Élections municipales à Besançon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les élections municipales à Besançon permettent l'élection du maire et des 54 conseillers municipaux. En effet, toute commune dont la population est comprise entre 100 000 et 149 999 habitants est administrée par un conseil municipal composé de cinquante cinq élus. La ville a dépassé les 100 000 habitants en 1963 et se trouve donc dans cette configuration depuis les élections municipales de 1965.

Les mandats exercés depuis l'après-guerre[modifier | modifier le code]

Mandat Maire Parti Qualité
2014-2020 Jean-Louis Fousseret PS technicien micromécanique
2008-2014 Jean-Louis Fousseret PS technicien micromécanique
2001-2008 Jean-Louis Fousseret PS technicien micromécanique
1995-2001 Robert Schwint PS Instituteur
1989-1995 Robert Schwint PS Instituteur
1983-1989 Robert Schwint PS Instituteur
1977-1983 Robert Schwint PS Instituteur
1971-1977 Jean Minjoz PS Avocat
1965-1971 Jean Minjoz SFIO Avocat
1959-1965 Jean Minjoz SFIO Avocat
1953-1959 Jean Minjoz SFIO Avocat
1950-1953 Henri Regnier RPF Homme d'affaires
1947-1950 Henri Bugnet RPF
1945-1947 Jean Minjoz SFIO Avocat

Évolution de l'abstention[modifier | modifier le code]

Évolution de l'abstention aux deux tours des élections municipales depuis 1977

Élections municipales de 2014[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats de l'élection municipale des 23 et 30 mars 2014 à Besançon[1]
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges
Voix % Voix % CM CC
Jean-Louis Fousseret * PS-PCF-EELV 12 191 33,63 17 943 47,38 41 41
Jacques Grosperrin UMP-UDI-MoDem 11 470 31,64 16 814 44,40 12 12
Philippe Mougin FN 4 263 11,76 3 106 8,20 2 2
Emmanuel Girod FG 2 582 7,12
Frank Monneur DVG 2 255 6,22
Jean-François Humbert DVD 1 452 4,00
Lazhar Hakkar DVG 899 2,48
Nicole Friess LO 518 1,42
Apolline Trioulaire POI 354 0,97
Ismäel Boudjekada DVG 264 0,72
Inscrits 69 143 100,00 69 146 100,00
Abstentions 31 738 45,90 29 608 42,82
Votants 37 405 54,10 39 538 57,18
Blancs et nuls 1 157 3,09 1 675 4,24
Exprimés 36 248 96,91 37 863 95,76
* Liste du maire sortant

Élections municipales de 2008[modifier | modifier le code]

Les élections municipales du 9 et 16 mars 2008 ont pour but d'élire le successeur du maire sortant Jean-Louis Fousseret (PS), candidat à sa propre succession.

Six candidats sont présents au premier tour des élections municipales de 2008 à Besançon :

  • Jean-Louis Fousseret (PS) liste « Besançon par passion » regroupant PS-PCF-Les Verts. Seul candidat à l’investiture, il a été désigné par les militants socialistes de Besançon.
  • Philippe Gonon (MoDem), liste « Un élan pour Besançon ». Il a été investi officiellement par le MoDem.
  • Jean Rosselot (UMP), liste « Besançon j'y crois ». Conseiller municipal d'opposition, il a été officiellement investi par l'UMP après que celle-ci eut, dans un premier temps, donnée l'investiture à Jean-François Humbert.
  • François Portal, liste « À Gauch'toutES » soutenue par la LCR.
  • Nicole Friess (LO), liste « Lutte ouvrière ».
  • Adrien Leclerc, liste « Ouvrière, Socialiste et Laïque ».

