Église Saint-Clément de Wasquehal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église Saint Clément
Façade de l'église du Capreau
Façade de l'église du Capreau
Présentation
Culte Catholique
Rattachement Diocèse de Lille
Début de la construction 1904
Fin des travaux 1912
Style dominant gothique simple
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Ville Wasquehal
Coordonnées 50° 41′ 17″ nord, 3° 08′ 41″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint Clément

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Église Saint Clément

Géolocalisation sur la carte : Nord

(Voir situation sur carte : Nord)
Église Saint Clément

Géolocalisation sur la carte : Métropole européenne de Lille

(Voir situation sur carte : Métropole européenne de Lille)
Église Saint Clément

L'église Saint-Clément est une église catholique située à Wasquehal, dans le département du Nord, dans les Hauts-de-France. Elle est située dans le quartier du Capreau. Le style est de type gothique simple. Cette église est dédiée à Saint Clément. Elle dépend du doyenné de Roubaix de l'archidiocèse de Lille et fait partie de la paroisse Frédéric Ozanam.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sa construction commencée sous l'impulsion du curé Maes, s'étend de 1904 à 1912.

Étapes de l'édification[modifier | modifier le code]

Saint Clément, évêque de Rome.

Jusqu'en 1903, les habitants allaient à la messe soit à la paroisse Saint-Éloi soit à l'église Saint-Pierre de Croix. Avec l'afflux de population ouvrière à Wasquehal et plus particulièrement dans le quartier du Capreau, le curé Maes, alerté par le développement du quartier, envisage alors la création d’une nouvelle paroisse dans ce quartier. L’abbé Couppez, dépêché sur les lieux, se dépense sans trêve pour exercer son sacerdoce, tant et si bien, qu’après des années d’efforts et avec l'aide de l'évêque de Cambrai, ils décident l'érection d'une nouvelle paroisse dans ce quartier en 1904. L’église Saint Clément est mise en chantier en 1910. L'église, financée sur dons privés des habitants du quartier, n'est bâtie qu'en 1912 à cause du climat anticlérical qui domine les esprits des autorités civiles de l'époque. Elle est bénie par Mgr Jean-Baptiste Carlier, vicaire-général de Cambrai, le 3 septembre 1912.

Elle ferme de 2015 à 2017 pour travaux et fin 2017, un échafaudage est dressé et début 2018 c’est toute l'architecture extérieure qui est refaite. Des tuiles s’étaient envolées par fort vent et avaient atterri dans la cour de l’école attenante. La couverture, qui était à damier de tuiles vernissées et de tuiles naturelles est remplacée par une couverture en tuiles vernissées noires. Les briques font l’objet d’un hydrogommage puis d’un rejointoiement. Des travaux sont aussi entrepris sur les menuiseries extérieures, amenant à protéger les vitraux. Ces travaux sont effectués par des techniciens spécialisés dans les monuments anciens[1].

Portrait de Frédéric Ozanam.

Événements historiques[modifier | modifier le code]

L'église est vandalisée le 1er octobre 1912, les chaises sont amassées au pied de la chaire et le feu y est mis. Le curé éteint le feu avec l'aide des habitants[2].

En 1932, l'abbé Alphonse Florin, ancien curé de l'église de la Nativité-de-Notre-Dame de Bailleul et de l'église Saint-Louis à Fives, et nommé curé de Saint-Clément en 1931, célèbre la fête du quatorzième anniversaire de la signature de l'Armistice et de la Victoire[3].

À l'occasion de la Sainte Cécile, la chorale paroissiale de Saint-Clément, donne son audition annuelle. Elle interprète sous la direction de son chef, Frédéric de Looze, la messe à trois voix de Boyer, ainsi que l'hymne de la Sainte-Cécile de monsieur G. Alain. Les solis sont interprétés par Henri Willems, ténor, Fernand de Looze, baryton et Jules Noémard, basse. Mademoiselle Marie-Thérèse de Looze interprète les œuvres de Bruno, Valentin et Bautman. Dans la salle du Cercle, rue de Tourcoing, a lieu le banquet traditionnel sous la présidence de l'abbé Florin, curé de la paroisse, entouré de monsieur Jules cardon président d'honneur et Charles Decottignies, président actif, qui à l'heure des toast prononcèrent des discours[4].

Le cardinal Achille Liénart, baptise en 1934, en l'Église Saint-Clément de Wasquehal, le douzième enfant de la famille Vanrapenbusch-Van loocke. Le maire Henri Détailleur est le parrain d'un petit Vanrapenbusch[5].

Les funérailles de Claude Lucien Deleville, caporal au 54e Régiment d'infanterie de forteresse, sont célébrés par l'abbé Florin, assisté des abbés Phalempin, professeur à l'Institution Saint-Louis à Roubaix, et Delaoustre, vicaire de Saint-Clément. Dans l'assistance on remarquait la présence de Messieurs Édouard Roussel, sénateur, Henri Détailleur, maire de Wasquehal et de plusieurs conseillers municipaux, Fernand Ferraille, président d'honneur de la Fraternelle des anciens combattants du Capreau, les abbés Callens, supérieur de Saint-Louis et Lepers, aumônier du Carmel. On trouve aussi des officiers, sous-officiers et soldats de la région[6].

L'abbé Fourneau, vicaire de la paroisse de Saint-Clément, accompagne les enfants de la colonie de vacances du Capreau pour un voyage à Fourmies. La colonie a bénéficié de l'aide du secours national et des caisses primaires d'assurances sociales[7].

Depuis mars 1952, l'archidiocèse de Lille, possèdent une concession au cimetière du Plomeux de Wasquehal pour y inhumer les prêtres des églises Saint-Nicolas et Saint-Clément de Wasquehal. Les paroissiens de Saint-Nicolas et Saint-Clément font bâtir, avec leurs dons, un calvaire dans le cimetière du Plomeux en 1953. Il est placé sur un terrain offert par la commune.

Dans les années 1990, le conseil paroissial, avec le concours des habitants du quartier tels que Gérard Lemay, Pierre Pigani, Louis et Lucie Vancapernolle, a travaillé avec la municipalité de Wasquehal pour assurer l’avenir de ce lieu de culte. C’est ainsi qu’elle entre dans le patrimoine communal[8].

Structure et dimensions[modifier | modifier le code]

Matériaux de construction[modifier | modifier le code]

Extérieurs[modifier | modifier le code]

Parvis[modifier | modifier le code]

Façade principale[modifier | modifier le code]

Façades latérales de l'église[modifier | modifier le code]

Intérieur[modifier | modifier le code]

Vitraux[modifier | modifier le code]

Vitraux latéraux[modifier | modifier le code]

Orgues[modifier | modifier le code]

Trésor de l'église Saint-Clément de Wasquehal[modifier | modifier le code]

Reliquaires et reliques[modifier | modifier le code]

Autres objets du trésor[modifier | modifier le code]

Cloches[modifier | modifier le code]

Liste des curés et vicaires[modifier | modifier le code]

Liste des curés[modifier | modifier le code]

  • Louis Couppez (1907)
  • Fernand-Jules Chantry (1925)
  • Joseph Delcambre (1924)
  • Alphonse Florin (1931-1941)

Liste des vicaires[modifier | modifier le code]

  • Jules-Henri Deheuninck (1908)
  • Jean Delaoustre (1934)
  • Desmarez (1934)
  • André Fourneau (1942)

Accès[modifier | modifier le code]

Le site est desservi par la ligne de bus 32 : Roubaix Gare Lebas - Wasquehal - Villeneuve d'Ascq Hôtel de ville

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]