Élection présidentielle indienne de 2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élection présidentielle indienne de 2012
Type d’élection Élection présidentielle
Secretary Tim Geithner and Finance Minister Pranab Mukherjee 2010 crop.jpg Pranab Mukherjee – Congrès (UPA)
Voix 713 763
69,31 %
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
P. A. Sangma – Indépendant (NDA)
Voix 315 987
30,69 %
Carte
Président
Sortante Élu
Pratibha Patil
UPA (Congrès)
Pranab Mukherjee
UPA (Congrès)

L'élection présidentielle indienne de 2012 a lieu le au scrutin indirect afin d'élire le président de l'Inde pour un mandat de cinq ans.

Le président de l'Inde occupe une fonction largement honorifique. Il est élu par un collège électoral composé des membres du Parlement et de ceux des législatures des États. Comme c'est l'usage, Pratibha Patil, la présidente sortante, ne se représente pas pour un second mandat.

L'élection voit s'affronter deux candidats : Pranab Mukherjee (Congrès soutenu par l'UPA au pouvoir), ancien ministre des finances, et Purno Agitok Sangma (indépendant soutenu par la NDA, dans l'opposition), ancien président de la Lok Sabha.

Le dépouillement a lieu le  : Pranab Mukherjee est déclaré vainqueur par la Commission électorale indienne le [1],[2] avec 69,31 % des voix des grands électeurs. Il est investi le .

Collège électoral[modifier | modifier le code]

Le président de l'Inde est élu au suffrage indirect par un collège électoral composé des membres des deux chambres du Parlement et ceux des Assemblées législatives des États.

Les voix sont pondérées de manière que les votes des membres du Parlement soit égaux au nombre total des votes des législatures des États, dans le respect du poids démographique de chacun des États. Ainsi, la population de chaque État est divisé par 1 000 puis ce chiffre est divisé par le nombre de députés de l'Assemblée législative, ce qui donne le nombre de voix donné à chaque député de l'État. Les votes des membres du Parlement sont calculés en divisant le nombre de votes de tous les députés des États par le nombre de membres des deux chambres du Parlement.

L'élection a lieu en un seul tour selon le système du vote unique transférable.

Avant l'élection, la répartition partisane du collège électoral est la suivante :

Parti / Coalition Voix[3]
Alliance progressiste unie (UPA) 33,2 %
Alliance démocratique nationale (Inde) (NDA) 28 %
Samajwadi Party (SP) 6,2 %
Front de gauche 4,7 %
All India Trinamool Congress (AITMC) 4,4 %
Bahujan Samaj Party (BSP) 3,9 %
All India Anna Dravida Munnetra Kazhagam (AIADMK) 3,3 %
Biju Janata Dal (BJD) 2,7 %

Candidats[modifier | modifier le code]

À l'approche de l'élection, plusieurs noms de candidats potentiels circulent. Le , l'Alliance progressiste unie annonce que Pranab Mukherjee, alors ministre des finances du gouvernement de Manmohan Singh est son candidat[4]. Sa candidature est déposée le avec le soutien du Premier ministre Manmohan Singh, de la présidente du Congrès Sonia Gandhi et de son secrétaire général Rahul Gandhi, de Mulayam Singh Yadav leader du Samajwadi Party, de Lalu Prasad Yadav du Rashtriya Janata Dal, d'Ajit Singh du Rashtriya Lok Dal, de Ram Vilas Paswan du Lok Janshakti Party, de Farooq Abdullah de la Jammu & Kashmir National Conference, d'E. Ahmed de l'Indian Union Muslim League et de T.R. Baalu du Dravida Munnetra Kazhagam. Selon le journal Hindustan Times, Mukherjee aurait aussi reçu le soutien du Janata Dal (United) et du Shiv Sena, membre de l'opposition, ainsi que du Parti communiste d'Inde (marxiste).

P. A. Sangma dépose sa candidature avec le soutien du ministre en chef de l'Orissa Naveen Patnaik, celui du Pendjab Parkash Singh Badal, celui de Goa Manohar Parrikar, le président du BJP Nitin Gadkari ainsi qu'Arvind Netam, en qualité de président du Tribal Forum of India[5].

Résultats[modifier | modifier le code]

Mukherjee est élu en recueillant 713 763 voix (dont 373 116 voix de membres du Parlement et 340 647 de membres des Assemblées législatives des États) contre 315 987 voix pour Sangma (dont 145 848 voix de membres du Parlement et 170 129 de membres des Assemblées législatives des États)[6]. Mukherjee réussit à gagner en remportant des voix parmi les élus d'opposition[7].

Plusieurs partis avaient annoncer s'abstenir : le Telugu Desam Party et le Telangana Rashtra Samithi en Andhra Pradesh, ainsi que le Parti communiste d'Inde et le Revolutionary Socialist Party au Kerala[8].

Répartition des voix à l'élection présidentielle indienne de 2012
Circonscription Électeurs Pranab Mukherjee P. A. Sangma Nuls / Abstentions
Membres du Parlement 748 527 206 15/0
Andhra Pradesh 294 182 3 5/109
Arunachal Pradesh 60 54 2 4/0[9]
Assam 126 110 13 2/1
Bengale-Occidental ? 275 3 4/?
Bihar 240/243 146 90 3/1
Chhattisgarh 90 39 50 1/0
Goa 40 9 31 0/0
Gujarat 182 59 123 0/0
Haryana 90 53 29 8/0
Himachal Pradesh 67 23 44 1/0
Jammu-et-Cachemire 83/87 68 15 2/0
Jharkhand 80/81 60 20 0/0
Karnataka 220 117 103 3/1
Kerala 140 124 0 1/15
Madhya Pradesh 230 73 156 4/0
Maharashtra 272 225 47 2/0
Manipur 59 58 1 1/0
Meghalaya 59 34 23 2/0
Mizoram 40 32 7 1/0
Nagaland 60 58 0 2/0
Odisha 141 26 115 0/0
Pendjab 116 44 70 2/0
Rajasthan 198 113 85 0/0
Sikkim 31 28 1 2/0
Tamil Nadu 197 45 148 4/0
Tripura 57 56 1 0/0
Uttar Pradesh 398 351 46 0/0
Uttarakhand 69 39 30 0/0
Territoire de Delhi 65 42 23 0/0
Territoire de Pondichéry 28 23 5 0/0
Total
Source : Zee News

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mukherjee gagne la présidentielle en Inde, Le Figaro, 22 juillet 2012.
  2. Un président pour sortir l'Inde du blocage, Le Figaro, 23 juillet 2012.
  3. « Hot the numbers might stack up! », The Hindu, Chennai, India,‎ (lire en ligne [PDF]).
  4. Satarupa Bhattacharjya, « UPA names Mukherjee for president in econ shakeup », Reuters,‎ (lire en ligne).
  5. « Pranab flaunts more allies, Sangma lags behind », Hindustan Times, (consulté le 25 juillet 2012).
  6. http://164.100.47.5/pres2012/pressrelease/English.pdf
  7. « Pranab Mukherjee helped by cross voting in Karnataka BJP », NDTV.com (consulté le 25 juillet 2012).
  8. « Pranab Mukherjee elected India's 13th President », Zeenews.india.com (consulté le 25 juillet 2012).
  9. « Presidential election: Break-up of votes polled », Greater Andhra,‎ (lire en ligne).