Ces élections sont notamment marquées par les difficultés de la droite à trouver un leader : Jean-François Humbert, sénateur du Doubs et ancien président de la région Franche-Comté, est d'abord désigné comme candidat officiel par l'UMP puis retournement de situation une semaine plus tard, c'est au tour de Jean Rosselot d'être désigné par le parti. Jean-François Humbert multipliera alors les attaques vers le candidat UMP tournant en dérision sa campagne chaotique et ce par l'intermédiaire de son blog. Jean-Louis Fousseret réussit, quant à lui, à unifier derrière lui la gauche parlementaire (PS-PC-Les Verts) et même à placer en position huit sur sa liste Nicole Weinman, positionnée à droite, qui avait recueilli 11,17 % au premier tour des municipales de 2001 avec l'étiquette Démocratie Libérale (DL) avant de s'allier avec... Jean Rosselot au deuxième ! Quant à Philippe Gonon (MoDem), il fait une campagne discrète mais semble attirer sur lui de plus de en plus de voix sur son nom prônant une liste ouverte et indépendante. L'extrême gauche part divisée dans ce bastion socialiste du Doubs puisque trois listes sont présentes au premier tour. L'extrême droite est absente du scrutin.

Résultats[modifier | modifier le code]

  • Maire sortant : Jean-Louis Fousseret (PS)
  • 55 sièges à pourvoir au conseil municipal (population légale 2006 : 117 080 habitants)
Résultats de l'élection municipale des 9 et 16 mars 2008 à Besançon[2]
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges
Voix % Voix % CM
Jean-Louis Fousseret * PS-PCF-EELV 20 696 56,76 45
Jean Rosselot UMP 9 402 25,79 8
Philippe Gonon MoDem 3 485 9,56 2
François Portal LCR 1 786 4,9
Nicole Friess LO 740 2,03
Adrien Leclerc EXG 351 0,96
Inscrits 68 571 100,00
Abstentions 30 861 45,01
Votants 37 710 54,99
Blancs et nuls 1 250 3,31
Exprimés 36 460 96,69
* Liste du maire sortant

Élection municipale de 2001[modifier | modifier le code]

Les élections municipales de 2001 à Besançon, qui ont eu lieu les 11 et 18 mars, ont permis d'élire le successeur de Robert Schwint (PS), laissant son siège vacant après quatre mandats consécutifs et 24 ans de pouvoir (1977-2001), imitant son prédécesseur Jean Minjoz, lui aussi socialiste et maire de 1953 à 1977.

Il s'agissait pour le PS de se maintenir au pouvoir dans ce fief en présentant le candidat Jean-Louis Fousseret tandis la droite comptait profiter de l'ambiance de fin de règne de l'équipe en place pour arracher cette place forte à l'opposition, avec comme principal outsider dans ce rôle Jean Rosselot (RPR). La campagne, calme et quelque peu ennuyeuse, s'est cristallisée autour du dossier du TGV Rhin-Rhône : Les Verts et le Parti fédéraliste plaidaient pour que la première nouvelle ligne mixte (passagers/fret) passe par une gare dans la ville plutôt que par une nouvelle gare bâtie à un quart d'heure du centre, plus fonctionnelle.

Les socialistes réussissent finalement à se maintenir au pouvoir mais non sans peine : en effet, au premier tour, le candidat des Verts Éric Alauzet crée la surprise en se voyant crédité de plus de 16 % des voix et pouvait ainsi prétendre se maintenir au second tour. La victoire a été possible après d'âpres négociations dans l'entre-deux tours pour constituer une liste commune où les Verts se sont assuré la présence de treize candidats (sur un total de 55) dont dix en position d'éligibles, et en cas de victoire, ils ont négocié trois postes d'adjoints, quatre conseillers délégués et ont fait promettre au candidat socialiste l'organisation d'un référendum local sur la question de la gare TGV.Ce référendum a indiqué plus tard que les bisontins souhaitaient une gare intra-muros. La droite républicaine, dont le score cumulé des deux candidats n'atteignait même pas celui du PS au premier tour (30,40 % contre 32,71 %), a également procédé à une fusion des listes dans l'entre-deux tours, la candidate de DL se retirant en faveur du candidat RPR.

