Église Saint-Sulpice de Roussines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Sulpice et Saint Sulpice.

Église Saint-Sulpice
de Roussines
Image illustrative de l’article Église Saint-Sulpice de Roussines
L'église Saint-Sulpice, en 2011.
Présentation
Culte Catholique
Type Église paroissiale
Rattachement Archidiocèse de Bourges
Début de la construction XIIIe siècle
Fin des travaux XVe siècle
Protection Logo monument historique Classé MH (1967)
Géographie
Pays France
Région Centre-Val de Loire
Département Indre
Commune Roussines
Coordonnées 46° 28′ 15″ nord, 1° 23′ 26″ est[1]
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Sulpice de Roussines
Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire
(Voir situation sur carte : Centre-Val de Loire)
Église Saint-Sulpice de Roussines
Géolocalisation sur la carte : Indre
(Voir situation sur carte : Indre)
Église Saint-Sulpice de Roussines

L'église Saint-Sulpice de Roussines est une église catholique française. Elle est située sur le territoire de la commune de Roussines, dans le département de l'Indre, en région Centre-Val de Loire.

Situation[modifier | modifier le code]

L'église se trouve dans la commune de Roussines, au sud-ouest[2] du département de l'Indre, en région Centre-Val de Loire. Elle est située dans la région naturelle du Boischaut Sud. L'église dépend de l'archidiocèse de Bourges, du doyenné du Val de Creuse[3] et de la paroisse de Saint-Benoît-du-Sault.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église fut construite entre le XIIIe siècle[4] et le XVe siècle[4].

Au XIXe siècle, le curé Duroisel ayant découvert une statue de bois représentant Notre-Dame de Lorette, lança un culte particulier à la Vierge sous le vocable de Notre-Dame des Familles. Son action lui permit de récolter de nombreux dons pour la restauration de l'église et la fondation d'une école dans le bourg de Roussines.

L'édifice est classé au titre des monuments historiques, le [4].

La atatue de Notre-Dame-de-Lorette, en 2014.
La atatue de Notre-Dame-de-Lorette, en 2014.

Description[modifier | modifier le code]

Petite église de campagne du XIIIe siècle, dédiée à Saint Sulpice, intéressante par ses peintures murales. Le fronton est orienté à l'ouest avec deux forts contreforts. L'entrée dans l'édifice se fait par un portail gothique en granit. Le porche est surmonté d'un très petit clocher couvert de bardeaux.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Peintures murales

La voûte s'orne d'un Christ en majesté entouré du tétramorphe, et de la représentation des sept péchés capitaux, personnages chevauchant des animaux fantastiques. À côté de lui, dans les compartiments de la voûte, les quatre évangélistes et quatre anges, jouant de la harpe, de la trompette et de la vielle.

D'autres peintures représentent le miracle de Saint Nicolas, et le martyr de Saint Étienne.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site de Google Maps, consulté le 10 octobre 2012.
  2. Site de Lion 1906 : Indre, consulté le 10 octobre 2012.
  3. Site de l'archidiocèse de Bourges : Doyenné du Val de Creuse, consulté le 4 mai 2013.
  4. a b et c « Église Saint-Sulpice de Roussines », notice no PA00097443, base Mérimée, ministère français de la Culture, consulté le 10 octobre 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]