Élection présidentielle indienne de 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élection présidentielle indienne de 2017
Type d’élection Élection présidentielle
Corps électoral et résultats
Inscrits 4 986
Votants 4 851
97,29 %
Votes blancs et nuls 77
Ram Nath Kovind official portrait.jpg Ram Nath Kovind – NDA
Voix 702 044
65,65 %
Grands électeurs 2 930
Meira Kumar.jpg Meira Kumar – UPA
Voix 367 314
34,35 %
Grands électeurs 1 844
Résultats de l'élection présidentielle
Carte
Président de l'Inde
Sortant Élu
Pranab Mukherjee
Congrès (UPA)
Ram Nath Kovind
BJP (NDA)

L'élection présidentielle indienne de 2017 a lieu le afin d'élire au suffrage indirect le quatorzième président de l'Inde pour un mandat de cinq ans.

Il s'agit de la quinzième élection du genre depuis la proclamation de la République en 1950. Le chef de l'État indien, qui détient des prérogatives essentiellement honorifiques, est élu au suffrage indirect par un collège électoral composé des membres du Parlement et des représentants délégués par les législatures des États indiens. Chaque électeur dispose d'une voix dont le « poids » dépend de sa fonction et de la population de son État d'origine.

Le candidat soutenu par la coalition gouvernementale de l'Alliance démocratique nationale, Ram Nath Kovind, remporte l'élection présidentielle. Second président dalit après Kocheril Raman Narayanan, succède le à Pranab Mukherjee, issu pour sa part du Congrès, donnant ainsi lieu à une alternance.

Système électoral[modifier | modifier le code]

Le Président de l'Inde est élu pour un mandat de cinq ans au vote à second tour instantané par un collège électoral composé des membres de la Lok Sabha et de la Rajya Sabha, respectivement chambre basse et chambre haute du Parlement, ainsi que ceux des Assemblées législatives de chacun des 29 États et des territoires de Delhi et de Pondichéry[1],[2].

Les votes sont pondérés en attribuant à chaque vote un « poids » en nombre de voix, selon deux principes. D'une part, le total des voix des membres du Parlement doit être égal à celui des voix des membres des législatures des États. D'autres part, le nombre de voix attribué aux membres des législatures des États doit correspondre au poids démographique de chacun de ces derniers[1].

Pour ce faire, la population de chaque État est divisé par 1 000 puis ce chiffre est divisé par le nombre de députés de l'Assemblée législative, ce qui donne le nombre de voix donné à chaque député de l'État. Les votes des membres du Parlement sont calculés en divisant le nombre de votes de tous les députés des États par le nombre de membres des deux chambres du Parlement[1].

Le mode de scrutin utilisé est le vote à second tour instantané. Les électeurs classent tout ou partie des candidats par ordre de préférences. Est alors élu le candidat qui recueille la majorité absolue des premières préférences. À défaut, le candidat arrivé en dernier est éliminé, et les secondes préférences de ses électeurs sont répartis aux autres candidats. L'opération est répétée jusqu'à ce qu'un candidat obtienne de manière cumulée la majorité absolue. Ce mode de scrutin permet ainsi l'élection d'un candidat en simulant plusieurs tours de scrutin, tout en ne requérant qu'un seul passage des électeurs aux urnes[2].

Conditions de candidatures[modifier | modifier le code]

Pour se présenter à l'élection, un candidat doit être âgé d'au moins trente cinq ans révolus, détenir la citoyenneté indienne, être inscrit sur les listes électorales et ne pas avoir de fonction ou de rémunération sous le gouvernement de l'Inde ou de l'un de ses États ou territoires, à l'exceptions des postes de président, vice président, gouverneur et ministre de l'Inde ou de l'un de ses États[1].

Un candidat doit également réunir les parrainages d'au moins cinquante membres du collèges électoral, secondées par celles d'au moins cinquante autres membres, et s'acquitter d'une caution. Chaque membre du collège électoral ne peut parrainer qu'un seul candidat[1].

Composition du collège[modifier | modifier le code]

Composition du collège électoral
États et territoires Électeurs
Membres du Parlement 748
Andhra Pradesh 174
Arunachal Pradesh 60
Assam 126
Bengale-Occidental 294
Bihar 243
Chhattisgarh 90
Delhi 70
Goa
Gujarat 182
Haryana 90
Himachal Pradesh 68
Jammu-et-Cachemire 87
Jharkhand 81
Karnataka 225
Kerala 140
Madhya Pradesh 231
Maharashtra 288
Manipur 60
Meghalaya 59
Mizoram 40
Nagaland 60
Odisha 147
Pendjab 117
Pondichéry 30
Rajasthan 200
Sikkim 32
Tamil Nadu 234
Telangana 119
Tripura 60
Uttar Pradesh 403
Uttarakhand 70
Total (assemblée) 4 852


Organisation[modifier | modifier le code]

32 bureaux de vote sont ouverts au Parlement et dans les Assemblées législatives des États le de 10 h à 17 h[3]. Le dépouillement a lieu le [4].

