Waiting for the Barbarians

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En attendant les barbares

Waiting for the Barbarians
Genre Opéra
Nbre d'actes 2 actes
Musique Philip Glass
Livret Christopher Hampton
Langue
originale
anglais
Durée
approximative
2 h 10
Dates de
composition
2005
Création 10 septembre 2005
Théâtre (de) d'Erfurt,

Drapeau de l'Allemagne Allemagne

Waiting for the Barbarians est un opéra en deux actes pour orchestre, chœur et solistes, composé en 2005 par Philip Glass, sur un livret du dramaturge Christopher Hampton d'après le roman de J. M. Coetzee, En attendant les barbares. Commande du Théâtre (de) d'Erfurt, Glass le conçoit à l'époque comme une critique de la guerre d'Irak[1],[2],[Note 1]. La première mondiale a eu lieu le 10 septembre 2005, sous la direction de Dennis Russell Davies[3] et dans une mise en scène de Guy Montavon (de)[4].

L’œuvre est ensuite jouée au Het Muziektheater d’Amsterdam le 26 septembre 2006, au Lyric Opera (en) d’Austin le 19 janvier 2007 pour la première américaine[5],[6],[7] et le 12 juin 2008 au Barbican Centre de Londres[8].

Personnages[modifier | modifier le code]

Rôle Type de voix Distribution à la création, 10 septembre 2005
Direction : Dennis Russell Davies
Magistrate bariton Richard Salter
Colonel Joll bariton Eugene Perry
Warrant Officer Mandel basse Michael Tews
Barbarian Girl mezzo-soprano Elvira Soukop
Cook soprano Kelly God
Star soprano Marisca Mulder
Old Man basse Andreas Mitschke
Soldiers, Guards ténor Peter Umstadt
Small Girl soprano Grit Redlich

Structure[modifier | modifier le code]

  • Acte I
    • Prélude
    • Scène 1: "In Fact, We Never Had a Prison"
    • Scène 2: Dreamscape n° 1
    • Scène 3: "You Sent for Me"
    • Scène 4: "You're Working Late"
    • Scène 5: "Normally Speaking, We Would Never Approve of Torture..."
    • Scène 6: "Take off Your Cap"
    • Scène 7: Dreamscape n° 2
    • Scène 8: "Do You Like Living in the Town?"
    • Scène 9: "...To Demonstrate Our Strength to the Barbarians"
    • Scène 10: "Did you have a good evening?"
    • Scène 11: Dreamscape n° 3
    • Scène 12: "What is it?"
    • Scène 13: "Can you see them?" (Trip into the Mountains)
    • Scène 14: "Who Gave You Permission to Desert Your Post?"
  • Acte II
    • Scène 1: "Here, In the Dark"
    • Scène 2: Dreamscape n° 4
    • Scène 3: "What is Going On?"
    • Prologue à la Scène 4
    • Scène 4: "Perhaps You Would Be So Kind"
    • Scène 5: "Enemy, Barbarian Lover!"
    • Scène 6: "So We're Still Feeding You Well?"
    • Scène 7: Dreamscape n°5
    • Scène 8: "Tell Me, What Has Happened"
    • Scène 9: "You Don't Have to Go"
    • Scène 10: "Our Town is Beautiful"

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Erfurt Philharmonic Orchestra dirigé par Dennis Russell Davies, enregistré en juin 2008. Orange Mountain Music (2008).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Philip Glass dira : « Nous faisons en Irak une guerre sans raison, exactement comme celle que décrit le livre, car tous les soupçons se sont révélés injustifiés. Même les propos sont identiques. Dans la pièce, il y a une phrase du procureur Joll qui dit : "Nous sommes évidemment tous contre la torture, mais en cas de nécessité on peut faire des exceptions ". J’ai retrouvé cette phrase dans le journal. » (Metropolis, magazine culturel d'Arte, du 8 octobre 2005)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Philip Glass Opera to Open in Erfurt Article sur le site de la Deutsche Welle mis en ligne le 9 septembre 2005.
  2. (de) Barbaren berauscht der Erfolg par Ernst Scherzer dans le journal autrichien Wiener Zeitung du 13 septembre 2005.
  3. (de) Grauen in Dur und Moll par Klaus Umbach dans le Spiegel du 12 septembre 2005.
  4. (en) Waiting for the Barbarians par Andrew Clements dans le Guardian du 13 septembre 2005.
  5. (en) Opera Review: Glass premiere is toast of Austin par Mark Swed dans le Los Angeles Times du 22 janvier 2007.
  6. (en) In Austin, Echoes of a Distant War in an Opera’s American Premiere par Steven Smith dans le New York Times du 22 janvier 2007.
  7. (en) An Opera for Wartime par Robert Faires dans le Austin Chronicle du 19 janvier 2007.
  8. (en) Présentation sur le site du Barbican Center.

Liens externes[modifier | modifier le code]