Éric Alauzet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éric Alauzet
Éric Alauzet en 2012
Éric Alauzet en 2012
Fonctions
Député de la 2e circonscription du Doubs
En fonction depuis le
(5 ans et 3 jours)
Élection 17 juin 2012
Réélection 18 juin 2017
Législature XIVe
Groupe politique Écologiste (2012-2016)
SER (depuis 2016)
Prédécesseur Jacques Grosperrin
Conseiller municipal de Besançon
Biographie
Date de naissance (59 ans)
Lieu de naissance Nancy (Meurthe-et-Moselle)
Nationalité Française
Parti politique EELV (depuis 2010)
Les Verts (1988-2010)
Profession Médecin et homme politique

Éric Alauzet (né le à Nancy) est un médecin acuponcteur et homme politique français. Depuis le 20 juin 2012, il est député de la deuxième circonscription du Doubs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été élu conseiller municipal de Besançon en mars 2014 sur la liste d’Union de la Gauche.

Il a été successivement conseiller municipal, conseiller régional de Franche-Comté, adjoint au maire de Besançon chargé de l’énergie, des espaces verts, Président du syndicat de traitement des déchets, Vice président du Conseil général du Doubs chargé du logement. De 2008 à 2014, il a été conseiller général EELV de Besançon Est – Chalezeule – Chalèze.

Député du Doubs[modifier | modifier le code]

Il est élu député aux élections législatives de 2012 pour la deuxième circonscription du Doubs avec 50,08 % des voix, face au sortant UMP Jacques Grosperrin qui perd à 89 voix près à la suite d'un recours avec 49,92 %[1].

Le 19 mai 2016, avec cinq autres députés, il quitte le groupe écologiste, provoquant sa dissolution, et rejoint le groupe socialiste[2].

Bien que toujours membre d'EELV, il choisit dans le cadre de la primaire citoyenne de 2017 de soutenir François de Rugy[3], alors que son parti a déjà désigné Yannick Jadot comme candidat officiel.

Il est réélu député de la 2e circonscription du Doubs aux élections législatives françaises de 2017, sous l'étiquette Majorité présidentielle, La République en marche ! n'ayant présenté aucun candidat face à lui. Il devient le seul député EELV dans la nouvelle Assemblée[4].

Mandats[modifier | modifier le code]

  • Conseiller municipal de Besançon, délégué aux relations avec les institutions.
  • Conseiller communautaire de la Communauté d'Agglomération du Grand Besançon, commission économie, emploi-insertion, enseignement supérieur et recherche.
  • Membre de la Commission des finances.
  • Président Amitiés France - Singapour.
  • Rapporteur du budget sur la Sécurité alimentaire.
  • Vice-président du Comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques.
  • Membre et secrétaire de la Commission d'enquête visant à évaluer les conséquences sur l'investissement public et les services publics de proximité de la baisse des dotations de l'État aux communes et aux EPCI.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]