Poids des partis politiques[modifier | modifier le code]

Nombre de voix par parti politique[5]
Alliance Parti Voix à la Lok Sabha Voix de Rajya Sabha Voix des assemblées législatives Voix totales Pourcentage
NDA BJP, SHS, TDP, LJSP, SAD, RLSP, AD, GFP, MGP[6]

AINRC, JKPDP, NPF, NPP, PMK, SDF, SWP

237 888 49 560 239 923 527 371 48,10 %
Autres partis AIADMK[7],YSRCP, BJD[8], TRS[9] & IND 50 268 20 532 63 107 133 907 12,20 %
Gouvernement (y compris les soutiens extérieurs à la NDA) 661 278 60,30 %
UPA Congrès, IUML, RSP, KC (M), DMK 34 692 46 020 93 137 173 849 15,90 %
Autres partis AITC, PCI(M), NCP, SP, BSP, AAP, RJD

AIUDF, INLD, JDS, JDU, JMM, AIMIM, PCI, JKNC

60 180 47 436 152 776 260 392 23,80 %
Opposition 434 241 39,70 %

Candidats[modifier | modifier le code]

Ram Nath Kovind, gouverneur du Bihar, a été désigné le comme candidat par l'Alliance démocratique nationale, dont fait partie le Bharatiya Janata Party (BJP) du Premier ministre Narendra Modi[10],[11]. Ram Nath Kovind est un leader dalit[12],[13],[14] et fait partie du BJP[15],[16].

Le , les partis d'opposition annoncent la candidature de Meira Kumar, ancienne ministre et présidente de la Lok Sabha, également dalit et originaire du Bihar[17].

D'autres personnalités ont été évoquées par la presse comme possibles candidats :

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats de la présidentielle indienne de 2017[23],[24]
Candidats Coalition Votes Voix %
Ram Nath Kovind NDA 2 930 702 044 65,65
Meira Kumar UPA 1 844 367 314 34,35
Votes valides 4 774 1 069 358 98,08
Votes blancs et nuls 77 20 942 1,92
Total 4 851 1 090 300 100
Abstention 135 8 603 2,71
Inscrits / participation 4 986 1 098 903 97,29

Conséquences[modifier | modifier le code]

Ram Nath Kovind est élu en obtenant 65,65 % des voix du collège électoral face à son adversaire, la candidate de l'Alliance progressiste unie (UPA), Meira Kumar. Il entre en fonction le suivant. Ram Nath Kovind est le second président indien issu des dalits, communauté socialement et économiquement marginalisée, autrefois appelés "intouchables"[25].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Constitution de l'Inde
  2. a et b ELECTION TO THE OFFICE OF PRESIDENT OF INDIA. Frequently Asked Questions
  3. « Presidential poll Live: TMC, GJM MLAs indulge in war of words during voting », sur The Hindu, .
  4. « Election Commission issues notification for President’s election », sur The Hindu, .
  5. (en-GB) « राष्ट्रपति चुनाव 2017: यूपी और उत्तराखंड की जीत से एनडीए का पलड़ा भारी », sur hindi.firstpost.com.
  6. (en-GB) « Goa Forward joins NDA ».
  7. (en-GB) « For Presidential Election, Tamil Nadu's Ruling AIADMK Allies With BJP », NDTV.com,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. (en-US) « BJD supports NDA candidate Ram Nath Kovind in Presidential polls », The Indian Express,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  9. (en-GB) « Telangana CM K.C. Rao extends support to NDA's Presidential candidate | Latest News & Updates at Daily News & Analysis », dna,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. (en-GB) « രാംനാഥ് കോവിന്ദ് എൻഡിഎയുടെ സ്ഥാനാർഥി; എതിർപ്പുമായി പ്രതിപക്ഷം ».
  11. (en-GB) « Prez polls: BJP picks Bihar governor Ram Nath Kovind », .
  12. (en) « BJP picks Bihar governor and Dalit leader Ram Nath Kovind as presidential candidate, Modi dials Sonia », Hindustan Times,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. (en) « Bihar Governor, Dalit leader Ram Nath Kovind NDA's prez candidate: Shah », Deccan Chronicle,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  14. (en-GB) « Dalit leader Ram Nath Kovind is NDA presidential candidate », theweek.in,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  15. (en-GB) « BJP appoints Dalit governor eyeing backward votes as Owaisi hints at jumping into Bihar fray to woo Muslims ».
  16. (en-GB) « Raj Bhavan for man who shunned TV »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  17. « Meira Kumar is Opposition’s pick to fight NDA’s Ram Nath Kovind in presidential election », sur Hindustan Times, .
  18. a b et c (en-GB) « Presidential Election 2017: From Sumitra Mahajan to Kariya Munda, here are top 10 probable candidates », The Financial Express,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  19. (en-GB) « Presidential Election 2017: BJP team to meet Sonia Gandhi on to discuss polls on Friday », Firstpost,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  20. (en-GB) « Karan Singh on Accession of Kashmir to India », Outlook India magazine,‎ (lire en ligne, consulté le ) :

    « "Karan Singh, who had become Sadr-i-Riyasat (President) of Jammu and Kashmir after is father went to exile" »

    .
  21. Bhim Singh pitches Dr Karan Singh as next President, Daily Excelsior, (lire en ligne).
  22. (en-GB) « Propose Dr. Karan Singh as next President: Prof. Bhim », sur JK Monitor (consulté le ).
  23. (en) « Highlights: Ram Nath Kovind is next President of India, to take oath on July 25 », sur Hindustan Times, (consulté le ).
  24. (en) « Ram Nath Kovind elected as the 14th President of India », sur The News Minute, (consulté le ).
  25. Inde : l’« intouchable » Ram Nath Kovind élu président, Le Monde, 20 juillet 2017 (consulté le 31 juillet 2017)