Résultats[modifier | modifier le code]

  • Maire sortant : Robert Schwint (PS)
  • 55 sièges à pourvoir au conseil municipal (population légale 1999 : 117 733 habitants)
Résultats de l'élection municipale des 11 et 18 mars 2001 à Besançon[3]
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges
Voix % Voix % CM
Jean-Louis Fousseret PS 10 119 31,71 18 330 55,30 43
Éric Alauzet Les Verts 5 121 16,01
Jean Rosselot RPR 6 137 19,23 14 816 44,70 12
Nicole Weinman DL 3 564 11,17
Sophie Montel FN 2 319 7,27
Jean-Philippe Allenbach Rég. 1 303 4,08
Jacques Vuillemin DVG 1 274 3,99
Marie-France Roche LO 1 223 3,83
Agnès Belin MNR 849 2,66
Inscrits 60 975 100,00 60 975 100,00
Abstentions 27 784 45,57 25 857 42,41
Votants 33 191 54,43 35 118 57,59
Blancs et nuls 1 282 3,86 1 972 5,62
Exprimés 31 909 96,14 33 146 94,38
Robert Schwint, maire sortant, ne se représente pas

Élection municipale de 1995[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

  • Maire sortant : Robert Schwint (PS)
  • 55 sièges à pourvoir au conseil municipal (population légale 1990 : 113 828 habitants)
Résultats de l'élection municipale des 11 et 18 juin 1995 à Besançon[4],[5]
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges
Voix % Voix % CM
Robert Schwint * PS 16 585 45,26 21 308 55,54 44
Michel Jacquemin UDF 11 967 32,66 13 136 34,24 9
Robert Sennerich FN 3 795 10,36 3 919 10,22 2
Gabriel Reboux EXG 1 537 4,19
André Nachin Les Verts 1 518 4,14
Gilbert Carrez PCF 1 240 3,38
Inscrits 63 277 100,00 63 277 100,00
Abstentions 25 793 40,76 25 908 40,94
Votants 37 484 59,24 37 369 59,06
Blancs et nuls 842 2,25 920 2,46
Exprimés 36 642 97,75 36 449 97,54
* Liste du maire sortant

Élection municipale de 1989[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

  • Maire sortant : Robert Schwint (PS)
  • 55 sièges à pourvoir au conseil municipal (population légale 1982 : 113 283 habitants)
Résultats de l'élection municipale des 12 et 19 mars 1989 à Besançon[6],[7]
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges
Voix % Voix % CM
Robert Schwint * PS 14 205 38,92 18 860 47,01 41
Raymond Tourrain RPR-UDF 11 574 31,71 15 649 39 11
Michèle Folschweiller Les Verts 4 708 12,9 5 613 13,99 3
René Mars FN 3 553 9,73
André Vagneron EXG 1 634 4,48
Christian Pillot PCF 826 2,26
Inscrits 59 196 100,00 59 190 100,00
Abstentions 21 926 37,04 18 356 31,01
Votants 37 270 62,96 40 834 68,99
Blancs et nuls 770 2,07 712 1,74
Exprimés 36 500 97,93 40 122 97,54
* Liste du maire sortant

Élection municipale de 1983[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

  • Maire sortant : Robert Schwint (PS)
  • 55 sièges à pourvoir au conseil municipal (population légale 1982 : 113 283 habitants)
Résultats de l'élection municipale des 6 et 13 mars 1983 à Besançon[8],[9]
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges
Voix % Voix % CM
Robert Schwint * PS-PCF-MRG 17 485 42,72 22 814 50,72
Michel Bittard RPR-UDF 18 953 46,31 22 163 49,28
Alain Fousseret Les Verts 3 686 9,01
Gérard Millot LCR 804 1,96
Inscrits 61 351 100,00 61 334 100,00
Abstentions 19 618 31,98 15 579 24,4
Votants 41 733 68,02 45 755 74,6
Blancs et nuls 805 1,93 778 1,7
Exprimés 40 928 98,07 44 977 98,3
* Liste du maire sortant

Élection municipale de 1977[modifier | modifier le code]

Résultats 

Maire sortant: Jean Minjoz (SFIO/PS) 1953-1977

Résultats des élections municipales de 1977 à Besançon[10],[11]
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges
Voix % Voix % CM
Robert Schwint Union de la gauche (PS-PCF-MRG) 20 214 51,22 41
Pierre Magnin UDF-RPR 14 238 36,08 0
Léonard Sans étiquette 0
Roche LCR-LO 0
Inscrits 58 225 100,00
Abstentions
Votants 69,1
Blancs et nuls
Exprimés 39 463

Notes[modifier | modifier le code]