Gaston Maille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gaston Maille
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
BordeauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Gaston Maille est un facteur d'orgue français installé à Bordeaux, ayant œuvré, sous son nom, de 1882 à 1925 dans toute l'Aquitaine et ses territoires limitrophes, élève de Georges Wenner auquel il succède à la tête de la manufacture Georges Wenner & J.Götty.

Sa vie[modifier | modifier le code]

Nicolas Gaston Maille nait à Bordeaux le . Élève de Georges Wenner et Jean-Jacob Götty dont il devient le contremaître durant bon nombre d'années avant de prendre leur suite le . En 1890 il adopte la transmission pneumatique tubulaire, système Weigle-Gaston Maille. En 1925 il revend son entreprise à deux de ses élèves Marcel Brun et Binetti qui partent s'installer à Poitiers et cèderont l'atelier, quelques années plus tard, à Robert Boisseau formé auprès d'eux. Gaston Maille meurt à Bordeaux le .

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Une bonne partie de la production de Gaston Maille consiste, pour des paroisses modestes, en petits instruments jusqu'à 15 jeux sur un ou deux claviers avec un pédalier en tirasse (PHOTO), mais il assura bien sûr la maintenance des instruments érigés par ses maîtres:

1882

  • Lesparre-Médoc, Notre-Dame de l'Assomption, montage de l'orgue construit par Georges Wenner

1883

1884

1885

1886

  • Bordeaux, Saint-Rémi, construction
  • Bordeaux, Saint-Pierre, orgue de chœur
  • Villenave-d'Ornon, Saint-Martin, restauration

1887

  • Bordeaux, Notre-Dame, transformations

1888

1889

1890

Dax, cathédrale Sainte-Marie
  • Bordeaux, Saint-Amand-de-Caudéran, restauration

1892

1893

1894

1895

  • Bayonne, Saint-André, restauration orgue Wenner PHOTO
  • Bordeaux, Saint-Éloi, restauration o.tribune + o.de chœur PHOTO
  • Bordeaux, Saint-Paul, restauration o.tribune + construction o.de chœur PHOTO
  • Mont-de-Marsan, la Madeleine, reconstruction

1896

1897

1898

1899

  • Betharram, Notre-Dame, reconstruction

1900

1901

  • Bordeaux, Ste Eulalie, reconstruction

1902

  • Bordeaux, Saint-Louis, relevage

1904

1908

  • Pau, Saint-Jacques, restauration

1909

1912

  • Anglet, Saint-Léon, construction PHOTO
  • Cognac, Temple, construction

1918

  • Macau, Notre-Dame, restauration orgue Wenner

1920

  • Bordeaux, Saint-Louis, restauration
  • Bordeaux, Ste Geneviève, construction

1922

1923

  • Guéret, Sts Pierre & Paul, restauration

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]