Les équipes suivantes participent au Championnat européen des nations de rugby à XV :

Championnat d'Asie[modifier | modifier le code]

Les équipes suivantes participent au Championnat d'Asie de rugby à XV :

Autres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tony Hannan, « History beckons in Russia », Rugby Leaguer & League Express,‎ , p. 7 (ISSN 0962-1547) :

    « In the old days "Rugby 13" was very popular here, buy everything fell away during Perestroika, mainly because of financial difficulties »

  2. (en) « Romania v Soviet Union on 01 Jul 1974 », sur rugbydata.com (consulté le 10 mai 2020).
  3. (en) Alexander Fedorets, « Russians target 2011 World Cup », sur mg.co.za, (consulté le 16 novembre 2016).

Articles connexes[modifier | modifier le code]